Lucis Trust / École Arcane / Le pont électrique / Divers / Le Pont Électrique / La Sagesse sans Âge  

La Sagesse sans Âge

Qu'a à nous dire la Sagesse sans Âge à propos de tout cela ?

Alice Bailey nous dit :

Le Temps et l'Espace ne sont que des états de conscience. 1

C'est une affirmation très profonde, mais essayez de la garder en tête durant le reste de l'exposé.

En 1877 H.P.B. écrivait :

Il n'y a pas de gravitation au sens Newtonien, mais seulement une attraction et une répulsion magnétique...

C'est par leur magnétisme, que le mouvement des planètes du système solaire est réglé selon leurs orbites respectifs, et par le magnétisme encore plus puissant du soleil, non par leur poids ou par la gravitation. 2

Einstein n'était pas encore né. Et H.P.B. continue :

Le fait de ne croire qu'en la loi électro-magnétique d'attraction et de répulsion mutuelle...mène à la conclusion que « la gravitation universelle est une faible force », complètement incapable de compter, même pour une petite part, dans le phénomène du mouvement. 3

Nous savons maintenant que la force électrique est vraiment, de beaucoup plus forte que la force gravitationnelle. L'ordre de grandeur de ces deux forces diffère de 10 puissance 39, soit 10 suivi de 39 zéros !

La terre est un corps magnétique ; en fait, comme quelques scientifiques l'ont découvert, et comme l'affirma Paracelse il y a quelques trois cents ans, la terre est un grand aimant chargé d'une forme d'électricité – appelons la, positive – qu'elle élabore continuellement par une action spontanée, en son centre intérieur ou centre du mouvement.

Un peu plus tard, Sir Oliver Lodge a noté sept étapes dans l'évolution des étoiles :

  1. L'éther est rempli d'une circulation intrinsèque.
  2. Tout est en mouvement, rien n'est immobile.
  3. Des petits morceaux d'éther s'amalgament en charges électriques.
  4. Ces charges se rassemblent dans une cohérence pour constituer des atomes de matière.
  5. La matière se rassemble en nuages dotés de rotation.
  6. La vitesse de rotation augmente graduellement, jusqu'à ce que les masses émettent des rayons qui deviennent de grandes étoiles de haute température. La perte de radiation les fait se rétrécir en étoiles plus compactes d'où sont nés les germes de la vie.
  7. Les étoiles perdent leur substance, se rétrécissent, s'assombrissent, et peut-être à la fin disparaissent, laissant une fois de plus de l'Ether et des Radiations, de telle sorte que tout le processus puisse vraisemblablement recommencer. 5

Et Sir Oliver Lodge conclut :

La matière a tendance à être engloutie à nouveau par l'électricité. 5

De telles théories, incluant des idées sur l'éther, étaient tout à fait populaires dans ce temps.

Pour revenir à Alice Bailey, elle écrivit :

Le Feu par friction commence à être quelque peu compris par les savants dans le monde, et nous avons domestiqué pour nos besoins le feu qui chauffe, qui donne la lumière et engendre le mouvement. Ceci, dans le sens physique de ces mots.

Une découverte très prochaine sera celle du pouvoir d'intégration de l'électricité, manifesté quand il produit la cohésion à l'intérieur de toutes les formes et quand il soutient toutes les formes de vie pendant le cycle de leur existence manifestée.

Il produit aussi l'assemblage des atomes et des organismes à l'intérieur des formes, édifiant ainsi ce qui est nécessaire pour exprimer le principe de vie.

… Ce second aspect de l'électricité sera libéré en grande quantité pendant l'âge du Verseau, sous l'influence du septième rayon. L'un de ses premiers effets sera l'augmentation de la compréhension de la fraternité et de sa réelle base scientifique. 6

Et à propos du corps éthérique, elle écrivit :

Le corps éthérique est l'aspect de la substance du monde que vont étudier les savants et les chercheurs. Ils y arriveront plus vite si les hommes et les femmes qui réfléchissent sont capables de formuler des idées intelligentes sur cet intéressant sujet. Nous pouvons aider à la révélation de la vérité par une pensée claire : les savants, quant à eux, partant du point de vue des connaissances actuelles de l'éther, finiront par atteindre à la compréhension des formes ou corps éthériques.7

Ce tableau est tiré d'Un Traité sur le Feu Cosmique, par Alice Bailey : 8

[Figure3: Table first, second & third Logos]

[Figure 3: Table first, second & third Logos]

Il y a de nombreuses façons de réfléchir sur ce tableau, mais s'il vous plaît, gardez en tête le mouvement spiralé du second aspect. Un mouvement spiralé est une combinaison d'un mouvement linéaire (le premier aspect) et d'un mouvement circulaire (le troisième aspect). L'on pourrait aussi dire que c'est le mouvement intermédiaire entre les deux.

Pour terminer, nous citons une déclaration plus récente du groupe de scientifiques engagés dans les nouvelles idées sur le ciel électrique :

De la plus petite particule à la plus vaste formation galactique, un réseau de circuits électriques relie et unifie toute la nature, organisant les galaxies, énergisant les étoiles, donnant naissance aux planètes, et dans notre propre monde, contrôlant le climat et animant les organismes biologiques.

Il n'y a pas d'île isolée dans un univers électrique. 9

References

1.Alice A. Bailey, Télépathie et Corps Éthérique, p. 10.

2.H. P. Blavatsky, Isis Dévoilée, I, p. 271.

3.H. P. Blavatsky, Collected Writings, V, p. 152.

4.H. P. Blavatsky, Isis Dévoilée, I, p. xxiv.

5.Oliver Lodge, Evolution et Création.

6.Alice A. Bailey, Psychologie Ésotérique, I, p. 372-373.

7.Alice A. Bailey, Traité sur la Magie Blanche, p. 76-77.

8.Alice A. Bailey, Un Traité sur le Feu Cosmique, p. 142-145.

9.David Talbott and Wallace Thornhill, The Thunderbolts of the Gods, 2005.

Haut de page | L'Univers Électrique >