Lucis Trust / Activités de Se... / Bonne Volonté M... / Concepts clé / Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde  

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde

Laissons tomber nos antagonismes et nos antipathies, et pensons en termes de famille une, de vie une et d'humanité une.

L'Humanité ne suit pas au petit bonheur un trajet imprévu. Il existe un Plan.

L'Humanité détermine la vitesse de sa propre évolution et l'accomplissement de sa propre destinée sous l'auspice du Plan.

Le succès du Plan dépend de la coopération intelligente des hommes et des femmes de bonne volonté partout dans le monde.

Les hommes de bonne volonté qui coopèrent font partie du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde dont le but est l'accomplissement du Plan.

Les guides de ce nouveau groupe initient et introduisent des activités dont l'humanité bénéficiera dans son ensemble. On reconnaît ces guides à leurs qualités constructives, inclusives et inoffensives. Ils apportent la vision et façonnent l'opinion publique.

Derrière ces guides et les hommes de bonne volonté qui coopèrent, se tiennent les gardiens du Plan, "le gouvernement intérieur spirituel de la planète".

Les membres de ce groupe sont dans tous les partis politiques et dans toute religion mondiale. Ils représentent une attitude d'esprit.

Travaillant dans tous les domaines principaux de l'activité humaine, et dans tous les pays du globe, les serviteurs de ce groupe agissent comme facteur de synthèse pour l'humanité entière et établissent les fondations pour des relations humaines justes et finalement pour l'unité mondiale.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde a besoin d'une coopération plus large dans son travail pour l'humanité. Chacun de nous doit collaborer à l'action du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde et à l'accomplissement du Plan.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde

Le fait de son existence

Du mélange d'idées, de croyances et de systèmes dans le monde - politiques, économiques, sociaux et religieux - deux schémas émergent.

D'une part, ceux qui s'accrochent aux méthodes réactionnaires de recherche et d'expression de la vérité et préfèrent obéir à l'autorité que de penser clairement et écouter la voix de leur propre âme.

D'autre part, ceux qui, affirmant des vérités fondamentales par lesquelles l'humanité évolue, sont sensibles à leur âme et qui comprennent que répondre aux besoins humains et s'épanouir spirituellement sont les deux facteurs qui conduiront l'humanité vers un âge de paix et de progrès. Ces hommes et ces femmes s'expriment par la bonne volonté. Ils forment le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Ils n'appartiennent à aucune race, couleur ou croyance déterminée, mais ils ont compris que les méthodes séparatives et compétitives apportent les conflits et empêchent l'établissement de relations humaines justes.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde n'est pas une organisation. Il ne possède pas de siège central ni de président, de conseil d'officiels ou de membres inscrits. Il n'est constitué que des serviteurs de l'humanité qui cherchent à découvrir et à aider tous les hommes de bonne volonté.

Qui sont-ils ?

Tout homme et femme de n'importe quel pays qui travaille pour combler les brèches entre les hommes, pour susciter le sens fraternel, pour nourrir les sentiment d'interrelation et d'interdépendance mutuelle, qui ne pose aucune barrière raciale, nationale ou religieuse, fait partie du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, même s'il entend cette phrase pour la première fois.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde vient de toutes les branches de l'activité humaine : parmi les travailleurs actifs, les industriels, dans les foyers ordinaires et chez les ouvriers. Des scientifiques, bien que répudiant violemment ce qui n'est pas prouvé, offrent néanmoins leurs capacités et leurs connaissances à l'humanité. Des financiers, considérant l'argent comme une responsabilité et qui devrait être sagement répartie dans le service pour autrui. Des éducateurs préoccupés par la formulation adéquate des connaissances et possédant une compréhension encyclopédique de la sagesse récoltée au fil des âges, qu'ils cherchent à mettre au profit de la jeune génération pour l'aider à vivre constructivement, créativement et avec beauté. Ce sont également des hommes d'église et des hommes politiques. Dans chacun d'eux l'on trouve un esprit lumineux, et ils aiment leurs frères avec intelligence.

Ces serviteurs du monde sont les hommes et les femmes qui possèdent une compréhension internationale, ce qui ne gêne en rien le fait d'être un bon citoyen de son pays et n'empêche nullement d'être le serviteur actif d'une religion vers laquelle on est attiré. On rencontre ces hommes à l'oeuvre dans tous les pays et dans de nombreuses organisations politiques, scientifiques et raciales. Au dessus de tout, ils se distinguent par leur capacité à travailler d'une manière constructive.

Ces travailleurs mettent l'accent sur les liens et non sur les points de divergence. Ils n'établissent aucune division sectaire et travaillent dans le but de stopper les haines raciales et briser les nombreuses barrière de classe. Ils veulent attirer l'attention vers ce qui est juste et bon, énoncer les principes de la compréhension entre frères, de la bonne volonté mutuelle et de la paternité de Dieu, sur laquelle doit être basée toute fraternité véritable. Ils représentent une attitude mentale.

Dans le domaine de la politique internationale, ils gardent à l'esprit que chaque nation peut offrir son aide à la grande famille des nations. Le thème de base de leur activité est donc le service mondial. Lorsqu'ils travaillent dans le domaine de la religion, ils aplanissent les différences et reconnaissent l'universalité de la vérité. Ils n'attaquent pas de peuples, de classes ou de systèmes et ne condamneront en aucun cas telle race ou telle nation. Ainsi, ils cherchent à fonder la compréhension internationale qui apportera un monde de paix et ils soulignent que la relation spirituelle avec Dieu et chacun d'entre nous mettra fin à tous les différends d'ordre religieux.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde n'est toutefois pas une bande de mystiques dénués de sens pratique. Ils savent exactement ce qu'ils cherchent à faire. Ils découvrent et rassemblent les hommes et les femmes de bonne volonté de par le monde. Ces hommes et ces femmes cherchent à se tenir ensemble dans une compréhension totale et à constituer ainsi une cellule grossissante qui aidera l'humanité entière et non pas seulement l'entourage immédiat. Ce qui ne les empêche pas bien sûr d'être de bons citoyens dans le pays où le sort les a placés. Ils accepteront la situation dans laquelle ils se trouvent mais (dans cette situation donnée, sous un certain régime politique ou religieux) ils travailleront pour la bonne volonté, pour faire écroules les barrières et apporter la paix au monde. Ils éviteront d'attaquer les régimes existants et les personnalités. Ils obéiront aux lois du pays mais cultiveront l'esprit de coopération, utilisant chaque opportunité pour souligner la fraternité entre les nations, l'unité de la foi et l'interdépendance économique.

Voici donc les attitudes générales qui gouvernent la conduite des personnes de bonne volonté coopérant dans et avec le travail accompli par le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. On peut les considérer comme l'incarnation émergente du royaume de Dieu sur Terre, mais il faut également se souvenir que ce royaume n'est pas un royaume seulement chrétien ou un gouvernement terrestre. C'est un regroupement de tous ceux venus de toutes les religions du monde, de toute nation, race et parti politique - qui sont libérés de l'esprit de haine et de séparation - et qui veulent voir s'établir sur la terre des conditions justes au travers de la bonne volonté mutuelle des homme du monde entier.

Le problème mondial immédiat

L'agitation dans le monde aujourd'hui s'est infiltrée jusqu'aux profondeurs les plus basses de l'humanité. Tous les champs de la pensée humaine sont impliqués dans les divisions et les confusions. Dans le passé, à maintes reprises, les nations furent précipitées dans des guerres d'agression. De semblables guerres deviennent rapidement plus rares, et nos frictions aujourd'hui sont basées principalement sur nos besoins économiques. Pour cela, il existe des raisons objectives et évidentes. La surpopulation, les barrières commerciales, les inégalités entre l'offre et la demande, et en outre les ambitions et les expériences d'individus bien intentionnés dans tous les secteurs de la pensée et de la vie humaine sont responsables de ce bouleversement.

Il n'est pas besoin d'en dire plus, car les causes en sont généralement reconnues et nous exposons une solution de nature pratique. Mais la raison véritable en est profondément ancrée et pas facilement décelée, bien que les penseurs du monde commencent à s'y intéresser et à percevoir clairement ses grandes lignes. Cette raison est le conflit entre certains grands idéaux, tous basés sur des idées spirituelles, mais également tous pervertis par des buts qui conduisent à la séparation, à la haine, aux luttes de partis, à la guerre civile, à la détresse économique générale, à la terreur d'une conflagration mondiale et à la peur partout.

Les hommes consacrent leur vie à la défense de quelque principe qui leur parait d'une extrême importance ou au renversement de quelque autre principe qui paraît à leurs frères d'une égale importance. L'attaque des personnalités, la diffamation des caractères, l'imputation des motifs et la manifestation de la haine sont des aspects reconnus de la technique de ceux qui (fréquemment avec une bonne intention), essaient de sauver le monde, d'amener de l'ordre à partir du chaos et de défendre le droit, tel qu'ils le voient.

Heureusement, il y a une demande pour une solution qui ne soit pas négative, mais totalement positive. De chaque côté, la demande est de changer l'ancien ordre qui a échoué et d'amener une nouvelle ère de confort économique et de vie paisible. Il y a un désir de découvrir ce qui est faux à la base et de libérer le genre humain pour une vie nouvelle de liberté et de bonheur. Il est clair que le succès repose principalement sur deux choses :

En premier, les efforts jusqu'à présent gaspillés à travailler avec les effets, doivent être dirigés vers les causes sous-jacentes. L'approche négative qui souligne les maux, blâme individus et gouvernements, attaque les organisations, les groupes, les religions et les politiques nationales a mené à de futiles dépenses de temps, de force et d'argent.

En second, des effets plus efficaces doivent être effectués dans le monde entier pour trouver les gens pacifiques de bonne volonté, ayant une intention aimante, une bonté et une bienveillance intelligentes, et de les rassembler en un seul corps unifié, afin qu'ils puissent agir ensemble, en tant que masse immense, dans des directions justes et spécifiques. Ils ont observé la relative futilité des groupes organisés qui ont cherché à arrêter la guerre et l'apparente impuissance des différents groupes qui s'affairent avec la situation économique, et ils commencent à réaliser que l'espoir d'atteindre un monde meilleur et le bien pour l'humanité repose seulement sur leur force rassemblée et sur la volonté de bien.

Qui trouvera la solution ?

Aujourd'hui, les peuples sont divisés en quatre groupes, du point de vue de Ceux qui cherchent à guider l'humanité dans le Nouvel Age. C'est là, bien sûr, une large généralisation et de nombreux groupes
intermédiaires existent entre les quatre grandes divisions.

Premièrement, les masses ignorantes. Celles-ci, en raison du manque de travail, de l'analphabétisme, de la faim, de la détresse et du manque de loisirs ou de moyens de se cultiver, se trouvent dans une situation qui peut prendre feu. Elles sont juste assez développées pour réagir à la direction du mental et aux suggestions de gens légèrement plus avancés.

Deuxièmement, les classes moyennes, ou prétendues telles, de niveauà la fois supérieur et inférieur. Elles occupent une place importante dans chaque nation, bourgeoisie intelligente, diligente, curieuse, d'esprit étroit, essentiellement religieuse, bien que fréquemment répudiant les formes de la religion. Elles sont déchirées et ravagées par les conflits économiques et sont, sans exception, l'élément le plus puissant dans n'importe quelle nation, du fait qu'elles peuvent lire, discuter, penser, dépenser de l'argent et prendre parti.

Troisièmement, les penseurs du monde : ce sont les hommes et les femmes intelligents, hautement éduqués, qui perçoivent les idées et les formulent en idéaux. Ces personnes parlent, écrivent des articles, des livres et utilisent toutes les méthodes connues pour atteindre et éduquer le grand public, poussant ainsi la bourgeoisie à agir et, à travers elle, à stimuler les masses. Leur fonction et le rôle qu'ils remplissent est d'une suprême importance. De leurs rangs sortent ceux qui influencent continuellement le cours des affaires mondiales, parfois dans un bon sens et parfois en vue de fins égoïstes.

Quatrièmement, le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde : Ce sont les gens qui commencent à inaugurer un nouvel ordre social dans le monde. Ils sont tous au service de l'humanité et par la puissance de leur réponse à l'opportunité spirituelle, ils émergent de toutes les classes, groupes, églises, partis, races et nations et sont donc réellement représentatifs. Ils parlent toutes les langues, embrassent toutes les religions, toutes les sciences et toute les philosophies. Leurs caractéristiques sont la synthèse, l'inclusivité, l'intelligence et un bon développement mental. Ils n'écrivent et ne disent rien qui puisse nourrir les feux de la haine en séparant ainsi l'homme de l'homme, la nation de la nation. Ils n'appartiennent à aucune croyance à part celle de la Fraternité fondée sur la Vie Une. Ils ne reconnaissent aucune autorité sinon celle de leur propre âme. Ils ne revendiquent pas leurs propres idées, découvertes et théories, mais comme ils sont si inclusifs dans leur vision et si larges dans leur interprétation de la vérité, ils voient la main de Dieu dans tous les événements, son empreinte sur toutes les formes et sa note résonnant à travers chaque canal de communication entre la réalité subjective et la forme extérieure objective.

Derrière ces quatre divisions de l'humanité, se tiennent ces Êtres Illuminés qui ont le droit et le privilège de veiller sur l'évolution humaine et de guider la destinée des hommes. En occident, nous les appelons le Christ et ses disciples. Dans les théologies orientales, de nombreux noms les désignent. Ils sont également connus comme des Agents de Dieu, ou la Hiérarchie des Âmes libérées qui cherchent sans cesse à soutenir et à aider l'humanité. Ils le font en implantant dans le mental des penseurs du monde, les idées qui seront reconnues en temps voulu et deviendront des facteurs contrôlant la vie humaine.

Avec ce rassemblement des idées et avec le constant impact sur la conscience humaine des grands concepts qui sous-tendent notre processus évolutionnaire, la race humaine développe le pouvoir de penser, de choisir et de construire une fondation sûre pour la vie humaine. Grâce à la présentation évolutionnaire des idées, il y a une solide marche vers une liberté de pensée (par la méthode de l'expérimentation, du rejet et d'un effort renouvelé avec des concepts toujours nouveaux) qui permettra au genre humain de réellement bâtir avec des modèles de pensée qui sous-tendent la structure extérieure de notre monde.

Il y a un Plan pour l'Humanité

La structure du monde émerge et est bâtie sur certaines formes pensées intérieures et ce sont ces modèlent qui produisent le flot actuel d'expériences gouvernementales dans chaque nation. Mais aujourd'hui, il n'existe pas de formation à l'art de contacter le monde des modèles ni à la réelle interprétation des idées et de là viennent les problèmes. Plus tard, lorsque l'humanité verra ses problèmes avec une plus grande clarté, elle agira avec sagesse et entraînera ses observateurs et ses communicants plus soigneusement et plus parfaitement. Ces hommes et ces femmes seront ceux chez qui l'intuition se sera éveillée à l'ordre d'un intellect impérieux ; ce seront les gens dont le mental sera si subordonné au bien du groupe et si libéré de tout sens de séparativité qu'il n'existera en eux aucun obstacle au contact avec le monde de la réalité et de la vérité intérieure. Ils ne seront pas nécessairement des gens qui pourraient être appelés "religieux" au sens ordinaire de ce mot. Ce seront des gens de bonne volonté, d'un haut niveau intellectuel, avec un mental bien équipé. Ils seront libérés de l'ambition personnelle et de l'égoïsme, animés par l'amour de l'humanité et le désir d'aider la race. Un tel homme est un homme spirituel.

La détermination de la Hiérarchie spirituelle de la planète d'entraîner le mental des hommes plus rapidement et d'aller vers une unité plus synthétique a produit la décision qui impliquait la formation d'unités de groupe et l'émergence de ces groupes de travailleurs et de penseurs qui, par leurs activités, ont si largement gouverné et modelé notre monde durant les trois ou quatre derniers siècles. Nous avons donc, datant du quinzième siècle, l'inauguration d'un travail de groupe spécifique, sur des lignes clairement définies, chaque groupe travaillant à quelque présentation particulière de la vérité et à quelque aspect de la connaissance de la réalité.

Ces groupes se trouvaient généralement en quatre divisions principales : culturelle, politique, religieuse et scientifique. Dans les temps modernes, trois autres groupes ont émergé : philosophique, psychologique et financier.

Avec ces sept groupes, nous avons à présent une humanité en étroite relation, bien qu'elle ne soit pas une, qui est caractérisée par trois choses :

  1. Une étonnante interrelation et intercommunication que servent la radio, la presse, les transports modernes, le téléphone et le télégraphe.
  2. Une large entreprise philanthropique et la croissance du sens de la responsabilité pour son frère, qui était totalement inconnu en l'an 1500. Les mouvements tels que la Croix Rouge, les fondations éducatives, les hôpitaux et les mesures actuelles de secours économiques qui se trouvent dans tous les pays, en sont la manifestation exotérique.
  3. Une division de l'entière famille humaine, consciemment ou inconsciemment, selon les groupes de base, qui peuvent être identifiés comme conservateurs et progressistes.

Les Objectifs immédiats du Plan

Les objectifs immédiats du Plan peuvent être définis ainsi :

  1. Elever le niveau de la conscience humaine de telle sorte que des hommes et des femmes, penseurs intelligents, soient consciemment en contact avec le monde des idées et la perception intuitive. Cela signifie qu'ils seront orientés vers la réalité. Les hommes et les femmes moyens seront alors, sans aucun doute, conduits à retirer leur attention du monde des émotions où ils ont vécu jusqu'à maintenant et commenceront à vivre davantage dans leur nature mentale et à penser clairement et sagement. Ils amélioreront tellement leurs conditions de vie et les ordonneront si sagement que l'état actuel de peur et d'intense combat compétitif pour l'existence sera remplacé par une réelle mesure de stabilité et de sécurité. Une vie meilleure sera alors possible et les hommes pourront normalement développer leurs pouvoirs mentaux et spirituels. Ce n'est pas l'image d'une Utopie immédiate.
  2. La clarification de la situation internationale. Chaque nation doit nécessairement réaliser deux choses. D'abord, l'importance de s'occuper de ses propres affaires et de ses problèmes internes qui sont de rendre la vie nationale plus belle en apportant l'ordre, la stabilité et, par dessus tout, la liberté. Ceci doit être fait grâce à une sage considération des besoins de tout le peuple, en n'excluant aucune partie de la vie nationale. Deuxièmement, l'essentielle importance, pour chaque nation, de réaliser sa responsabilité envers les autres nations et l'interrelation entre toutes les parties de la vie dans notre monde. Cette réalisation amènera une interaction réciproque dans le domaine des économies sur lesquelles sont pratiquement fondés tous les problèmes et toutes les différences du monde.
  3. Le troisième objectif est la croissance de l'idée de groupe, avec comme conséquence, l'accent mis sur le bien du groupe, la compréhension de groupe, l'interrelation de groupe et la bonne volonté de groupe .

Les fonctions du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde

Maintenir la vision du Plan devant les yeux des hommes, car « là où il n'y a pas de vision, le peuple périt. »

Agir en tant que groupe intermédiaire entre la Hiérarchie et l'humanité, recevant la lumière et la puissance et les utilisant ensuite, sous l'inspiration de l'amour, pour bâtir le nouveau monde de demain.

Synthèse

Que leur ligne de service soit culturelle, politique, scientifique, religieuse, philosophique, psychologique ou financière, tous les véritables serviteurs, en tous lieux, appartiennent au Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Qu'ils le sachent ou non, ils font partie du groupe intérieur de travailleurs pour l'humanité et des mystiques du monde.

Ce groupe donne une large signification au mot « spirituel » ; ils croient que celui-ci signifie un effort inclusif pour l'amélioration, l'élévation et la compréhension humaines ; ils donnent à ce mot la connotation de tolérance, de communion internationale synthétique et d'inclusivité religieuse ; ce mot englobe tous les courants de pensée qui concernent le développement intégratif de l'être humain.

C'est donc un groupe sans terminologie ni bible d'aucune sorte ; il n'a aucune croyance ni aucune formulation dogmatique de la vérité. L'impulsion qui motive chaque membre et tous les membres est l'amour de Dieu qui s'actualise en amour pour les frères humains.

La matérialisation des idées, qui étaient jusqu'à présent demeurées théoriques, est la première fonction du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Ils ont à extraire toute la théorie du domaine du sentiment, de l'idéalisme et de l'aspiration mystique et doivent amener la question au public, comme un facteur concret et démontré.

Ils doivent placer l'éclairage sur l'expression de la bonne volonté et l'accomplissement de la loi d'amour, et non sur l'affiliation à des organisations avec leurs labels et leurs doctrines.

Le pouvoir que le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde exercera finalement , proviendra de deux sources : en premier de ce centre intérieur ou gouvernement mondial subjectif, dont les membres sont responsables de la diffusion des idéaux et des idées qui ont conduit l'humanité d'âge en âge, dans sa marche en avant. Ce centre intérieur a toujours existé et les grands leaders de la race lui ont été reliés. Les grands idéalistes et les travailleurs mondiaux (comme le Christ et Son grand frère, le Bouddha, ainsi que ces travailleurs moins importants, comme Platon, Spinoza, Abraham Lincoln ou Florence Nightingale) ont tous été associés à ce centre. L'éventail de ces associés est immense et de nombreuses catégories existent, mais le sacrifice de soi dans le travail pour l'amélioration de la vie humaine et l'amour de leurs frères humains les ont tous distingués. Ces grandes âmes se distinguent essentiellement par le fait qu'elles ne connaissent pas de limitation mentale ; leur inclusivité est telle que pour elles, il n'existe pas de distinctions raciales ni de différences religieuses.

La seconde source d'où le Nouveau Groupe des Serviteurs du monde tirera son pouvoir viendra, en tous temps, des hommes de bonne volonté dans le monde. Ils seront capables, à n'importe quel moment, d'affecter véritablement les affaires du monde grâce au poids de leur pensée et à leur influence capitale sur l'opinion publique.