Lucis Trust / À Propos de Nous / Financer le Travail  

Financer le Travail du Lucis Trust

Le Lucis Trust a été créé en 1922 pour servir de base légale, et agent financier, d'activités de service mondiales, incluant l'Ecole Arcane, les Editions Lucis, le magazine The Beacon, les Triangles et les diverses activités de !a Bonne Volonté Mondiale: la distribution de la Grande Invocation et autres publications de Bonne Volonté Mondiale. Le Lucis Trust assume aussi la gestion du Fond des Livres du Tibétain qui assure la continuation de la publication des enseignements du Maître Tibétain Djwhal Khul et d'Alice A. Bailey.

Le Lucis Trust, de même que d'autres groupes de service similaires, dépend de contributions volontaires, de dons spéciaux et d'héritages. Nous n'avons pas d'autres revenus pour étendre notre travail dans le monde. Depuis le commencement, le travail s'est appuyé sur le principe que la vérité spirituelle doit être partagée et donnée librement, parce qu'aucune valeur matérialiste ne peut l'entraver, et parce que personne ne devrait en être privé ou exclu à cause de manque d'argent. Pour cette raison, l'entraînement spirituel donné par l'Ecole Arcane, nos conférences, séminaires, réunions mensuelles, de même que la distribution de documentation à travers le monde dans beaucoup de langues, sont tous réalisés grâce à des dons. Ceci inclut également le don régulier de livres d'Alice Bailey à des groupes et des individus dans les pays où ils ne sont pas aisément disponibles à cause de facteurs économiques ou autres.

Mais, en même temps, aucun travail spirituel d'aucune sorte, aucun aspect du service mondial, aussi simple soit-il, ne peut se faire sans argent. Et l'un des problèmes fondamentaux, auquel tous les serviteurs expérimentés sont confrontés, est financier. C'est un problème crucial. Le nouveau groupe des serviteurs du monde - un groupe de gens, liés subjectivement, et appartenant à tous les domaines de l'activité humaine "a besoin de grandes quantités d'argent", nous a dit le Tibétain, et des millions sont nécessaires pour aider à la préparation de la conscience humaine en vue de l'extériorisation de la Hiérarchie spirituelle à venir. Le problème est encore plus difficile pour ces serviteurs - ils sont si souvent engagés dans un travail de pionnier et de destruction de vieilles attitudes qu'ils sont très mal perçus et donc qu'ils ne reçoivent pas le support adéquat, en partie parce que leur travail va souvent à l'encontre des attitudes réactionnaires, dans l'esprit des vieilles valeurs qui retiennent l'humanité emprisonnée dans le statu quo du matérialisme, de l'égoïsme et du séparatisme. L'introduction de changements, de nouveaux moyens de réponse aux opportunités offertes par la conscience grandissante de l'être humain, rencontre des résistances inévitables. Et les disciples subissent souvent des pressions importantes pour maintenir leur travail, même à des niveaux minimum.

Comme nous faisons face à "une crise d'opportunités" avec des nouveaux domaines de travail qui se développent, nous sommes certains que tous les gens de bonne volonté, ensemble avec le nouveau groupe des serviteurs du monde, voudront coopérer et contribuer à ce travail, ou à toute forme d'activité spirituelle qui évoque notre reconnaissance et à laquelle nous adhérons de tout coeur. Il nous a été demandé par le Tibétain, de "satisfaire tous les besoins qui émergent", et pour ce faire, nous avons souvent besoin, à l'avance, de l'argent qui normalement nous revient quand le travail est terminé. Sans réserves permanentes ou de fonds assurés, l'argent nécessaire doit être généré comme un résultat de la juste direction et juste circulation de l'énergie de l'argent, basées sur l'intention spirituelle juste. Le fait que le travail s'est étendu à son actuelle dimension mondiale pendant plus de 75 années de son existence, est la contribution de ceux qui ont engagé leur responsabilité -- financièrement et activement -- tout au long des années.

Il est dit que le "principe de partage" gouvernera la civilisation à venir. L'argent, ou l'énergie concrétisée, est actuellement largement concentrée dans les mains de quelques-uns. Mais, par des efforts concertés d'un groupe mondial, l'argent peut commencer à être redistribué suivant des lignes spirituelles et satisfaire les besoins humains.