Lucis Trust / École Arcane / Le pont électrique / Maçonnerie Élec... / Partie 2  

Maçonnerie électrique : construire le Temple de Carbone - Partie 2

Les secrets du Monde du Carbone


Le carbone est le quatrième élément le plus abondant dans l'univers, grâce à sa capacité de former de longues chaînes de polymères ; il est la pierre fondamentale de la vie organique. Les secrets du Carbone tournent autour de son nombre atomique – 6 – et des forces constructives hexagonales qui soutiennent les processus de la nature. HP Blavatsky nous dit :

  
« Il y a six Forces dans la Nature...et la septième – la Force totale, ou Force absolue, qui est la synthèse de toutes ». 1  


Cette force de construction éthérique s'imprime dans la substance de différentes manières dans le monde naturel, telles que la symétrique beauté d'un flocon de neige et la structure du quartz, le deuxième minéral le plus important de la croûte terrestre des continents. Le grand pollinisateur du règne des fleurs – l'abeille – se révèle comme un agent d'amour, à son niveau, en construisant les rayons de miel – une petite structure hexagonale, bâtie avec le nectar transformé, en provenance du cœur de la fleur. Comme la science le découvre maintenant à travers son travail avec les nanotubes de carbone, le carbone peut être considéré comme particulièrement réceptif à cette force sextuple dans les éthers.

Hexagonal quartz crystal

The Giant’s Causeway, Northern Ireland

Snow Crystal

Honeycomb

Hexagon located at Saturn’s North Pole

Two crossing carbon nanotubes on a graphite surface

Les nanotubes de carbone sont basés sur la structure hexagonale du graphite et ont une plus haute résistance que tous les matériaux connus, ainsi que de remarquables propriétés électroniques et de nombreuses autres caractéristiques uniques. Tirant son inspiration du comportement des protéines dans les structures biologiques, la science imite la vie et l'organisation des structures aux plus petites échelles possibles. Tirant leur inspiration du comportement de certaines protéines qui s'assemblent spontanément en structures compliquées, les chercheurs utilisent des molécules et des atomes individuels pour construire des ensembles et s'efforcent de réaliser « la forme géométrique spécifique d'atomes que ces protéines composent à la surface du nanotube. » Le chercheur Gevorg Grigoryan en vient à dire : « Si vous connaissez le treillage atomique sous-jacent, cela signifie que vous savez comment construire autour de lui, comment lui attacher des éléments. C'est comme un échafaudage pour les futures constructions. » 2

Maintenant que les propriétés magnétiques du carbone ont été découvertes, une dimension supplémentaire est apparue, qui affectera la recherche et les expérimentations futures. Avec les mots d'Hendrik Ohlag du « Stanford Synchroton Radiation Laboratory » : « Avec le carbone, nous savons comment faire des choses très petites. D'un autre côté, nous en savons beaucoup sur la manière de traiter et d'emmagasiner l'information en utilisant le magnétisme. Cela ouvre la porte à de futures études qui conduiront à développer le magnétisme dans le carbone, ce qui pourrait un jour signifier que nous serons capables de combiner le monde « magnétique » et le monde du « carbone ». 3

Tout ce travail avec le carbone évoque la grande vie qui se manifeste dans cet élément avec des conséquences inimaginables pour le futur. Même actuellement, les vagues électromagnétiques qui se répandent dans les éthers par les réseaux de communication, ont un énorme effet sur l'essence minérale de la planète, accélérant son évolution et la rendant plus adaptable à l'usage humain dans le futur. Comme le carbone est rendu magnétique à température ambiante et entre dans le champ de l'électronique à une vaste échelle, cela ne peut que s'intensifier. Nous sommes témoins de l'électrification spirituelle du monde entier avec les changements correspondants dans l'organisme humain. La clé pour comprendre ces changements se trouve dans l'un des sutras de Patanjali :

 

« La symétrie de la forme, la beauté de la couleur, la force et la dureté du diamant, constituent la perfection corporelle. »

La Lumière de l'Âme, III, Sutra 48, A.A. Bailey.

 

Ce sutra cache le secret de la future évolution de l'organisme humain. Il implique une nouvelle compréhension de la relation entre le carbone et l'oxygène dans le corps physique, qui conduira finalement à une transformation de l'humanité dans le diamant du règne des âmes. Afin de comprendre l'alchimie du carbone dans l'organisme humain, il faut explorer le carbone en tant que symbole de la « matière vivante ».

Quatre éléments de base :

Au lieu des quatre éléments classiques de l'alchimie : la terre, l'air, l'eau et le feu, nous pouvons utiliser, d'une manière symbolique, les éléments chimiques plus modernes et réfléchir à leur profonde signification. Ainsi, les principes inférieurs de l'homme sont représentés par quatre éléments de base, qui forment aussi les principaux constituants physiques du corps physique. Ce sont :

  Le Carbone, l'Hydrogène, l'Oxygène, le Nitrogène.  

Le Carbone forme la colonne vertébrale biologique de tout ce qui est en vie sur la Terre, se reliant à d'autres éléments, particulièrement l'Hydrogène, l'Oxygène et le Nitrogène, pour former des molécules complexes. Dans le flux sanguin cosmique, nous voyons que l'Hydrogène et l'Oxygène sont des précipitations directes de l'éther universel et qu'ils facilitent le désir de manifestation sur le plan physique. Ces quatre éléments sont répandus partout dans l'univers, avec le carbone, le symbole de la vie organique, terriblement présent : la substance est formée et modelée sur le véhicule éthérique par l'action du prana.

 

La Naissance du Désir Cosmique ?Les astronomes se réfèrent à la nébuleuse de « l'aigle », comme à une « fabrique d'étoiles » ou « nurserie d'étoiles », une région où de nombreuses étoiles sont formées. C'est un mélange de gaz et de poussières, constitué principalement d'Hydrogène, d'Oxygène, de Carbone et de gaz de silicium. Le carbone et les gaz de silicium donnent à l'objet son apparence centrale de colonne de poussière noire, l'Hydrogène lui donne sa couleur rouge et l'Oxygène la légère teinte bleue.
 

Hydrogène : Le plus léger de tous les gaz, brûle dans l'oxygène en libérant la chaleur la plus intense de toutes les substances en combustion, et forme l'Eau, la plus stable des combinaisons. Il est relié au principe du désir animal, qui brûle violemment durant la vie pour trouver la satiété.

Oxygène : Le support de la combustion de l'Hydrogène – c'est le gaz qui donne la vie, relié au principe humain du prana, le pouvoir actif qui se trouve derrière tous les phénomènes vitaux. Ces deux précipitations sont soutenues par le travail du :

Nitrogène : Un gaz inerte ; le véhicule avec lequel l'Oxygène est mélangé pour adapter ce dernier à la respiration animale. Il est relié au véhicule éthérique – le corps subtil sur lequel est modelé le corps physique.

Carbone : « Le combustible par excellence », la base de toutes les substances organiques. Il est relié à la matière dense du corps, la substance formée et modelée sur le véhicule éthérique par l'action du prana.

Hydrogène – relié au corps Astral
Oxygen – relié au principe de vie, le Prana
Nitrogen – relié au corps Éthérique
Carbon – relié au corps Physique

Les Quatre Eléments de Base : Les Mystères de l'Hebdomad, La Doctrine Secrète, vol II p. 593. H.P. Blavatsky

Le Carbone forme des compositions avec l'Hydrogène, l'Oxygène et le Nitrogène, pour fournir sur le plan physique, un corps qui reflète le véhicule de désir sur le plan astral. Inversement, lorsqu'un être humain transcende la nature émotionnelle et purifie le véhicule astral, la relation entre le carbone et l'oxygène dans le corps physique est transformée de la même manière. L'homme Astral devient l'homme Spirituel, qui n'est plus le produit d'une combustion émotionnelle non contrôlée. Sur le plan physique, c'est reflété par une réduction du besoin en oxygène dans le processus de respiration de l'organisme physique et une transformation de sa teneur en carbone. Ce sera traité dans la troisième partie.

------------------------------------

  1. Classification des "Principes", recueil d'écrits vol VII, H.P. Blavatsky
  2. Les chercheurs de l'Université de Pensylvannie aident les ingénieurs de l'échelle nanométrique, Penn News http://www.upenn.edu/pennnews/news/penn-researchers-help-nanoscale-engineers-choose-self-assembling-proteins
  3. Le carbone rejoint le club magnétique http://www.physorg.com/news98111007.html
Haut de page ^ la suite dans la partie 3