Lucis Trust / École Arcane / Le pont électrique / Le système sanguin cosmique  

Le système sanguin cosmique

Electricité, Plasma et Flux Circulatoire Divin

Aurora

Tandis que la science découvre sérieusement la nature électrique de l'être humain – La manière dont les processus électriques font fonctionner le cerveau et le système nerveux, le coeur et le sang – il reste encore un hiatus dans la compréhension de la connection électrique à l'environnement. Si ce hiatus était comblé, le rôle potentiel de l'homme en tant que conscience, en tant qu'intermédiaire électrique entre le microcosme et le macrocosme, commencerait à se révéler. L'électricité n'est pas encore reconnue comme un facteur significatif dans les processus universels, mais c'est une vérité qui frappe à la porte de plus en plus fort. Lorsque finalement, elle sera admise à entrer, la réalisation qu'un système sanguin cosmique circule dans tout ce qui vit et respire, aidera à transférer le concept de « fraternité humaine » d'un simple romantisme à un fait scientifique exact.

Selon H.P. Blavatsky, l'univers crée et coordonne ainsi ses processus de construction :

« Par la lumière radiante de l'océan magnétique universel, dont les vagues électriques rassemblent le cosmos, et dans leur mouvement incessant, pénètrent chaque atome et chaque molécule de la création illimitée...Seule, dit-elle, l'étude de cet agent, qui est la respiration divine, peut dévoiler les secrets de la psychologie et de la physiologie, ainsi que les phénomènes cosmiques et spirituels. »1

Pour commencer à dévoiler ces secrets, la science devra d'abord découvrir le courant électrique sous-jacent qui circule dans toute existence manifestée. Et vraiment, les principaux physiciens du plasma en révèlent déjà les aspects inférieurs, en réalisant que les courants et les radiations électromagnétiques se répandent dans les immenses étendues de l'espace extérieur, qui semblaient vides. Lorsque cette vérité sera reconnue et acceptée dans le courant dominant de la science, le fait que le sang de tous les organismes vivants commence son cycle par une précipitation depuis le flux circulatoire de vagues électriques, deviendra une hypothèse plus crédible. En fait, des réalisations expérimentales ont déjà été faites dans cette direction, mais leur signification n'a pas encore été pleinement appréciée.

À suivre ...

_________

1 Isis Dévoilée vol I, p. 282. H P Blavatsky