Lucis Trust / École Arcane / Le pont électrique / Le système sang... / Troisième partie  

Le Système Sanguin Cosmique, partie 3

Suite de la partie 2
- Le Système Sanguin Cosmique,

Du Système Sanguin Cosmique au Système Sanguin Microcosmique

Le plasma spatial traité dans la partie précédente, n'est que la grossière contrepartie d'une "substance électrique radiante" plus fondamentale, généralement appelée "éther" dans les textes ésotériques. C'est l'aspect actif de cet éther qui constitue le flux circulatoire véritablement divin ou système sanguin de l'entité cosmique inconnue. Les courants électriques qui circulent à travers le plasma spatial reflètent simplement le mouvement éternel de l'éther à un niveau plus dense de la manifestation cosmique.

Ces courants éthériques spatiaux sont principalement composés d'hydrogène et d'oxygène dans une forme plus subtile que celle détectée par la science dans notre atmosphère :

  "Avant que ces gaz ne deviennent ce qu'ils sont dans notre atmosphère, ils constituent l'Éther interstellaire… L'Hydrogène, gaz très inflammable, et l'Oxygène, produisent la combustion, créent l'eau qui est une des formes de la force primordiale ou feu, sous l'apparence d'un fluide froid et latent." Dans leurs formes les plus élevées, l'hydrogène est "l'élément premier-né"…le plus proche associé du protyle…et l'oxygène lui, instille le feu de la vie dans la "Mère" par couvaison. Ils sont l'Esprit, le noumène de ce qui devient sous forme grossière, l'oxygène et l'hydrogène sur la Terre"[1]

Au fur et à mesure que ces états subtils de l'Hydrogène et de l'Oxygène sont précipités à partir de l'éther, ils deviennent une nuée de feu ou vapeur de laquelle est sécrétée une forme concentrée d'ozone pour l'instant inconnue de la chimie, mais considérée par les guides de la race comme l'élixir de vie. C'est l'interaction électrique de la plus haute forme de l'ozone avec la substance physique qui cause la production du sang :

ÉTHER > VAPEUR > OZONE > ÉLECTRICITÉ ANIMALE > SANG ANIMAL[2]

D'une façon intéressante, depuis de nombreuses années une part importante de la revendication s'est manifestée au sujet de la valeur médicale de l'ozone dans la forme où elle est connue par la science, des médecins et des biochimistes pensant qu'elle possède de remarquables propriétés de guérison. La thérapie par l'ozone a été populaire un temps avec pour conséquence que le gaz produit à partir d'oxygène de qualité médicale fut administré dans le sang, en petites doses thérapeutiques précises. À ce jour, les chercheurs ne sont pas certains que l'ozone ait un rôle physiologique naturel, mais la direction instinctive de leurs recherches est alignée avec les enseignements occultes. Les études du Dr Paul Wentworth Junior et ses collègues du Scripps Research Institute USA les ont conduits à croire que l'ozone est naturellement créée en l'être humain par les neutrophiles-le type de globules blancs le plus abondant.[3]

S'il est confirmé que l'ozone est bien produit d'une façon endogène par ces globules blancs dans le système immunitaire, même les sceptiques concéderaient que cela aurait une grande signification et accréditerait le concept de l'ozone en tant que médicament. Compte tenu du fait que l'oxygène terrestre sous forme d'ozone est connu pour être toxique s'il est administré à l'être humain en dehors de très petites quantités, une science naissante pourrait émerger s'il pouvait être découvert l'allotrope supérieur de l'ozone dont nous avons parlé plus haut, apportant à l'humanité de formidables propriétés pour donner la vie.

Les Eaux de l'Espace

Ayant brièvement exploré la connexion aqueuse entre l'éther et le système sanguin, notant que l'hydrogène et l'oxygène sont des éléments constituants des deux, il n'est pas surprenant que l'idée de l'eau soit souvent utilisée pour décrire la nature de l'éther dans les textes ésotériques :

Comme le dit le Tibétain :

  "Nous avons généré une expression que nous appelons éther. Occultement parlant, c'est une façon moderne de désigner "les eaux de l'espace", qui sont les eaux du désir, dans lesquelles nous sommes immergés."[4]

Des termes comme "les eaux de l'espace" et "les eaux du désir" bien qu'anciens, sont des moyens efficaces de description de l'éther en tant qu'intermédiaire de création qui devient un fluide électrique actif quand il a été imprégné de volonté et de désir cosmique. En effet, nous lisons dans la Genèse que "l'Esprit de Dieu planait sur la surface des eaux", et ainsi commença l'histoire de la Création.

Creation by Wieslaw Sadurski

L'homme, qui a été fait à l'image de Dieu, est aussi un agent créatif, et ce qu'il veut et désire créer est, d'une façon similaire imprégné dans son corps éthérique (l'éther qui enveloppe et interpénètre son corps physique) avant d'être électriquement précipité dans le système sanguin en passant par les glandes endocrines. Quatre vingt dix pour cent du plasma sanguin est composé d'eau dont les éléments constituants, l'hydrogène et l'oxygène, transportent la charge électrique du feu primordial ou éther, à travers lequel l'homme subjectif se manifeste, lui-même, dans le monde objectif. Le sang est littéralement l'aspect vie, rouge par le désir, et la qualité du désir que l'homme précipite sans cesse dans son système sanguin, détermine le raffinement ou la grossièreté du corps physique à travers lequel il s'exprime.

De la même manière que le sang est l'intermédiaire qui permet la traduction en expression active, de la volonté et du désir de l'homme, un processus similaire peut être mis en évidence au niveau cosmique. Le désir, cosmique ou terrestre, est une force d'animation et sa présence dans l'éther universel génère du mouvement et résulte d'une manière de créativité. Quand la volonté et le désir d'une vie cosmique imprègne l'éther, la pression descendante des vagues cosmiques qui en résultent fusionne des caillots d'éther dans les charges électriques. L'idée cosmique est donc propulsée dans un état plasmatique volatile, qui lui permettra, au terme de sa descente, de s'être constitué un vêtement dans lequel elle sera drapée de matière gazeuse, liquide et solide. Ici nous avons les quatre états de la matière qui donnent forme à une idée sur le plan physique et qui correspondent aux quatre éléments des anciens : le feu, l'air, l'eau et la terre.

Feu/Plasma > Air/Gazeux > Eau/Liquide > Terre/Physique

Cosmic Wavesby Wieslaw Sadurski

Cosmic Waves by Wieslaw Sadurski

À suivre ...

-----------------------------------

  1. La Doctrine Secrète vol 1, p. 626, H P Blavatsky
  2. Bas de page des "Psycho-Physiological Notes "H P Blavatsky [ The Theosophist, Vol. V, No. 3(51), December, 1883, pp. 81-83]
  3. http://www.eurekalert.org/pub_releases/2003-02/sri-sas022703.php
  4. Traité sur la Magie Blanche, p. 275, A A Bailey