Lucis Trust / Activités de Se... / Triangles / Literature / L'Energie suit la Pensée  

L'Energie suit la Pensée

Contenu

  • Tout est énergie

Objectifs des Triangles :

  • Etablir de justes relations humaines, développer la bonne volonté et la lumière de compréhension partout au sein de l’humanité.
  • Elever le niveau de conscience de l’humanité ainsi que transformer le climat mental et spirituel de la planète. 
  • Confirmer et soutenir le travail des hommes et des femmes de bonne volonté dans le monde. 
  • Mettre à disposition de l’humanité un réservoir de pensée inspirant toute action pratique et constructive.

Tout est énergie

Dans le monde moderne nous rencontrons constamment le concept d’énergie. Ce terme vient du Grec energos qui signifie « actif ». Ainsi l’énergie est l’aptitude à une activité vitale et depuis les premiers temps ce concept d’énergie a été appliqué à un domaine de plus en plus vaste de la compréhension et de l’entreprise humaines. Pendant longtemps le concept a été uniquement réservé aux faits et événements physiques, mais maintenant il a fait son entrée, également, dans des domaines comme la psychologie, l’économie et la sociologie. A partir du concept d’énergie pris en tant que force vivante distribuée, le déploiement s’opère en droite ligne jusqu’au coeur de chaque circonstance de la vie humaine. 

Le concept d’énergie a vu un développement plus complet dans le domaine de la science plus que dans n’importe quel autre secteur. L’idée que tout est énergie a conduit, dans des situations et relations différentes, à une synthèse dans la pensée scientifique et une nouvelle compréhension des forces de l’univers. Cela n’en a pas été toujours ainsi. Au XlXe siècle l’énergie était surtout considérée comme le résultat de la mobilité des corps ou des particules matérielles (énergie réelle ou cinétique) ou bien comme le résultat de la position d’une particule de matière en relation avec d’autres particules de matière (énergie potentielle). Cela s’était exprimé selon deux grandes lois - la loi de Conservation de la Masse qui statuait en fait que la masse (quantité de matière dans un corps) était indestructible et la loi de Conservation de l’Énergie qui affirmait que la somme totale d'énergie dans l’univers était constante. 

Le concept de masse ou matière et celui d’énergie étaient considérés comme indépendants et, des deux c’était le concept de la matière qui était considéré comme formant la base, le fondement d’une compréhension de l’univers.  

Mais en 1905, Einstein montra avec sa « propre théorie de la relativité » que la masse elle-même est une forme d’énergie, que masse et énergie sont en fait interchangeables, reliées par la formule selon laquelle E = mc2 où E = énergie, m = masse et c = vitesse de la lumière. Cela signifie que la loi de Conservation de la Masse n’était désormais plus de première importance laissant alors au concept d’énergie le soin de prendre sa juste place. 

Le corps éthérique

Précisément cette théorie de la relativité d’Einstein offrit la possibilité de prouver sur un plan scientifique que tout est énergie. Cette découverte sonna le glas des concepts et explications matérialistes de l’univers. En effet il n’y a rien, au sein de la manifestation de l’univers matérialiste solaire, planétaire, ou les différents règnes de la nature - qui ne possède pas de forme énergétique, subtile, intangible pourtant substantielle. L’Energie est considérée dorénavant, comme tout ce qui Est; notre monde est la manifestation d’une mer d’énergies, certaines prenant des formes, d’autres constituant le medium par lequel ces formes prennent vie, sont en mouvement et ont leur être. Toutes les formes sont faites d’énergies vivantes, vibrant en relation les unes avec les autres, disposant pourtant de leur propre qualité et de leurs caractéristiques de vie. Ainsi nous sommes à même de remarquer que des formes existent aussi au sein d’autres formes. La pièce dans laquelle nous nous asseyons se situe dans une maison qui fait partie d’un groupe de maisons au sein d’un plus grand ensemble d’habitations. Chaque forme successive constitue une partie d’un plus grand tout. 

Nous vivons dans un océan d’énergies, bien que nous ne soyons pas toujours conscients de ce fait. Nous mêmes sommes faits d’énergies; et, toutes ces énergies sont en intime interaction pour constituer l’unique corps d’énergie synthétique de notre planète. Nous avons appelé ce corps d’énergie « éthérique ». Le corps éthérique ou d’énergie de chaque être humain est une partie intégrante du corps éthérique de la planète elle-même et, par conséquent, du système solaire. Par ce biais, chaque être humain est fondamentalement relié à toute autre expression de la vie divine, l’infinitésimal comme l’incommensurable. En fait, le corps d’énergie de toute forme de la nature est une part intégrale de la forme substantielle de la vie une universelle - de Dieu Lui-même.

Le corps éthérique n’est rien d’autre qu’énergie. Son rôle est de recevoir et de transmettre les courants d’énergie de genres et d’intensités variés et d’être mis en activité par ces décharges et courants de force. En fait, cela procure la base nécessaire aux différents types et niveaux de connexion télépathique, cela pour toutes les formes de travail subjectif, de relations entre les élans émotionnels et mentaux, le monde de la forme physique extérieure. Grâce au réseau du corps éthérique les énergies peuvent constamment circuler, imprégner et déterminer l’expression extérieure, les activités et qualités de toute forme de vie. Cela est vrai pour l’être humain individuel, pour les groupes, pour l’humanité en tant que tout, pour la planète et bien au-delà. 

Le projet du Plan

Le monde extérieur des circonstances et des événements est le produit des énergies prépondérantes disponibles et circulant dans le corps éthérique planétaire à chaque période clé de l’histoire mondiale. Jusqu’à très récemment la plupart des gens répondaient principalement à l’élan de l’énergie émotionnelle. Ceux qui répondaient à l’énergie mentale et aux propositions de la pensée étaient relativement peu nombreux, éloignés les uns des autres. Mais cette situation s’est transformée avec rapidité au cours du XXe siècle. Le résultat des systèmes éducatifs modernes a engendré des millions de personnes qui ont développé et développent le pouvoir de penser et de manier l’énergie de la pensée. Ceux qui ont la faculté de contacter et d’enregistrer les impulsions et les modèles de la pensée au sein desquels se trouvent les lignées de la culture et civilisation mondiales d’avenir, issues du Mental Universel, sont maintenant nombreux et forment un groupe mondial. 

Il a été dit que « tout ce qui se révèle dans le monde d’aujourd’hui découle du capital d’idées » et cela est clairement manifeste à l’heure actuelle. Ceux qui ont une quelconque idée du pouvoir de la pensée, de l’effet des mouvements de l’énergie mentale affluant de l’esprit, se mettent en situation d’envisager une grande opportunité et responsabilité. Les pensées sont de l’énergie et l’énergie suit la pensée. Là, est le fondement de tout travail créateur au niveau du plan mental. Si la recherche de la vérité par la pensée d’une personne est en mesure de transformer le climat mental dans son environnement, de même la pensée non maîtrisée ou destructrice peut-elle empoisonner l’atmosphère mentale. Nos pensées sont bien plus puissantes que nous ne le réalisons habituellement, d’où la nécessité d’employer ce pouvoir d’une manière créative et constructive. 

L’univers est une expression du plan et du dessein de Dieu. Il ne s’agit pas d’un « accord fortuit entre atomes » mais plutôt du fonctionnement du grand dessein ou modèle . 

Lorsque nous sommes conscients de la nécessité de laisser circuler des formes d’énergie positives et constructives nous avons l’opportunité de devenir des collaborateurs conscients du Plan divin. Car, au fur et à mesure que nous commençons à reconnaître avec plus de force la réalité du monde de la pensée, nous devenons à même de travailler à la tâche consciente d’enregistrement et de réponse vis à vis d’idées et de principes fondamentaux qui cherchent leur expression dans le monde et qui forment le projet du Plan en ce moment même. Alors il devient possible de reconnaître ceux qui peuvent être appelés « les Gardiens du Plan » - la Hiérarchie spirituelle - dont la tâche est de préparer le projet du Plan afin que l’humanité l’utilise et l’accomplisse. En participant à ce travail, nous nous associons au processus créateur universel, partagé par la Hiérarchie spirituelle et par tous les penseurs dont les motifs d’inspirations sont amour et service.

Tout un chacun peut coopérer à ce travail de « réflexion sur le Plan en vue de sa réalisation ». Les tous derniers objectifs du Plan sont axés sur le fait que la lumière devrait illuminer l’esprit des hommes, que l’amour devrait régir toutes les relations et que la volonté de Dieu devrait guider les affaires des hommes. Tous ceux qui cherchent véritablement à aimer et servir l’humanité coopèrent au plan. Pour ceux qui connaissent le pouvoir de la pensée et qui peuvent commencer à travailler avec l’énergie de la pensée depuis le plan mental, un rôle complémentaire et créateur est à portée de main.

La science de l'Esprit

Pour la plupart des gens, employer sagement et avec doigté l’énergie de la pensée dans le service n’est pas un processus automatique. Cela fait appel à l’effort, la discipline et une compréhension des principes sur lesquels peut reposer l’emploi créateur de la pensée. Les commentaires suivants soulignent quelques-uns des fondements de la science de l’esprit.

1. La pensée est créatrice au fur et à mesure qu’elle se construit en formulant des idées, les développant et les clarifiant. Elle devient communicative lorsque la tête projette «  la forme pensée » jusqu’à sa mission.

2. Construire grâce à une pensée créatrice requiert une calme stabilité de conscience émotionnelle, une intelligence qui est capable de maintenir un intérêt centré et une concentration ferme sur une idée ou un thème sans discontinuer ainsi que des conditions physiques qui permettent leur accomplissement.

3. Ce travail demande une pureté de motif. Il ne s’agit pas d’un conseil pour atteindre la perfection; mais pour accomplir le travail, le but doit être empreint d’impersonnalité, d’un service désintéressé pour le bénéfice et le soutien de la famille humaine en son entier.

4. La tête doit s’unir au coeur dans un service spirituel créatif. Le Christ a dit: « Tel un homme pense en son coeur tel il est », et, si le penseur travaille sans être ouvert au flux d’amour, la pensée manquera du magnétisme nécessaire à l’accomplissement de son objectif.

5. Il y a bien des manières de réfléchir sur un sujet afin d’y apporter clarification et déploiement. Mais un effort devrait être soutenu pour traverser les apparences extérieures, tendre vers le sens, les conséquences, les ponts avec d’autres idées ou courants de pensée, pour rechercher les causes et non pas les effets. S’astreindre à cela conduira le penseur à réfléchir sur ce qui ne correspond pas à la nature de la forme, conduisant ainsi jusqu’à la contemplation, source d’inspiration et d’illumination.

6. Le penseur se doit, à certains moments, d’élever son état de conscience jusqu’à l’âme, l’état de conscience du Christ en chacun de nous et, réfléchissant dans la lumière de l’âme, se relier en pensée à la Hiérarchie spirituelle, les Gardiens du Plan. En ce sens, le penseur aidera à construire le lien entre l’esprit de Dieu et l’intelligence humaine, et ainsi aider la précipitation du plan au sein de la conscience humaine. Le penseur peut également invoquer le flux de lumière, d’amour et de volonté de bien dans le coeur et l’esprit de toute l’humanité. 

7. Nous devrions nous rendre compte qu’en fait nous sommes une part d’un groupe mondial de penseurs subjectivement unifié quel que soit l’engagement de l’activité de service créatif entreprise avec l’énergie de la pensée, contribuant à « un fonds commun de pensée » et s’y inspirant. En se reliant consciemment à ce groupe alors que le travail avec l’énergie de la pensée est engagé, nous ajoutons tous un plus à la valeur de nos contributions et par réciprocité aux contributions des autres.

8. Les formes pensées devraient être construites avec autant de soin et de précision que ce qui est communément employé pour bâtir une maison. Tout comme un architecte doit tenir compte du projet d’étude, des matériaux, du lieu, du câblage, du système d’éclairage, de chauffage, de la plomberie et faire de cet ensemble un équipement cohérent en vue d’une belle maison pratique, économique où il fait bon vivre, ainsi les membres créatifs travaillant avec la pensée doivent garder à l’esprit les facteurs correspondants dans leurs créations mentales. Comme il existe dans le monde des millions d’habitations incomplètement planifiées et mal bâties, il existe des millions de formes pensées pauvrement élaborées et plutôt inutiles. Dans ce processus de construction de formes pensées, la principale technique mentale est la visualisation.

Les règles pour un emploi créateur de l énergie de la pensée sont les mêmes que celles en vigueur pour la méditation, avec toutefois une connotation encore plus large de ce terme qu’elle n’a été entrevue jusqu’ici. Le scientifique travaillant en laboratoire pour révéler les lois de la nature est lui-même engagé dans une forme de méditation. Faire des projets avec soin pour trouver des solutions d’aide là où cela est nécessaire est une méditation. La clarification des concepts philosophiques et la formulation des principes philosophiques est méditation. Elaborer et appliquer le pouvoir de l’intelligence aux problèmes des gouvernements et des relations internationales est méditation. Dans tous ces domaines c’est le même processus de la pensée qui sera mis en oeuvre. Les thèmes différeront tout comme les points qui seront soulignés mais le processus est identique. Partout où le motif de ce travail sera basé sur le bien-être de tous, ce travail sera considéré comme une avancée selon les objectifs du Plan.

L’énergie Spirituelle se doit d’imprégner les cerveaux des hommes de son empreinte; dans leurs effets combinés, la tête est le seul instrument disponible au travers duquel la volonté de Dieu trouve à s’exprimer. La place de l’humanité au sein du Plan cosmique devient plus vivant et apparent quand il devient évident que l’une des responsabilités principales siège dans la direction des courants d’énergie depuis le plan mental, et la création de ce qui est désiré en accord avec le dessein de Dieu pour Sa création. L’humanité en son entier, se soumet au progrès de l’évolution afin de devenir créateurs responsables dans la matière. Ceci entraîne une réalisation du plan archétypique, un processus conscient de création volontaire, afin que l’humanité coopère à l’idéal, travaille sous la loi et produise ce qui correspond à la ligne du Plan.

Le travail créateur du penseur

La créativité pleinement consciente en ligne avec le Plan demande aussi que nous puissions appréhender la nature de l’énergie et que nous soyons capables d’orienter convenablement les courants d’énergie. Peu nombreux sont encore les membres de la famille humaine qui travaillent délibérément et consciemment dans la substance mentale.

L’énergie de la pensée qui émane maintenant de chaque être humain par un faible courant peut être orienté vers la création de ce qui est désiré par le groupe et pas seulement vers ce qui est désiré par l’individu. Les fondements de la coopération de ce travail dans la substance mentale repose sur la faculté de travailler en formation de groupe, chaque pensée étant envoyée selon une mission précise afin d’adjoindre sa quote part d’énergie à un certain courant spécifique et connu. Ceci est d’une réelle importance car, pour être un vrai soutien, l’énergie de la pensée doit être absolument dirigée vers un genre particulier de service.

Toute activité est le résultat de:

a) les formes pensées construites consciemment ou inconsciemment;

b) les formes pensées initiées par soi-même ou les effets des formes pensées d’autrui;

c) la capacité de réponse à ses propres impulsions intérieures, ou la sensibilité aux impulsions d’autrui, et par conséquent, aux formes pensées de groupe.

Il sera évident de percevoir combien cette substance est vivante et combien les hommes et les femmes sont influencés par les formes pensées qu’ils créent et par les créations mentales d’autrui.

Si le travail créateur que nous entreprenons se doit d’être un succès, nous devons reconnaître les courants et tendances fondamentales de nos propres raisonnements et pensées; le corps de la pensée de groupe avec lequel notre travail est associé; et le but pour lequel nous travaillons. Le but devra être préservé calmement dans la tête tout au long du processus créateur.

Les objectifs du Plan

Un des premiers aspects à prendre en considération quant à la valeur de l’emploi créatif de la pensée est qu’il existe un Plan pour l’humanité, et que ce Plan a toujours existé. Il s’est mis en place tout au long des développements évolutionnaires des siècles passés et aussi, par un coup de pouce donné de temps à autre par les grands intuitifs et enseignants de la race. 

Aujourd’hui il existe un nombre suffisant d’hommes et de femmes dans le monde, développés de manière adéquate ce qui leur permet d’être en contact et de travailler en lien avec le Plan. Grâce à l’emploi créatif de la pensée, les hommes et les femmes, partout, sont en mesure, au nom de l’humanité, de permettre à ce Plan divin de naître au monde extérieur.

Ce qui suit est un aperçu de quelques-uns des principaux objectifs du Plan pour l’humanité :

a) la réalisation de la synthèse subjective au sein de l’humanité;

b) l’éveil sur une grande échelle de la Lumière au sein même des êtres humains;

c) l’établissement d’une grande station de lumière qui illuminera l’ensemble de la pensée humaine;

d) amener à son terme l’ère de la séparativité;

e) l’élévation de la conscience de masse jusqu’aux niveaux mentaux.

Les résultats de ceci seront:

a) la formation d’unités de groupe unies par une pensée commune et le partage de valeurs spirituelles. (Ceci a commencé depuis le XVe siècle).

b) la réalisation d’une humanité caractérisée par trois points :

1. un système d’inter-communication et interrelation à tous les niveaux - radio, télévision, réseaux d’informations, télépathie, voyage.

2. un sentiment de responsabilité réciproque - l’accomplissement de la bonne volonté.

3. la Reconnaissance de l’Omniprésence de Dieu - la Vie Une.

Il existe d’autres aspects du Plan et d’autres objectifs importants, mais aucun aspect du Plan ne peut s’établir au sein de l’humanité si ce n’est au travers de l’emploi créateur de la pensée.

Nous commençons tout juste à comprendre maintenant le pouvoir de la pensée et de l’énergie que le penseur est en mesure d’appliquer. Grâce à la pensée créative, à la perception spirituelle et à l’interprétation correcte, l’humanité a les moyens d’aider à établir le royaume de Dieu sur la Terre. 

Le travail des Triangles

Le service des Triangles soutient le développement des justes relations humaines dans le monde entier. Une connaissance et une compréhension de la relation entre énergie et pensée affermit une valeur sûre dans ce travail. L’activité des Triangles constitue un art pour orienter l’énergie grâce au pouvoir de la pensée. Dans les Triangles le pouvoir concentré de la pensée est employé pour invoquer et diriger, au sein de l’humanité, les énergies de lumière et de bonne volonté des énergies absolument nécessaires dans notre monde actuel. Il s’agit d’un travail scientifique et cependant fondamentalement simple. Invocation, prière ou aspiration, méditation - le terme employé importe peu - voici les méthodes qui permettent de puiser les énergies spirituelles et de les rediriger vers l’activité. 

L’impact constant de la pensée juste, pensée qualifiée par l’énergie de la bonne volonté, ancre un stimulant réel et un effet guérisseur sur la conscience de l’humanité. En plus, un grand réservoir ou fonds commun d’énergie de bonne volonté est, au nom de l’humanité, créé et rendu disponible par les collaborateurs qui existent sur la planète entière.

N’importe qui peut former un triangle en se joignant à deux autres membres disposés à croire au pouvoir de la pensée créatrice. Ce triangle, relié au réseau de Lumière et de Bonne Volonté du monde entier, peut proposer une réelle contribution à l’effort mondial en vue de développer des relations correctes au sein de l’humanité et être un exemple vivant du principe selon lequel l’Énergie Suit la Pensée.

La Grande Invocation

Du point de Lumière dans la pensée de Dieu

Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes. 

Que la Lumière descende sur la Terre. 

Du point d’Amour dans le coeur de Dieu 

Que l’amour afflue dans le coeur des hommes. 

Puisse le Christ revenir sur Terre. 

Du centre où la Volonté de Dieu est connue 

Que le dessein guide le faible vouloir des hommes, 

Le dessein que les Maîtres connaissent et servent. 

Du centre que nous appelons la race des hommes 

Que le Plan d’Amour et de Lumière s’épanouisse, 

Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal. 

Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan sur la Terre.