Lucis Trust / Activités de Se... / Bonne Volonté M... / Bulletin / Derniers numéros / 2006 #2 - Synth... / Réflexions sur la synthèse dans le service  

Réflexions sur la synthèse dans le service

Ce qui suit est un bref rapport du séminaire observé à Genève en faveur de la promotion du travail du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde dans différents domaines d’activités.

La session du matin s’est concentrée sur: mettre l’accent sur différentes façons de servir le monde spirituellement. Des exemples différents ont été donnés, avec des collègues ayant créé des unités de service en Italie, aux Pays-Bas et en Russie, et un collègue français qui, en méditation, a eu l’idée de laisser enseigner les valeurs des Nations Unies et la connaissance de leur système dans les écoles secondaires en France.

Une vidéo "pour l’amour de demain" a été présentée (productions MRA 1985/films FLT; www.fltfilms.org.uk), qui raconte l’histoire d’Irène Laure sur la réconciliation en tant qu’approche innovatrice de la construction de la paix. Irène Laure, un membre de la Résistance durant la seconde guerre mondiale, haïssait les allemands. Cependant, lors de sa dernière visite à Caux, elle demanda pardon pour sa haine, et elle oeuvra ensuite sans relâche pour réconcilier la France et l’Allemagne.

C’était une première illustration d’une approche basique d’Initiatives pour le changement (www.iofc.org). C’est l’expérience spéciale de Caux, demandant une approche de la résolution du conflit qui implique de panser les blessures et de construire de nouvelles relations sur un large spectre. Cette reconnaissance apporte une compréhension de dimension morale et spirituelle au savoir de l’homme d’Etat, une dimension qui devrait stimuler la communauté de politique extérieure à puiser dans les ressources que sont les groupes et les individus motivés dans la quête de solutions.

L’après-midi fut dédié à des intervenants étrangers présentant différents domaines de services, tels que la psychologie (Astrid Stuckelberger), le monde des affaires (Danièle Rousseau), la construction de la paix (Danielle Maillefer avec Initiatives pour le changement) et la convergence spirituelle ( l’Appel Spirituel de Genève www.geneve.ch/appelgeneve/ et Rév. William McComish).

Les matériaux qui suivent sont adaptés de présentations donnés par un certain nombre d’intervenants différents à New York et à Londres, et ont été ré-organisés autour de quelques grands thèmes de réunions. Chaque réflexion individuelle commence avec »». Toutes les pensées non-attribuées sont celles de l’équipe du Lucis Trust et de proches collaborateurs.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde: quelques définitions

»» Les membres du Nouveau groupe des Serviteurs du Monde s’identifient eux-mêmes par leur sens de l’urgence au regard de la situation de la planète, du monde de la nature, dont les écosystèmes sont une démonstration de la synthèse vivante. On identifie les membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde par leur engagement en faveur de la mondialisation, mais une mondialisation juste et humaine; par leurs efforts pour la résolution des conflits qui aboutissent à des solutions “gagnant/gagnant”; par leur capacité à voir la divinité en chacun, sans tenir compte des différences extérieures; par leur amour de l’humanité, de la collectivité, pas seulement de leur famille et de leurs amis.

»» Le nouveau groupe est actuellement le prototype de la nouvelle humanité. Par son oeuvre, il provoque nécessairement la coopération de nombres croissants de gens dans le monde entier qu’il absorbe dans ses rangs. Une proportion conséquente de l’humanité s’investira finalement dans le travail de service et distribution d’énergie de ce groupe. En d’autres termes, l’humanité elle-même est en train de devenir le Nouveau Groupe, elle est sur le sentier de remplir sa destinée en tant que porteur de lumière et serviteur de la planète.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde: des réflexions sur son rôle dans le monde

»» Dans cette bagarre d’intentions politiques et d’idéologies en concurrence qui caractérisent le chaos proche d’aujourd’hui survient la participation volontaire du nouveau groupe des serviteurs du monde. Ils aident à préparer la voie pour la prochaine étape d’expansion de la conscience humaine. Ils aident à sensibiliser et à éveiller le coeur humain par leurs actions et leur service spontanés. C’est le coeur aimant qui doit être autorisé à conduire l’humanité au travers du chaos, et à fournir une force pour contrebalancer les maux de la haine, de la division et de la séparation. C’est la raison principale pour être dans le monde en cette période de transition dans le nouvel âge; c’est une époque où les forces matérielles sont encore très fortes et actives, ainsi le nouveau groupe a besoin d’agir en tant qu’interprète des attitudes et valeurs nouvelles et des nouvelles activités qui doivent finalement gouverner les hommes et les femmes dans le Nouvel Âge. Il doit aussi apporter la synthèse et l’unification finale des hommes et des femmes de bonne volonté en un seul organisme cohérent, de telle sorte à ce que ce groupe dispersé des serviteurs du monde vienne pour réaliser son unité essentielle – une unité réellement fondée sur le niveau de l’âme.

»» Dans une ère de transition entre deux âges, telle qu’en ce moment, le nouveau groupe des serviteurs du monde et particulièrement ceux, avec quelque peu au moins la conscience des implications spirituelles du moment, ont un rôle spécial à jouer. Les pressions des énergies conflictuelles, qui se heurtent dans la période de transition de l’ancien vers le nouvel âge, créent un stress énorme sur les niveaux mentaux, émotionnels et physiques des êtres humains. En un sens, c’est une période de formation puisque nous développons nos muscles spirituels pour satisfaire les exigences de l’âge qui vient. Le Tibétain a dit, dans une telle période, le groupe intégré des serviteurs du monde doit répondre à un besoin très réel. “Leur travail doit être, en premier lieu, de conserver un lien si proche avec l’âme de l’humanité... au travers de leur propre activité de l’âme, de telle sorte à ce qu’il y ait toujours ceux qui peuvent “travailler dans les intermèdes” et ainsi faire progresser le plan et la vision devant les yeux de ceux qui ne peuvent pas encore, comme eux-mêmes, entrer dans le haut lieu secret. Ils doivent apprendre à travailler subjectivement, et ils doivent faire ceci afin de préserver le pouvoir, latent en tous, de se retirer au centre. Ils représentent la porte, pour parler symboliquement. Des capacités et des pouvoirs peuvent disparaître par manque d’utilisation. Le pouvoir d’abstraction divine et la faculté de trouver ce qui a été appelé “le sentier d’or qui mène à la mare dégagée et de là au Temple de Retraite” ne doit pas être perdu. C’est le premier travail du groupe des Mystiques du Monde, et ils doivent laisser le sentier ouvert et le chemin privé d’obstructions. Autrement la connaissance du chemin pourrait disparaître temporairement et les buts égoïstes de la nature matérielle assurer un contrôle exagéré”.

»» La note altruiste innée du NGSM trouve son expression pratique dans sa vie de tous les jours. Il ancre des valeurs qui démontrent de justes relations humaines et sème ainsi la graine du changement. Ces points magnétiques stimulent chez d’autres des reconnaissances réciproques. Beaucoup sont invités ainsi à, d’une certaine façon, oser changer. Cette approche inclusive chasse la tendance en faveur de l’isolation et de la séparation et une nouvelle façon de se relier comme partie du groupe devient possible.La conscience de groupe se forme et se développe de cette manière. Une nouvelle vision du monde inclusive se matérialise tandis que de plus en plus d’individus prennent leur place en tant que citoyens du monde en action.

»» On dit que la tâche du nouveau groupe est de “reconnaître”, de “voir et de connaître” les demandes de l’humanité. Et ces demandes ne sont pas ce que le monde conventionnel croit qu’elles sont – nourriture, eau, argent et santé. Ces demandes sont plutôt de recevoir et de transmettre l’illumination du royaume des âmes et l’inspiration de la Hiérarchie; d’élever la vision de ceux qui suivent et, en dernier lieu, d’agir comme un groupe intermédiaire entre la Hiérarchie et l’humanité; de recevoir la lumière et la puissance et d’utiliser ensuite les deux à la fois pour construire le nouveau monde de demain, sous l’inspiration de l’amour.

»» Ce groupe mondial a une autre fonction très éclairée et très intéressante, plus ésotérique et obscure, mais d’une profonde importance. C’est la fonction de précurseur. Ici le groupe agit (sans le savoir) comme un précurseur de l’Instructeur du Monde Qui, croît-on, reviendra pour continuer Son Oeuvre à un moment donné, dans un futur proche? Le groupe prépare la voie en initialisant des activités qui élèvent la conscience humaine et éveillent le centre du coeur au degré qui nous permettra de synchroniser et de comprendre les nouveaux enseignements des mystères qui seront présentés par l’Instructeur Mondial. Pour certains, Il sera perçu comme le Christ, pour d’autres, Il sera le Messie, Maitreya, Bodhisattva ou l’Imam Mahdi. Mais Ses enseignements transcenderont les écrits et les doctrines traditionnels et ouvriront la conscience humaine aux vrais mystères ésotériques qui ont existé depuis des millions d’années.

Ainsi l’âme, et donc le NGSM doivent exprimer une volonté et une intention ni d’extrême gauche ou d’extrême droite; ils doivent exprimer la volonté de bien dans le centre qui se situe pour le bien de l’ensemble, y compris la gauche et la droite. C’est de cette position centrale qu’ils agissent comme un groupe précurseur — un groupe qui montre le chemin vers l’avant. Leur fonction essentielle est de préconiser l’utilisation de l’énergie de la bonne volonté comme d’un ingrédient actif pour construire de justes relations humaines à travers le monde. Une juste relation est le prélude à la paix. Une telle paix apportera la gloire de l’âme dans le monde et fera naître le nouveau règne. C’est sa tache essentielle, et c’est pourquoi nous le célébrons aujourd’hui.

Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde: commentaire sur sa structure

»» La raison pour laquelle ce groupe ne peut pas et ne doit pas être agencé en une organisation physique est qu’un tel groupe devrait ensuite avoir une localisation spécifique, un bureau, un directeur, un conseil de direction, des administrateurs et un financement, etc... Aucun groupe d’individus qui se choisissent eux-mêmes ne peut même s’exprimer ou apparaître pour représenter ce groupe mondial orienté vers le service . Les membres du NGSM sont reliés ensemble par une attitude d’esprit et de coeur. Ils se distinguent comme un nouveau concept global selon la manière dont les groupes sont créés et seront fondés à l’avenir. Leur directive dans la vie provient d’une seule âme qui les unit tous. Et leur fonction première est d’exprimer les qualités de l’âme de bonne volonté et de compréhension aimante inclusive-. C’est pourquoi nous les célébrons aujourd’hui- pour renforcer ce lien d’amour.

Synthèse vivante: son fondement scientifique

»» Je pense que cette notion de l’ Être unique est comme un anticorps, c’est une partie du système immunitaire, et cela émerge de plus en plus dans le monde aujourd’hui – cette quête de l’Unique, c’est parce que l’humanité réagit à la menace, réagit au fait que nous sommes une espèce menacée et que si nous sombrons, nous entraînerons probablement beaucoup d’espèces avec nous.

Maintenant laissez-moi m’orienter sur la partie dont je voudrais parler, soit le Ré- enchantement du Cosmos. Pourquoi dois-je dire tout de ceci, pourquoi je pense que ce ré-enchantement du Cosmos est important? Parce que l’unité, la totalité ont été autour depuis des milliers d’années. Ce qu’elles n’ont pas eu, que la société occidentale, et qu’aujourd’hui la société mondiale demande- que cela nous plaise ou nous –est la crédibilité, et la crédibilité est fournie largement par la science. Les gens peuvent être des croyants, ils trouveront que la foi remplace le credo, mais la société telle qu’elle est constituée aujourd’hui- si elle est à transformer -, doit prendre au sérieux l’unité, donc elle doit avoir une preuve crédible, scientifique de l’unité. Maintenant, cela peut sembler étrange à dire, mais je crois qu’il y a une preuve scientifique de l’Unité. Je pense que nous sommes vraiment une partie d’un système, dans lequel beaucoup d’univers vont et viennent.

Je pense que la réalité de base est l’espace, mais non comme une abstraction. La réalité de base est l’espace en tant qu’un champ fondamental, monumental, originel qui transporte de l’information aussi bien que de l’énergie :et – nous sommes une partie de lui. Nous sommes des variations de lui, des structures superposées sur ce champ. Toute la vie est.Tout le cosmos est. Nous sommes une partie de l’hologramme, un hologramme de la biosphère et par cet hologramme, nous pouvons communiquer. Nous pouvons lire cet hologramme. Il est accessible. Il est accessible si nous autorisons notre esprit à cueillir l’information, si nous autorisons notre cerveau, pour le traduire en termes de physique, à fonctionner en mode quantique de traitement de l’information. Cela signifie stopper cette croyance que l’hémisphère gauche, le mode lent, manipulateur, calculateur est la seule réalité. Il y a une réalité plus profonde derrière cela. Nous pouvons y accéder en entrant plus profondément en nous-mêmes. Des gens de la tradition l’ont fait; des gens le font maintenant. Les gens ne doivent pas être des “chamanes”; ils peuvent être des méditants, ils peuvent être des gens religieux qui entrent dans des états de prière, ils peuvent être des artistes, ils peuvent être des scientifiques qui entrent dans des états de créativité, où l’information vient. Je ne dois pas croire que l’information est unique à l’individu; la créativité, l’information viennent à vous de l’extérieur, vous fonctionnez conjointement.

Ainsi, c’est le système immunitaire, un sens de l’unité. Un sens de l’Unité peut être recouvré, la crédibilité peut être donnée, en reconnaissant que ce n’est pas une illusion, que ce n’est pas uniquement un aperçu, une compréhension “mystique” (c’est cela aussi, évidemment), mais il a un fondement et les nouveaux scientifiques sont en train de découvrir ce fondement. Nous connaissons maintenant une façon logique pour pouvoir l’expliquer avec la nouvelle physique et la nouvelle cosmologie, la nouvelle biologie et la nouvelle psychologie. C’est un grand espoir pour le futur. Ma tâche par-dessus tout est d’essayer d’apporter la légitimité en créant une vision du monde basée sur cette idée d’un CHAMP D’ INFORMATION qui pourrait aider les gens à retrouver l’unité qu’ils savent intuitivement être en eux.
Ervin Laszlo

Synthèse vivante: deux définitions

»» La synthèse vivante est mieux comprise comme un processus de la multitude maintenue en cohésion dans l’Un. C’est important de montrer que c’est très différent d’une unité forcée ou toute chose est semblable. Le mot “vivante” nous donne ici un indice. Le système vivant organique tend à être riche en diversité, et plein d’éléments en apparence contradictoires. La synthèse vivante suggère que de nombreuses parties s’accordent ensemble de telle façon qu’elles retiennent la conscience de leur individualité et de leur différence avec le sentiment, en arc de voûte, d’être une partie d’un plus grand Tout.

Dans les affaires sociales et la psyché humaine, la synthèse vivante décrit la sensibilité en éveil à la totalité, l’interdépendance et l’universalité. Je ne suis pas en train de suggérer, comme nous l’entendons parfois dans les cercles du Nouvel Âge, que nous vivons dans un siècle de lumière, ou que l’Amour et la lumière sont les énergies dominantes de notre temps. Ce n’est clairement pas le cas. Cependant ce qui arrive , me semble-t-il, est qu’il existe maintenant une nette dynamique dans la psyché et la société où l’instinct de séparation et d’identification avec le soi séparé est en train d’être contrebalancé par et dans un état de tension avec la notion nouvellement émergente de mondialisation. Il y a la preuve de cette dynamique dans tous les domaines d’expérimentation, de pensée, d’art, de sciences et c’est grâce à cette dynamique qu’un nouveau monde est en train de naître. En tant qu’espèce, nous sommes en train d’être initiés à un yoga de synthèse tandis que nous apprenons comment réagir au sentiment croissant d’universalité.

»» ... la définition de l’Amour ici est le service, le service mondial, la Vie pour le Tout. Cela signifie aussi avoir une vision organique de la race humaine comme un tout. Que chacun d’entre nous est une cellule de l’humanité et chaque nation, un organe du corps de l’humanité.
Doris Lorimer.

Synthèse vivante: signes de sa réalisation créatrice dans le monde

»» Dans la communauté mondiale émergente, il semble largement clair que la tension entre la synthèse vivante et l’égocentrisme national est au coeur des relations internationales. Regardez juste les problèmes si centraux dans les affaires économiques, politiques et sociales dans toutes les nations: l’environnement, le changement climatique, le commerce mondial, les droits de l’homme, les droits de la minorité, les relations entre hommes et femmes - une conversation massive est en train d’avoir lieu sur toutes ces questions atteignant les salons et les salles à manger de la plupart des foyers. C’est une conversation qui se joue elle-même en politique nationale, comme dans la vie judiciaire, économique et commerciale, les arts, etc...

Nous vivons dans un siècle d’interdépendance. Ce n’est plus une matière d’idéologie ou de croyance ou de rêve. C’est un fait. Les problèmes que nous affrontons sont beaucoup les problèmes de notre interdépendance. Les questions du commerce mondial sont fondamentales dans les débats économiques de toutes les sociétés; le changement climatique est un sujet de discussion brûlant dans les législations nationales et même locales. Ces questions reflètent le fait que l’agenda des affaires humaines est établi par notre réaction collective aux problèmes de la synthèse vivante- ce n’est pas surprenant que la réaction comprenne une forte dose de résistance envers les processus de dialogues, d’accords multilatéraux, de plans participatifs et de création de consensus. La tension entre la séparation et la synthèse est une part logique, et donc attendue du processus. Par exemple, les simples réalités physiques du changement climatique, de l’expansion des déserts, du terrorisme et du crime mondiaux sont désormais telles que les sociétés n’ont finalement pas d’autre choix que de s’adapter aux circonstances d’un monde d’unité et de diversité.

Dans le langage ésotérique, il me semble que ce nouveau processus favorise consciemment la volonté et le but et fait entrer en incarnation les principes de la synthèse vivante. Nous avons besoin de nous rappeler que c’est dans le processus, dans les discussions et les négociations musclées entre les gouvernements, la fonction publique et le commerce que les gens changent et que le monde se transforme. C’est par des processus profond comme cela qu’une civilisation centrée sur l’interdépendance est en train de naître.

»» Les Objectifs de Développement du Millénium (ODM) sont considérés comme des standards minima pour le bien commun mondial. En plus, il y a eu des demandes de secteurs variés pour satisfaire des besoins juste au-dessus des objectifs minimaux établis par les Etats Membres des NU. Dépassant les ODM, des demande de recours contre les origines néfastes de pauvreté et l’extrême disparité des ressources mondiales : on nous demande de tout partager, de donner de telle sorte à ce que tous puissent vivre, de “donner notre surplus” et ainsi tous ensemble d’être “le levain qui élève le monde”. En plus des ODM, des demandes de serviteurs pour lever les obstacles aux droits de l’homme universel, à la santé, à l’éducation; pour éliminer les dangers climatiques et environnementaux de notre planète; pour entreprendre une action collective urgente afin de construire et maintenir la paix partout; pour renforcer les Nations Unies à assurer le développement mondial, la justice économique et sociale, la paix et la sécurité; à engager les ressources humaines et financières nécessaires à ces besoins urgents.

»» La vision d’une destinée de synthèse et de responsabilité partagée est en train de poindre légèrement dans la conscience collective. Des états en faillite, l’être humain souffrant de la guerre, la pauvreté et la maladie et de la dégradation environnementale préoccupante sont en train d’amener chez nous le besoin de réponses mondiales à ces problèmes. Le but du développement vers la synthèse se tient devant nous dans les tentatives de réformer les Nations Unies, en dépit du fait que les nations, comme les personnalités qu’elles représentent, continuent de lever les obstacles en luttant et intriguant pour obtenir les faveurs et la reconnaissance. Néanmoins, au travers de toutes les réunions et conseils, les négociations, les échanges qui ont eu lieu avant et durant le sommet des NU sur la réforme en septembre dernier, nous assistons à une précipitation massive d’énergie autour de l’idéal des NU.

Tandis que beaucoup d’objectifs n’ont pu aboutir à ce stade, il y a eu une grande prise de conscience et une grande acceptation de principes importants et la reconnaissance qu’il devront faire un jour leur apparition. Comme l’intégration mondiale est en oeuvre, nous pouvons nous attendre à ce que ces buts soient en proportion mieux respectés et à voir les Nations Unies soutenir leur vision devant l’humanité avec plus de précision et de clarté .Aujourd’hui l’idée des NU a été intensifiée et instillée davantage dans la conscience de l’humanité; nous sommes en train d’apprendre à voir la divinité en d’autres, en dépit des différences extérieures et des voiles du langage, de la religion et de la culture – et ce faisant, nous pouvons nous rapprocher pour voir la divinité “inhérente dans le tout”.

»» La libération spontanée d’amour d’un coeur aimant et d’un esprit intelligent qui caractérise le serviteur mondial touche des qualités latentes en d’autres, les élevant momentanément à la lumière d’une vision plus haute jusqu’au lieu où le Soi-identité s’étend pour inclure toutes les autres vies comme partie de son identité propre. Et vice-versa, tous les sois sont révélés comme partie d’Une seule Vie dans Laquelle nous vivons, nous mouvons et avons notre être – la conscience de groupe, plutôt que la conscience individuelle étant le futur à venir. En portant l’amour ardent à sa plus haute réalité dans la conscience de l’humanité, les relations compliquées seront transformées- la simplicité de la synthèse tient sous influence, l’intuition illumine l’intellect, et le désir cède à l’amour inconditionnel. Pouvons–nous imaginer un temps où la majorité de l’humanité exprimera ces qualités? Une telle époque viendra inévitablement le flux circulant divin accédera à ce plan de conscience le plus dense, et la lumière de la révélation affluera sans obstruction dans le domaine des relations.

Méditation: pour soutenir le nouveau groupe dans la révélation de la synthèse

»» Pour créer le nouveau monde, nous espérons, nous avons besoin de nous souvenir que toute chose démarre avec une idée. Si nous voulons changer pour le meilleur dans le monde, nous devons commencer par changer notre tête et notre coeur- une conscience plus synthétique et éclairée. Aujourd’hui nous construisons une forme-pensée autour de l’idée de la synthèse vivante, lui donnant de la puissance grâce à une pensée concentrée et l’extériorisant dans le monde par le service. “Par l’impression et l’expression de certaines grandes idées, l’humanité devrait être amenée à la compréhension des idées fondamentales qui gouverneront le nouvel Âge. C’est la tache majeure du NGSM”. La Sagesse sans Âge prédit que tout cela conduit à l’accomplissement d’un vaste Plan divin de Lumière et d’Amour qui verra la production d’une synthèse subjective dans l’humanité et d’une interaction télépathique qui finalement annihilera le temps.

»»Nos méditations de groupe sont un moyen important de servir le Plan. Plus important que de faire gagner en profondeur notre compréhension de la Réalité, le sens de la vie, est de servir de canal pour les énergies de Lumière et d’amour se déversant qui cherchent à irradier la conscience humaine. Parce que nous savons que “la radiation brille à travers moi :je ne la vois pas aboutir” notre travail en méditation sans attendre pour soi ou sans se référer à soi-même, simplement en concentrant son attention comme un esprit-groupe, est en particulier une forme puissante de service qui peut aider à soutenir le travail de tous les serviteurs qui peinent sur “les premières lignes" des conflits mondiaux.

Pour conclure cette partie, nous offrons la belle réflexion suivante sur la synthèse extraite de la présentation d’un collaborateur nigérien au séminaire organisé par le Groupe Nigérien pour la Bonne Volonté.

»» La synthèse est la spiritualisation. C’est la multitude devenant une. C’est l’urgence de l’union avec la planète. C’est l’unité subjective sous-jacente et l’ensemble qui existe toujours avec chaque diversité. La synthèse vivante est l’esprit de Dieu en manifestation. La synthèse se définit donc comme “ est ” parce que Dieu “est”. C’est une loi cosmique de l’existence spirituelle universelle. C’est une volonté divine oeuvrant au moyen de la loi d’évolution.

Parce que la synthèse vivante s’exprime elle-même dans la différenciation extérieure, nous voyons, en termes pratiques, beaucoup de sentiers, beaucoup de méthodes, beaucoup de différences et divergences d’attitudes, de croyances, d’opinions, de nombreuses cultures et maints champs de service dans les efforts humains. Notre but est de reconnaître ces différences mais de les identifier au tout. La beauté de cette reconnaissance dans la famille humaine sera l’unité dans la diversité