Sagittaire

Note clé du SAGITTAIRE

"JE VOIS LE BUT. JE L'ATTEINS ET EN VOIS UN AUTRE."

Le Sagittaire offre un point d’équilibre où la vision est approfondie consciemment et son activité pleine de sens en pleine expansion. Dans la méditation, la quiétude de l’oeil se développe ce qui permet de percevoir clairement les valeurs spirituelles supérieures, avant de lâcher la flèche de la pertinence de la pensée avec une intention déterminée vers le but à accomplir.

De même, pendant cette pleine lune nous travaillons avec une claire énergie inspirée par la volonté, sur un rayon dirigé et focalisé dans la lumière; une lumière si attirante et concentrée que le prochain but immédiat que la famille humaine doit accomplir se découvre implicitement. Ce but est une condition mondiale de justes relations entre les humains et entre les nations; de coopération et de partage entre tous les peuples, races et idéologies; et la juste distribution des ressources mondiales qui appartiennent à toute l’humanité. Alors que les extrêmes en tout se voient éliminés, et, la modération, la raison caractérise l’humanité, le terme “d’union” peut commemcer à s’approcher de son vrai sens au sein des hémicycles des Nations Unies. ”

Allocution Pleine Lune du Sagittaire

Genève - Mardi 13 décembre 2016

Bonsoir chers amis et cordiale bienvenue à cette réunion de méditation de Pleine Lune du Sagittaire.
Nous sommes en communion et communication avec ceux et celles qui nous rejoignent par le réseau et nous méditons aujourd'hui sur la note-clé du Sagittaire : « Je vois le but, je l'atteins et en vois un autre. »
Sagittaire, s'agirait-il de se taire ? Oui, sans doute, c'est bien de cela qu'il s'agit et le nom même de ce signe, par excellence de l'aspirant et du disciple, est porteur de cette qualité à laquelle Il nous invite : « S'agit - taire... »
Une telle disposition est d'ailleurs indiquée en cette dernière Pleine Lune de l'année 2016, comme pour faire une sorte de bilan. Bilan personnel d'abord devant ce que cette année m'a permis de réaliser.
Bilan pour passer en revue si les buts étaient orientés vers la satisfaction de recherches personnelles, ou si des projets plus désintéressés m'auraient permis un rapprochement de quelque idéal ou idéaux plus impersonnels ? Ce peut être, parfois, un constat un peu décevant en remarquant que presque 12 mois plus tôt, nous avions peut-être émis l'idée que cette fois c'était décidé, tel projet, tel but envisagé depuis longtemps, allait être enfin réalisé en 2016...et...et en fait, nous arrivons déjà au terme de cette sacrée année, mais le projet en question est resté en plan !

On aurait même tendance parfois à trouver de bonnes raisons pour se justifier ! Pourtant, sans qu'il soit nécessaire de se laisser écraser sous le poids d'une quelconque culpabilité, nous pouvons tout de même remarquer que la Vie qui nous anime, et l'Ame , telle une toute petite Voix essayant fidèlement de se faire entendre, n'ont pas eu besoin de trouver de bonnes raisons pour se justifier, car Elles, par rapport au projets établis pour notre incarnation, ELLES étaient au rendez-vous, sans quoi, nous aurions cesser simplement de vivre !

Dans un état d'ouverture, comme dépouillés de notre excès de bruits divers, extérieurs et intérieurs, que ce soit ici dans cette salle ou chez vous chers amis qui êtes reliés par Internet, plaçons-nous résolument devant le « Silence », comme s'il était une Grande Entité devant nous, autour de nous, en nous, Ce qu' Il est d'ailleurs, et prononçons ensembles, le Mantram de l'Unité :

Les fils des hommes sont un et je suis un avec eux.
Je cherche à aimer, non à haïr.
Je cherche à servir, non à exiger le service dû.
Je cherche à guérir, non à blesser.
Puisse la souffrance apporter sa juste récompense de Lumière et d'Amour.
Puisse l'Ame dominer la forme extérieure,
et la vie et toute circonstance,
et révéler l'Amour
qui git sous les événements du temps.
Que la vision et l'Intuition viennent.
Puisse le futur se révéler.
Puisse l'union intérieure triompher et les divisions cesser.
Puisse l'Amour prévaloir et tous les hommes s'aimer. »
OM

Quelques lignes plus haut, nous évoquions le silence devant un bilan personnel vers la fin de cette année 2016. Mais nous pouvons également envisager un bilan plus large, plus international. Lorsque nous nous mettons à l'écoute du monde, il en ressort que beaucoup de bruit est émis par lui. Que ce soit au soir d'une journée ou au soir d'une année voir d'une Ère, si nous parvenons à pratiquer une rétrospection silencieuse, celle-ci met d'autant plus en relief, les sons discordants se résolvant en quelques uns et accompagnés par beaucoup d'autres ! Lorsque, en tant qu'aspirants et disciples nous prenons ce temps le soir avant de s'endormir, pour faire le bilan de sa journée, nous le faisons dans un aparté silencieux, c'est à dire, essentiellement libéré de sa charge émotionnelle pour dégager la réalité.
Dans les travaux d'Hercule, mentionnés à chaque Pleine Lune, c'est aujourd'hui l'épisode des oiseaux de Stymphale qui illustre le Sagittaire. De quoi s'agit-il ? 

Les marais de l'Achaïe étaient couverts d'oiseaux tueurs d'hommes, représentés comme des cigognes sauvages : les oiseaux de Stymphale. Il y en avait trois plus grands et beaucoup d'autres, plus petits. Ils dévastaient la contrée, mais on ne pouvait pas les voir, ils étaient cachés dans les buissons et les broussailles et causaient beaucoup de dégâts, sans pouvoir être repérés. Hercule se précipita - comme de coutume – vers l'Achaïe, décidé à débarrasser la région de ces oiseaux. Sa manière de faire fut très ingénieuse. Il s'était libéré de l'illusion et Athéna lui avait donné des cymbales qu'il entrechoqua si fortement que les oiseaux sortirent des marais et s'enfuirent ; alors il monta sur son cheval ailé et tira des flèches sur eux. 

Le marais est le symbole du mental et de l'émotion. Hercule découvre que, bien qu'il soit un aspirant et qu'il ait triomphé dans le Scorpion, il a encore une nature émotionnelle. Imaginez sa réaction lorsque, conquérant, il découvre qu'il est une force dévastatrice, que, par ses paroles et ses pensées, il fait du mal. Rappelons-nous que plus nous avançons sur le sentier du retour, et que plus nous agissons comme une entité spirituelle, et plus nous pouvons faire de mal (Les travaux d'Hercule ; pp. 80)
Le Sagittaire est en lien avec le Rayon 6 d'Idéalisme et de Dévotion. Ses régents planétaires sont Neptune, planète sacrée et mars planète non sacrée.

Il est intéressant de considérer Neptune et son rapport avec l'élément eau et donc avec le plan astral et Mars, le dieu de la guerre. Vu ainsi, cela suggère un rapport explosif, et nous imaginons à peine le son, le bruit qui en résulte et symbolisé par les oiseaux de Stymphale, représentant notre activité émotionnelle et mentale. Paradoxalement, pourtant il s'agit de se taire, de faire silence.
Qu'en est-il au niveau mondial, le silence prévaut-il ?
Le bilan, au soir de cette année laisse entrevoir que l'intensité des sons émotionnels et mentaux concrets ont du prévaloir car lorsque le matérialisme s'impose, cela sous-entend la présence d'une sorte de consolation recherchée, mais devant quoi ? La peur par exemple. La peur de l'autre, des autres, la peur de perdre ses acquis à cause d'eux, alors que justement, matériellement parlant, il est dit qu'il n'y a rien d'acquis ! Cette année, les vagues de réfugiés sur nos côtes a fait monter la xénophobie. Ces frères, ces sœurs qui pour fuir la guerre ont tout sacrifié en s'embarquant au risque de leur vie, pour rejoindre les rivages européens leurs paraissant synonymes de refuge. Arrivés sur place, ce fut certainement beaucoup de désillusions devant cette Europe, pourtant berceau des droits de l'homme, et qui, au lieu d'être unie comme elle prétend l'être, a préféré laisser chacune de ses nations résoudre le problème. Ces dernières, dépassées, seules pour faire face, ont commencé de dresser des barbelés en face de ce flux humain pour le dévier chez le voisin.

La peur encore, fouettée par des vagues d'attentats au cœur même de cette Europe unie ! Les conséquences de ce mouvement, ont donné de la force à ceux qui exploitent la peur pour récupérer des voies, des sièges dans des gouvernements, soit l'extrême droite ! La suite logique fait voir son visage, il y a comme un bastion de matérialisme prenant racine à travers le monde dans divers nations. Un durcissement vis-à-vis de situations de vie rendues certes difficiles parce que l'économie est amenée à changer. Pourtant les droits de l'homme nous invitent à mettre l'accent sur l'entraide ! 

Dans la « petite » Suisse, comment se matérialisent donc ces réactions phénoménales ? Elle ne fait pourtant pas partie de la communauté européenne, mais elle est entourée de ses nations. En Suisse nous entendons parler de son économie qui, en regard de ces nations environnantes, apparaît comme presque épargnée. La valeur du franc suisse est très haute, trop haute et engendre de l'attirance pour les frontaliers d'une part et d'autre part des difficultés à vendre les produits locaux, en raison de leur prix prohibitif ! Il y a donc des frontaliers qui travaillent en Suisse ! Les cantons suisses les plus réfractaires à ce mouvement sont ceux qui sont, curieusement, les moins en relation avec eux, soit les cantons de Suisse centrale. Jusqu'à présent les cantons périphériques acceptaient bon gré mal gré la venue toujours plus importante de cette main d'œuvre. Puis le chômage européen augmentant, il a augmenté aussi en Suisse. A partir de là, la xénophobie s'est mise à augmenter aussi. Des propos racistes d'une violence proportionnelle apparaissent sur les réseaux, mais aussi directement sur les sites professionnels. Comment est-ce vécu de l'intérieur dans les familles helvétiques ? Il est constaté que les patrons des entreprises, trouvant intérêt à engager à moindre frais une main d'œuvre qualifiée autant que la main d'œuvre suisse, vont privilégier la main d'œuvre des nations frontalières et ce, jusqu'au déséquilibre. Pour des suisses qui ont travaillé, mis en place leur savoir-faire, payé fiscalement toute leur vie et s'entendre dire : « désolé on ne peut plus vous garder ! » Alors que leur collègues frontaliers sont maintenus, on peut comprendre à travers cet exemple parmi d'autres, la portée émotionnelle de ce que nous entendons, lorsque nous parlons du bruit des oiseaux de Stymphale ! 

Le bruit de l'émotionnel, fouetté par le mental concret, dans cette ancienne mouvance devenue illusoire du Rayon 6 qui se retire. Ces anciens idéaux se révèlent par notre peine à les lâcher !
Nous parlions plus haut des influences de la Planète Neptune, Planète sacrée, Elle-même tellement en lien avec l'élément eau et donc astral. On ne peut s'empêcher de faire un rapport avec les réfugiés sacrifiant tout par peur de perdre leur vie, ce qui est légitime, et de s'embarquer sur l'élément eau où beaucoup trop périssent. Puis ils arrivent sur les côtes européennes où ils sont accueillis par une vague peur occidentale...

Aux États-Unis d'Amériques, il y a une peur de l'autre aussi ! Les américains prétendent que le nombre de blancs est devenu inférieur aux personnes de couleurs. Que les places de travail sont décentralisées, ne permettant plus aux habitants des régions reculées, de trouver des emplois. Moins de travail, moins d’argent, moins d'accès aux soins de base. L’entretien des édifices publics n'est plus pourvu et ces édifices sont décrits comme étant dans un état de presque délabrement !
Alors la suite logique est la tendance à trouver le gouvernement en place comme le responsable de tous leurs maux, alors que ce même gouvernement proposait des assurances permettant à ces personnes d'accéder aux soins. Mais leur coût n'a pas été accepté.
Là encore, il y a récupération par des oiseaux de Stymphale plus grand que d'autres et plus bruyant aussi, si nous osons dire !

Dans « les Travaux d'Hercule » pp. 80 est souligné ceci : « ...Il est dit que le commérage est un « meurtre spirituel ». Inutile d'en discuter et de dire combien de vies furent ruinées par lui. Il existe une loi inflexible : si vous vous adonnez au commérage, d'autres feront de même en ce qui vous concerne. Nous recevons ce que nous donnons. Si vous rendez service, on vous rendra service ; la gentillesse et l'amour amène l'amour. Si les hommes vous maltraitent, cherchez en vous-même et découvrez votre faute. Toute inimitié cesse envers qui est inoffensif. Je sais que, lorsque j'aurai atteint l'innocuité de pensée, de parole et d'action, je n'aurai plus de problèmes. Le fait que nous ayons des problèmes indique que nous ne sommes pas inoffensifs. Parlant de nous-mêmes, nous sommes toujours préoccupés de nos propres problèmes et de nos propres affaires. Jeter des perles aux pourceaux, est parler de difficultés au point de vue occulte à ceux qui ne peuvent comprendre. Si vous êtes un disciple, vous saurez à quoi je fais allusion. »

Nous avons relevé plus haut que les natifs du Sagittaire sont directement en lien avec le Rayon 6 d'Idéalisme et de Dévotion et il est vrai que ce sont des personnes qui sous ces influences-là ont tendance, lorsqu'elles sont touchées par ce qui leur apparaît comme un idéal, à ne plus lâcher ! Ce sont des personnes qui sont plus préoccupées par la manière d'appliquer l'idéal que par l'idéal lui-même. Ce sont des personnes qui se sentent souvent trahies lorsqu'elles voient les gens tels qu'ils sont et non pas comme ils voudraient qu'ils soient ! C'est frappant de voir que ce rayon rend la loi d'amour plus attractive, comme plus concrète. Il est vrai que lorsque nous parlons du rayon 2, d'Amour Sagesse complètement abstrait et présenté comme le Rayon de la Loi de cohésion, c'est plus à notre portée en tant que natifs du Sagittaire d'être sensibles à la Loi d'amour, en lien avec l'Astral !

Revenons aux influences du Rayon 6, directement en lien avec le Sagittaire, en considérant le fait que les Etats-Unis sont personnalité Rayon 6 et Ame Rayon 2 et soulignons, comme madame Bailey dans les Travaux d'Hercule, le fait que « l'étendard des Etats-Unis montre les flèches du Sagittaire dans les serres d'un aigle, car l'Aigle est, astrologiquement interchangeable avec le Sagittaire et il est le symbole se manifestant par l’Ame, ce que l'aspirant cherche exclusivement. »

Sans jugement, soyons toutefois attentifs aux sons de plusieurs Nations qui semble vouloir retrouver une individualisation, que ce soit en Europe, en Amérique, ou ailleurs ! Comment considérer le monde dans cette phase évolutive actuelle qui, face aux difficultés, semble croire en une solution dans une sorte de « chacun pour soi » afin de retrouver son identité ?

Tout ceci donne l'impression que le processus d'Unions des nations, a des maladies d'enfance entraînant des souffrances au niveau de la population, parce qu'il y a un déséquilibre fondamental dans la répartition des richesses. Comment est-ce possible que dans notre Europe, il y ait des disparités telles, que des nations entières soient en faillite ? Où est passé l'argent qui doit profiter à tous ? L'histoire doit-elle se répéter ? L'Humanité est-elle assourdie à ce point par le bruit que font les oiseaux de Stymphale ?
Et si, vraiment on essayait le silence comme les Maître nous y invitent dans leurs enseignements ?
« Soyez silencieux devant Moi et apprenez que Je Suis Dieu ! »

L'humanité a besoin qu'une partie d'elle-même soit silencieuse pour que les énergies de son Ame fasse lever la masse comme la levure en petite quantité fait lever toute la pâte du pain !
Dans ce but, sommes-nous sûrs d'exploiter à fond la qualité du silence, que ce soit en méditation ou en certains moments de la journée ? Car nous pouvons penser que si cette qualité de silence est atteinte, le Sagittaire est « condamné » à pouvoir tirer sur sa cible, sans la manquer.
Il y a, dans les arts martiaux, une attitude qui précède une confrontation. C'est généralement une attitude d'extrême attention pour parer l'attaque de l'autre en employant sa force à notre avantage.
Mais ce faisant, il y a déjà une réflexion admettant une attaque possible et donc, comme une projection négative de forces susceptibles de provoquer le vis-à-vis à la confrontation rapprochée, ce qui est une forme de bruit plus ou moins subtil !

Si nous considérons le silence comme un art martial ultime, il sous-entend une prédisposition de paix qui va désamorcer le bruit à distance dans l'espace et éviter la possibilité même d'une confrontation défensive !
Cet exemple va dans le sens de ce que nous avons relevé plus haut : « Nous recevons ce que nous donnons(...) la gentillesse amène la gentillesse et l'amour . Si les hommes vous maltraitent, cherchez en vous-même et découvrez votre faute ! » Cela sous-entend que par une juste attitude, nous harmonisons toute vibration négative.

Alors pour 2017, si nous reformulions un nouveau projet de groupe ? Mettre en place comme un bastion de silence cultivé par les membres du NGSM, pour répondre au bastion du bruit qui se met en place dans les marais de l'émotionnel et du mental de l'humanité ?
Reconsidérons en tant que membres du NGSM, notre rapport au silence en faisant taire nos bruits intérieurs avec un regard neuf, même si nous pensons ou croyons que nous maîtrisons ce processus !
Puis sur la base de cette qualité et de profondeur du vrai Silence, réalisons que nous offrons ainsi l'arc au Sagittaire. Il pourra dès lors, tirer sa première flèche - la Lumière - et atteindre son but !
Là, Il en verra un autre, et il pourra tirer sa seconde flèche - l'Amour - et atteindre son but : la libération des oiseaux de Stymphale car :

« du Centre que nous appelons la race des hommes, que le Plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal ! »

Comme pour commencer tout de suite ce nouveau projet, pratiquons le silence ici et maintenant, avant de pratiquer la méditation « Laisser pénétrer la Lumière ».