Laisser pénétrer la Lumière

La philosophie spirituelle enseigne que « Le grand thème de la LUMIERE sous-tend tout notre but planétaire » Tel est l’attrait et la majesté de la lumière – spirituelle et physique – qu’elle attire l’attention des penseurs dans le domaine de la philosophie, des arts, des sciences, des religions et autres, depuis d’innombrables éons. Durant les cent dernières années peu ou prou, les remarquables avancées scientifiques ont ouvert de nouvelles perspectives sur la recherche et la découverte. La lumière artificielle illumine nos capitales, villes, villages et voies publiques. Les technologies utilisées basées sur la lumière – les rayons gamma, les rayons X et les rayons ultraviolets – le sont tout particulièrement dans le domaine médical. Et avec les ressources, les compétences et le vif intérêt de la communauté scientifique, qui peut dire ce que les années à venir vont révéler en matière d’exploration de la lumière et de technologies basées sur la lumière, dans la noble quête du bien être humain ?

Nous avons également la contribution de grands artistes qui grâce à leurs œuvres d’art ont démontré le pouvoir et la signification de la lumière et de la couleur en évoquant un sentiment de respect et d’émerveillement pour la nature. D’ailleurs, le grand artiste paysagiste anglais William Turner, appelé ‘le peintre de la lumière’, a trouvé l’inspiration dans les écrits de Goethe, en particulier dans son livre La Théorie des Couleurs. La fascination de Turner pour la lumière était telle que les dernières paroles qu’on lui attribue avant de quitter cette terre ont été « le soleil est Divin. »

La lumière physique du soleil, distant de 93 millions de miles, sustente toute vie sur terre de mille façons. Ses rayons prophylactiques (de lumière et de chaleur) vitalisent la forme éthérico-physique qui est indispensable pour préserver durablement chaleur et bien être. Egalement par sa présence, il attire de minuscules semences qui passent de l’obscurité de la matière à la lumière éclatante du jour, pour faire étalage de leurs radieuses offrandes. Sur un tour plus élevé de la spirale, la lumière du soleil spirituel central brille éternellement, cherchant constamment à révéler ses perles de sagesse et la gloire du Divin qui sous-tend les mondes manifestés.

En science ésotérique, la lumière dit-on, est un effet d’un élan de la Vie elle-même. Ce que ceci veut dire, dans son essence, est quasiment impossible à comprendre. Néanmoins, la philosophie spirituelle persiste à dire que lorsque la vie et la forme (esprit et matière) sont mises en relation, la lumière apparaît. Dans un même ordre d’idée, la libération de l’énergie de Shamballa (qui incarne l’énergie de la Vie) durant ces dernières décennies et son interaction directe avec la race humaine, amène une intensification de la lumière qui révèle comme jamais auparavant les formidables défis spirituels, psychologiques et structurels sous-jacents auxquels nous sommes tous confrontés de nos jours. Ces révélations opèrent en conscience et au travers d’elle, dans le domaine de la vie humaine et de l’expérience.

Nous pourrions dire sans exagération que l’humanité s’éveille de son long sommeil dans l’obscurité. Une lumière émerge qui illumine la pensée humaine et disperse les ombres toujours présentes de la séparativité et des clivages. La lumière de la conscience révèle les grandes idées progressistes qui s’annoncent, creusant leur sillon dans le monde extérieur, en attendant d’y être ancrées. Ainsi, nous devons travailler dur pour faire en sorte que la lumière pénètre durablement dans les vallées de lassitude de la terre pour transporter dans son sillage le pouvoir transformateur de la bonne volonté.

Partager