Lucis Trust / École Arcane / Introduction / Le Travail du Maître Tibétain  

Le Travail du Maître Tibétain

Base et cadre du travail du Maître Djwhal Khul avec Alice Bailey, aussi, quelques-uns de ses dessins, quelques points d'intensité et des directives.

La Hiérarchie – le centre cardiaque planétaire

Le travail du Maître Tibétain avec Alice Bailey (et avant elle avec H.P. Blavatsky) fut le résultat direct d'une réorganisation qui eut lieu au sein de la Hiérarchie spirituelle au cours de la dernière centaine d'années.

Cette organisation a été une des parties essentielles d'un ajustement et de nouvelles relations entre les divers règnes planétaires, et en particulier entre Shamballa, la Hiérarchie et l'Humanité; cette réorganisation était due surtout à la réponse toute prête et inattendue de l'humanité à une stimulation spirituelle délibérément appliquée.

Un des effets les plus importants du processus de réorganisation, parallèlement à l'alignement plus étroit entre les trois grands centres planétaires, a été la manifestation d'une nouvelle force d'intégration et de fusion entre les grands ashrams au sein de la Hiérarchie. Tandis que chaque ashram continue à focaliser et à exprimer un aspect spécifique du Plan et du Dessein, conformément au rayon d'énergie impliqué (un des sept rayons), l'ancienne ligne de démarcation disparaît et la Hiérarchie commence à fonctionner d'une façon plus réaliste en tant que le grand Ashram de Sanat Kumara, avec le Christ se tenant au coeur de l'Ashram.

Cela veut dire, entre autres choses, une coopération et une coordination plus grandes dans les fonctions et les responsabilités ashramiques, et la possibilité d'un travail plus étroit impliquant des activités combinées et une action partagée.

Vers la fin du dix-neuvième siècle, le Maître Djwhal Khul, chef d'un des ashrams subsidiaires au seins de l'ashram de second rayon du Maître K.H., accepta la responsabilité de présenter une série de trois nouvelles interprétations de la Sagesse Eternelle, un enseignement destiné a précéder et conditionner le nouvel âge. Il a entrepris cette tâche, non pas en qualité de Chef de l'ashram du second rayon, mais comme représentant de toute la Hiérarchie amalgamée et fusionnée en un seul organisme spirituel, le centre cardiaque planétaire.

Le travail et l'enseignement actuels de D.K. sont donc hiérarchiques dans leur origine et dans leur portée.

Il a également été entrepris la tâche de former comme disciples de nombreux aspirants aux divers ashrams de rayon, soulageant ainsi les Maîtres ayant la charge de ce travail indispensable, leur permettant d'entreprendre d'autres activités d'importance hiérarchique vitale au cours de ces années de préparation en vue de l'extériorisation des ashrams et du retour du Christ.

L'Enseignement projeté par la Hiérarchie

La première des trois interprétations de l'enseignement de la Sagesse Eternelle projetées par la Hiérarchie et confiées au Maître Tibétain, fut donnée au monde par l'intermédiaire de H.P. Blavatsky entre les années 1875 et 1890, soit pendant quinze années. D.K. l'appela "la phase préparatoire de l'enseignement". La deuxième interprétation fut donnée au cours d'une période de trente années par Alice Bailey, de 1919 à 1948. La troisième et finale interprétation de la série sera donnée au début du siècle prochain par l'intermédiaire d'un initié qui y sera préparé. Il ajoute: cette série de traités qui établissent un pont entre la connaissance matérielle de l'homme et la science des initiés comprendra encore une autre phase.

Il dit aussi, d'une façon catégorique, que la tâche de ceux qui acceptent l'enseignement et s'efforcent de l'utiliser de façon créatrice devra, pour le reste de ce siècle, être "consacrée à rebâtir le sanctuaire vivant de l'homme, à reconstruire la forme de vie de l'humanité, à reconstruire la nouvelle civilisation sur les fondations de l'ancienne, et à réorganiser les structures de la pensée et de la politique mondiale. Alors, et alors seulement, sera-t-il possible de poursuivre plus avant la révélation".

Parmi cette série d'enseignements et de révélations, D.K. a également prédit une forme "d'enseignement révélateur", apparaissant après 1975, donné par la radio à une échelle mondiale et certainement aussi para la télévision. C'est évidemment là le développement étendu d'une interprétation de l'enseignement existant déjà, accompagné de suggestions en vue de son application aux problèmes actuels du monde et des hommes, et en outre la nouvelle distribution des ressources mondiales, ce qui est du reste le but poursuivi. Ce travail a déjà commencé; il augmente en force et en influence.

Le travail du Tibétain avec Alice Bailey

Avant de vraiment commencer à travailler avec Alice Bailey, il planifia soigneusement les phases du travail, son déroulement et les résultats attendus. Il divisa l'enseignement en trois phases distinctes ayant chacune des périodes de dix années.

Pendant la première décennie, et comme résultat de la publication des premiers ouvrages, il devait découvrir le noyau de personnes par l'intermédiaire desquelles il pouvait travailler. C'est pendant cette décennie qu'Alice Bailey créa l'Ecole Arcane qui constituait le service qu'elle rendait personnellement à l'ashram de son Maître. D.K. n'a, à l'égard de l'Ecole Arcane aucune responsabilité; il n'a jamais supervisé ou influencé l'Ecole Arcane. Mais il s'en est servi pour les besoins de son service une fois que cette Ecole eût démontré sa valeur en fournissant un corps de travailleurs qui étaient formés en vue d'appliquer le Plan et de préparer le retour du Christ.

Pendant la deuxième décennie, comme le nombre des ouvrages augmentait et que ceux-ci se répandaient à travers le monde, les contacts devenaient de plus en plus nombreux et le Tibétain parvenait à son objectif qui était d'annoncer publiquement l'existence du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, un groupe mondial uni subjectivement, recruté dans toutes les races, toutes les nations, toutes les religions, toutes les cultures de tous les niveaux sociaux. C'est également pendant cette décennie et en utilisant l'Ecole Arcane qu'il ancra les activités de service des Triangles et de la Bonne Volonté Mondiale. Ces deux sortes d'activité sont de nature hiérarchiques et visent à vitaliser et relier les membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde et "à établir le noyau d'une vaste synthèse".

Dans la période finale de dix années, la série des ouvrages a été terminée, accompagnée d'une insistance particulière, pendant les cinq dernières années, sur le retour du Christ et sur le travail de préparation en vue de ce retour. Ce fait a été annoncé et rendu public et le Christ a été dépeint tel qu'Il est, en tant qu'Instructeur mondial, comme le Chef de la Hiérarchie Spirituelle et "comme cette grande Individualité dans toutes les religions du monde".

Deux idées importantes

Le Maître Tibétain a déclaré qu'il était responsable vis-à-vis de la Hiérarchie de l'obligation d'attirer l'attention de l'humanité en tous lieux sur deux idées principales. Ce sont: d'abord, l'annonce de l'existence du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde en tant que groupe actif de travailleurs opérant comme intermédiaire entre l'humanité et la Hiérarchie spirituelle; et ensuite, la déclaration relative à la fois au retour du Christ et au travail immédiat de préparation.

D.K. ajoute ce commentaire: "Cela constitue de loin les aspects les plus importants du travail que j'ai fait au service de la Hiérarchie. Tout le reste, comparé à ces deux déclarations d'un fait spirituel, est d'une importance secondaire".

En ce qui concerne la fonction du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, on nous dit que tous les disciples et les initiés sont actuellement membres de ce groupe qui est le point central du présent effort fait par la Hiérarchie. A travers lui, l'énergie spirituelle de cinq ashrams s'écoule:

  • l'ashram du Maître K.H., particulièrement en ce qui concerne le travail d'éducation,
  • l'ashram du Maître D.K., particulièrement en ce qui concerne les aspirants à l'initiation,
  • l'ashram du Maître R., particulièrement en ce qui concerne la réorganisation et la reconstruction de l'Europe, spécialement du point de vue économique,
  • l'ashram du Maître Morya, qui recherche, influence et dirige les activités sur le plan politique à travers toute la planète,
  • l'ashram du Maître Hilarion, qui supervise les découvertes (et leur utilisation) dans les activités scientifiques du monde.

Les toutes nouvelles vérités dans l'enseignement du Tibétain

Le Tibétain nous donne en détail ce qu'Il considère comme étant les "toutes nouvelles vérités" dont Il a pris la responsabilité dans les enseignements. Il en a fait la liste suivante:

1. L'enseignement concernant Shamballa, y compris:

a) la nature de l'aspect volonté,
b) les desseins sous-jacents de Sanat Kumara,
c) la construction de l'antahkarana, la première étape vers la conscience monadique,

2 L'enseignement relatif au nouveau discipulat, y compris:

a) la nouvelle attitude des Maîtres à l'égard de leurs disciples,
b) les informations relatives à la constitution de la Hiérarchie, avec ses divers ashrams, en sa qualité e Sanat Kumara,
c) le nouveau type de méditation qui met l'accent sur la visualisation et l'utilisation de l'imagination créatrice, avec la note-clé de la fusion de groupe et de service.

3. L'enseignement sur les sept rayons, mettant l'accent sur l'angle psychologique, car la nouvelle psychologie est en voie de création. Si l'enseignement ésotérique doit finalement devenir public et être ainsi présenté, il sera donné comme l'est la psychologie car l0esoterisme concerne l'aspect conscience de l'homme et de Dieu.

4. L'enseignement relatif à la nouvelle astrologie, qui fournit assez d'informations pour établir sur une base solide l'astrologie de l'avenir.

5. L'information relative au Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde:

a) la reconnaissance du Nouveau Groupe comme étant l'intermédiaire entre la Hiérarchie et l'humanité.
b) la nature de leur travail, comment il influence l0âme humaine et, au moyen des hommes et des femmes de bonne volonté, détermine la période dans laquelle nous vivons.
c) le travail des Triangles qui comprend le réseau de lumière et de bonne volonté opérant comme un canal de communication entre la Hiérarchie et l'Humanité.

6. La tentative faite en vue de former une branche exotérique de l'Ashram intérieur. Les instructions données à ce groupe sont publiées dans les deux volumes du " Discipulat dans le Nouvel Age".

7. L'enseignement relatif à la nouvelle religion mondiale. Il met l'accent sur les trois grands festivals spirituels pendant les périodes de pleine lune du Bélier, du Taureau et des Gémeaux, et aussi sur les neufs festivals mineurs. Le travail de méditation de pleine lune est donc d'une importante particulière. Il établit un rapport entre le travail du Christ et le Bouddha, donnant ainsi plus d'ampleur à l'aspiration humaine.

Le Tibétain a demandé qu'on fasse une étude soigneuse de ces trois mots qui indiquent la direction à donner au travail qui doit s'étendre au cours des années à venir. Il considère cette importante instruction comme étant le "squelette du travail que je désire voir s'accomplir". (On trouve cette instruction dans " Les Rayons et les Initiations", pp. 251/255).

En établissant la liste de ces points d'importance essentielle dans l'enseignement, le Maître Tibétain a de nouveau démontré le caractère hiérarchique de sa mission lorsqu'il accepta de prendre la responsabilité de ce travail. L'Ashram de deuxième rayon de D.K. a la responsabilité d'autres aspects dans le développement du Plan et l'impression de la conscience humaine. Il sera l'un des membres de la Hiérarchie qui "extériorisera" un travail bien déterminé dans la forma physique et s'en chargera. Il nous dit que son intérêt principal sera la "guérison" et les divers aspects du développement éthérique. Toutefois, ces intérêts ashramiques ne sont pas inclus dans son évaluation des "toutes nouvelles vérités" contenues dans son travail avec Alice Bailey.

Le Septuple Dessein de Sanat Kumara

Dans le nouvel enseignement sur Shamballa, D.K. a notamment indiqué "les desseins sous-jacents de Sanat Kumara". Il donne certains détails sur ce septuple dessein dans " Les Rayons et les Initiations", pp. 240/247. Ces sept aspects du dessein divin incarnent les sept rayons d'énergie qui "réorganiseront et redéfiniront les entreprises hiérarchiques et inaugurerons ainsi le nouvel âge".

Le premier de ces sept desseins est " le dessein inconnu, non vu et non entendu de Sanat Kumara", le secret même de la vie... que Lui seul connaît; c'est ce qui voile le mystère central que toutes les écoles ésotériques –si elles sont restées fidèles à leur impulsion du début – révéleront finalement. Dans la Règle 13 pour les disciples et les initiés, p. 260 du même ouvrage, on ne nous donne qu'une légère indication de ce que ce dessein caché et mystérieux peut bien être. "Il concerne le dessein et la raison pour laquelle notre Logos planétaire s'incarna et devint la vie qui informe notre planète, la Terre", qui est une planète non sacrée. Le processus de transformation, de transmutation et de transfiguration de la planète Terre peut être résumé en un seul mot, la rédemption. C'est donc dans la rédemption planétaire que sont impliqués les serviteurs ésotériques, en collaboration consciente avec le dessein divin. Ceci explique l'accent que les véritables écoles ésotériques, actuellement et à l'avenir, mettent sur l' aspect vie, sur la volonté divine et sur le développement d'un nouveau Yoga, le Yoga de synthèse, le "Yoga du feu".

La formation en vue du discipulat

Dans ses ouvrages, le Tibétain insiste sur ce qu'Il appelle "le nouveau discipulat". Celui-ci est dû non seulement aux influences changeantes de l'aube de l'âge du verseau, mais au fait qu'il est le résultat d'un nouvel alignement planétaire entre Shamballa, la Hiérarchie et l'Humanité. Il est dû aussi à la réorganisation intérieure de la Hiérarchie elle-même, créant des rapports et des communications plus étroites établies para la Hiérarchie avec, à la fois, Shamballa et l'Humanité. Il est dû aussi à la croissance et a l'expansion inattendues de la conscience humaine répondant à la stimulation spirituelle. Le Tibétain dit: "La vague de vie spirituelle est aujourd'hui si forte et si puissante que les cent cinquante années à venir démontreront la vraie nature du Royaume des âmes, ou de Dieu. Cela produira des changements fondamentaux dans les objectifs immédiats des progrès de l'humanité et dans les plans des Maîtres, dans l'enseignement qui sera imparti et dans la formation qui sera donnée". Le Tibétain continue et énumère les objectifs du nouvel âge qui sont actuellement présentés aux disciples qui se préparent pour l'initiation. On les trouve dans le Vol. 2 de l' État de Disciple dans le Nouvel Age", pp. 296/301; ce sont, brièvement indiqués:

1. Un sens des rapports planétaires. Cela détourne l'attention du disciple de lui-même, et développe la conscience en favorisant la synthèse, l'ensemble et la totalité.

2. Un sens se supervision intelligente. Cela veut dire une reconnaissance qui s'élargit "d'un contrôle focalisé sur la vie quotidienne, les circonstances, l'avenir et le destin".

3. Un sens d'orientation vers l'humanité. Cela implique "l'habitude d'une orientation correcte" vers l'humanité en tant que champ de service. Cela exige la décentralisation et un nouveau genre de sensibilité aux besoins du monde.

4. Un sens d'impression enregistrée. Cela concerne la Science de l'impression qui sera finalement "l'objectif essentiel de l'éducation" du nouvel âge". La Hiérarchie considère que l'humanité est actuellement suffisamment intelligente pour être formée à une juste interprétation.

5. L'évocation de la Volonté. C'est là un développement nouveau et des plus nécessaires. La volonté est cet "aspect divin dans l'homme qui le met en rapport avec le dessein divin, par lequel il devient contrôlé, un dessein intelligemment compris dans le temps et dans l'espace et utilisé par l'âme comme l'expression d'une application aimante. Le développement de cette perception de premier rayon est "un mode puissant par lequel les aspects les plus élevés de la volonté spirituelle peuvent être atteints".

6. Le sens de ce qui est imminent. Le véritable disciple est concerné par ce qui est "spirituellement imminent". Cela inclut un juste sens du temps choisi. Le disciple "doit devenir conscient de ce qui est sur le point même d'être précipité dans la pensée humaine et parmi les circonstances de la vie", de sorte qu'il puisse prendre occultement et spirituellement les mesures exigées pour la révélation, pour l'utilité karmique et une coopération active.

Tels sont les nouveaux développements dans la formation qui sont maintenant possibles pour ceux qui sons correctement focalisés et orientés. Parmi ces six objectifs, les nº 1, 3 et 5 concernent le travail qu'il faut faire au sein de la substance des troismondes d'évolution humaine (mondes mental, émotionnel et physique), des règnes sous-humains de la nature et du tout planétaire répondant à la réalisation du Plan et à la reconnaissance du Dessein. Les nº 2, 4 et 6 concernent l'enregistrement par la conscience des mondes subtils du sens et de la signification et les mondes occultes de communication subjective entre les états de conscience.

Cela exige du disciple en formation qu'il travaille avec une attention si aigué et une stabilité ashramique telles que la conscience qu'il a du Maître et de l'ashram n'acquière pas une prédominance qui puisse déformer une vision du Plan et troubler le rythme de l'ashram.

Le sens des rapports planétaires remplace pour le disciple le sens des relations humaines étant donné qu'il n'est plus susceptible d'erreur ou de négligence dans ses rapports avec ses camarades humains. Cela alors amène à une conscience des relations extra-planétaires existantes et aussi de l'activité des évolutions des dévas dans leurs rapports avec la Hiérarchie spirituelle.

Les Ecoles des Mystères de l'avenir

Le Maître Tibétain indique que, à la fin de ce siècle ou peu après, les nouvelles Ecoles des Mystères de l'avenir commenceront à exister. Elles seront organisées par des initiés anciens et expérimentés et appartenant à l'ashram, alors que l'extériorisation de la Hiérarchie poursuivra son développement. Les Ecoles seront organisées en deux groupes, un groupe préparatoire et un groupe plus avancé, l'un pour les aspirants et l'outre pour les initiés. D.K. nous dit que les Quatorze Règles pour les aspirants (qui se trouvent dans l'ouvrage Initiation Humaine et Solaire) et les Quatorze Règles pour les Disciples et les Initiés (qui se trouvent dans l'ouvrage Les Rayons et les Initiations, cet ouvrage étant le cinquième et le dernier volume du Traité sur les Sept Rayons) formeront l'enseignement fondamental pour les deux degrés des Ecoles.

La Science de la Méditation et la construction consciente de l'antahkarana seront les deux premiers degrés du curriculum ésotérique de toutes les véritables Écoles Ésotériques. Cette science et cette construction développent le sens de l'ensemble de la synthèse, qui est la vision occulte, et une faculté indispensable à ceux qui seront formés par ces nouvelles Écoles et qui seront les "constructeurs du nouveau monde et les éducateurs de l'opinion future". Tel est le but de l'enseignement ésotérique: une interprétation correcte et une application totale à la reconstruction du monde.

Travail à faire

Le Maître Tibétain a clairement souligné ce qu'Il voulait qu'on fasse, maintenant et dans l'avenir immédiat. Le travail qui doit être accompli est le suivant: vous avez été formés pour le faire et c'est votre responsabilité, de même que ce sera à moi de vous aider sans fléchir.

1. Préparer les hommes au retour du Christ. C'est là votre premier devoir et le plus important. La partie principale de ce travail consiste à enseigner aux hommes – sur une grande échelle – à utiliser l'invocation de façon qu'elle devienne une prière mondiale et qu'elle focalise la demande et l'invocation de l'humanité.

2. Etendre le travail des Triangles de manière que, subjectivement et éthériquement, la lumière et la bonne volonté puissent envelopper la Terre.

3. Promouvoir sans cesse le travail de la Bonne Volonté, de manière que chaque nation puisse posséder son groupe d'hommes et de femmes consacrés à l'établissement de justes relations humaines. Vous avez le noyau, il faut maintenant opérer l'expansion. Vous avez le principe de la bonne volonté qui a été présenté au monde; et la tâche sera ardue, certes, mais bien loin d'être impossible.

4. Poursuivre une distribution constante de mes livres qui contiennent une bonne partie de l'enseignement pour le Nouvel Age. En dernière analyse, les livres sont vos outils de travail et les instruments avec lesquels vous formerez vos travailleurs. Veillez à ce qu'ils soient mis en constante circulation.

5. Efforcez-vous de faire du Festival de Wesak un festival universel et qu'il soit pour tous les hommes de toutes les croyances une chose de valeur. C'est le Festival pendant lequel les deux leaders divins, de l'Est et de l'Ouest, collaborent et travaillent ensemble en union spirituelle la plus étroite: le Christ et le Bouddha utilisent ce Festival chaque année comme point d'inspiration pour le travail de l'année qui vient. Veillez à faire de même. Les énergies spirituelles sont alors disponibles.

6. Découvrez les membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, chaque fois que c'est possible, et renforcez leur action. Cherchez les dans toutes les nations, exprimant de nombreuses formes de pensée et de nombreux points de vue. Souvenez-vous toujours que dans la doctrine et le dogme, dans les techniques et les méthodes ils peuvent grandement différer de vous, mais dans l'amour de leur prochain, dans la bonne volonté pratique et dans la dévotion à établir de justes relations humaines, ils sont avec vous. Ils sont vos égaux et peuvent probablement vous apprendre bien des choses...

"Que la bénédiction de Celui que nous servons tous demeure avec vous tous et sur tous les disciples en tous lieux et puissiez-vous apportez une participation totale et aider les hommes à passer des ténèbres dans la lumière et de la mort a l'immortalité." ( Extériorisation de la Hiérarchie, p. 641)

La formation de disciple pour le nouvel âge est donnée par l'Ecole Arcane.

Les principes de la Sagesse Antique sont présentés comme directives de la vie pratique, de la méditation occulte, l'étude de l'ésotérisme et le service.

Pour information et documentation, écrire à l'Ecole Arcane.