Lucis Trust / École Arcane / Conférences et... / La Science des Sept Rayons  

La Science des Sept Rayons

Un outil pour la compréhension de nous-même, de nos semblables et de notre monde

Une allocution donnée le 30 septembre 2010 à la Société Théosophique d'Edimbourg par Sarah McKechnie

Merci beaucoup pour cette occasion de partager quelques uns des enseignements sur les sept rayons, tirés des ouvrages d’Alice Bailey. C’est H.P.Blavatsky qui a introduit le concept des sept rayons, développé plus tard par Ernest Wood. Ensuite, Alice Bailey a considérablement étoffé cet enseignement dans un certain nombre de ses livres, en particulier dans Un Traité sur les Sept Rayons.

On pourrait d’abord se demander : pourquoi sept rayons ? Pourquoi pas dix, ou douze, car ce sont également des nombres qui ont une signification spirituelle considérable. Le chiffre sept est fortement mis en évidence dans la perception humaine de la structure du monde : les sept couleurs de l’arc en ciel, les sept notes de la gamme ; dans la cosmologie occulte, les sept principaux plans et sous plans de l’existence, et pour les calculs dans le temps, les sept jours de la semaine. Ensuite, nous avons les sept sœurs de la Pléiade, les sept Rishis de la Grande Ourse, et les sept Esprits devant le Trône de Dieu. Tous sont essentiellement des forces vivantes qui amènent la Vie Une à s’exprimer – sept grands interprètes de l’Essence Une, tandis qu’elle prend forme.

La cosmologie de la Sagesse Sans Age donne une explication des sept rayons si profonde, si occulte, qu’elle est au-delà de la portée de l’entendement humain, mais pour résumer, voire simplifier grosso modo : en tant que partie du Plan initial, la Vie Une était en quête d’expansion. A l’origine, cette Vie s’exprimait sous trois aspects, en tant que Vie, Qualité et Apparence, ou Monade, Ame et Personnalité ; Volonté, Amour et Intelligence. Les sept rayons sont la première différenciation de cette triplicité divine : à partir des trois rayons majeurs, quatre rayons mineurs se sont développés pour révéler la nature septuple de la divinité. Pourtant, les sept émanations sont issues du vortex central, et en tant que telles elles représentent sept aspects d’un tout, et de ce fait, sont en interrelation. « Chacun des rayons majeurs enseigne une forme de vérité à l’humanité, qui est son unique contribution », a écrit Alice Bailey ; pourtant, c’est uniquement au niveau de leur combinaison, que nous comprenons vraiment la nature de l’Unique, de la Divinité.

Elle a dit : « La diversité infinie des formes masque une synthèse subjective. L’homme pourra finalement voir s’exprimer au travers de toutes les formes dans tous les règnes, un septennat universel, et lorsque ceci se produira, il pénètrera dans le monde de l’unité subjective, et pourra cheminer consciemment vers l’Unique. Jusqu’à présent, il est encore incapable de pénétrer dans la conscience de cette Unité essentielle de base, mais il peut pénétrer dans celle de sa propre vie de rayon, d’où émane la source de sa vie spécialisée de façon temporaire. »

Les énergies qui proviennent de ce que l’on nomme ésotériquement « le cœur du soleil » se déploient au travers des planètes en sept grands courants, et se déversent dans l’âme humaine en générant ce que nous appelons la conscience. Ces sept types d’énergies donnent les sept types d’âmes, ou rayons. Ces différenciations sont pareilles à la coloration que prend le prisme, lorsqu’il est exposé aux rayons du soleil. Mais le prisme est Un.

ENUMERATION DES SEPT RAYONS

1er rayon – L’énergie de la Volonté, du Dessein ou Puissance, qui est essentiellement la Volonté de la Divinité. Ce rayon est d’une telle intensité dynamique qu’on l’appelle le rayon de la Destruction. On dit qu’il n’existe néanmoins aucun type de premier rayon en incarnation, du fait de sa puissance. Peut-être que c’est dans le règne minéral que l’on peut trouver le meilleur exemple de la puissance du premier rayon, car on dit que le radium détient la clé du mystère du premier rayon. Le courage est également un aspect de premier rayon, mais le véritable courage n’est pas le courage de l’attaquant ni ce genre de lutte que nous qualifierions d’« héroïque ». C’est le courage d’un solide savoir, maintenu constamment et sans sourciller, face aux difficultés et à l’inconfort.

Expression Supérieure : La science de l’homme d’Etat, du gouvernement.

Expression Inférieure : La diplomatie et la politique modernes.

Peut-être que les paroles des grands serviteurs peuvent apporter une dimension humaine à la qualité des rayons particuliers. Goethe, je pense, a touché du doigt le pouvoir dynamique, initiateur du premier rayon quand il a dit : « Tout ce que vous êtes en mesure de faire, ou rêvez de faire, allez-y, faites le. Il y a du génie, de la magie et du pouvoir dans l’audace. Commencez sur le champ. » Et le courage du premier rayon se trouve derrière la promesse du Christ : « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. »

2ème rayon – L’énergie de l’Amour-Sagesse – le désir, ou l’amour de la Divinité. Il ne s’agit pas là de désir émotionnel, mais du désir en tant que grande Loi d’Attraction – la capacité d’attirer à soi ce qui est aimé. C’est le lien de cohérence, le principe de cohésion magnétique qui opère au travers de toute la création des formes sur chacun des plans, depuis le cristal jusqu’à un système solaire. Tous ont été créés pour satisfaire le désir du Créateur.

Expression Supérieure : Le processus de l’initiation tel que l’a enseigné la hiérarchie des adeptes.

Expression Inférieure : La Religion

L’inclusivité du 2ème rayon se résume dans ces quelques paroles de Krishna : « Quel que soit le chemin que prend l’homme, c’est le mien ; Peu importe où ils cheminent, leurs pas mènent jusqu’à Moi. »

3ème rayon – L’énergie de l’Intelligence Active, ou si on inverse, de l’activité intelligente ; l’usage intelligent de la construction de la forme, de tout effort créateur, pour révéler le dessein divin.

Expression Supérieure : Les Moyens de communication ou interaction. La radio, le téléphone, le télégraphe et la capacité de voyager.

Expression Inférieure : L’utilisation et la distribution de l’argent et de l’or.

L’intelligence exprimée au moyen du 3ème rayon, c’est la qualité que le Bouddha a pointée du doigt à ses disciples dans son dernier sermon : « Soyez une lampe sous vos propres pieds. Accrochez-vous fermement à la Vérité comme à une lampe. Ne cherchez l’aide de quiconque si ce n’est de vous-mêmes. »

4ème rayon – L’énergie de l’Harmonie par le Conflit. Ce rayon est source de beauté et œuvre dans le sens de l’harmonie des effets. Essentiellement, c’est l’affineur, celui qui amène la perfection au sein de la forme, afin que le monde objectif devienne la demeure véritable de la Lumière.

Expression Supérieure : La Franc-maçonnerie, basée sur la formation de la hiérarchie, et les règles d’acceptation.

Expression Inférieure : La construction architecturale. La planification de la ville moderne.

Ces paroles de Julian de Norwich, peut-être, le mystique du 14ème siècle, dont les doutes et interrogations sur l’existence du péché ont été apaisés par la révélation que « Tout ira pour le mieux, dans le meilleur des mondes. » Ceci résume l’harmonie essentielle qui prévaudra en son temps, lorsque les conflits auront cessé d’eux-mêmes.

5ème rayon – L’énergie de la Connaissance Concrète, ou Science. Cette énergie a engendré la science et mené à la compréhension par l’homme du monde de la nature. Du fait qu’elle opère sur le plan du mental supérieur et inférieur, et parce que « l’homme » est littéralement « celui qui pense », le 5ème rayon a une signification spéciale pour l’humanité.

Expression Supérieure : La Science de l’âme. La Psychologie ésotérique.

Expression Inférieure : Les systèmes modernes d’éducation et la science du mental.

A nouveau, les paroles du Bouddha invoquent l’essence du 5ème rayon : « Ne croyez rien, peu importe que vous l’ayez lu ou que quelqu’un vous l’ait dit, même si c’est moi qui vous l’ai dit, à moins que ce ne soit en accord avec votre propre raison et bon sens. »

6ème rayon – L’énergie de la Dévotion ou de l’Idéalisme. Ce rayon confère à l’homme la capacité de percevoir l’idéal, la réalité derrière la forme. Il donne à l’homme l’envie irrésistible de pénétrer derrière les règnes voilés et cachés. Ces derniers 2000 ans ont fait faire des progrès fantastiques au niveau de la compréhension de ce qu’étaient les royaumes « magiques » pour l’homme primitif. Le Christ y a fait allusion, lorsqu’il a dit:

« J’ai accompli de grandes choses, mais vous ferez des choses plus grandes encore. ». Einstein lui aussi a eu ce désir irrépressible de pénétrer au-delà des règnes exotériques lorsqu’il a déclaré « L’expérience la plus sublime et la plus profonde qu’un homme puisse faire, c’est celle du sens du mystère. C’est le principe sous-jacent à la religion, tout comme pour tous les sérieux efforts entrepris dans le domaine des arts et des sciences. »

Expression Supérieure : La Chrétienté et les diverses religions (noter ici la relation avec le rayon II.)

Expression Inférieure : Les églises et religions organisées.

C’est peut-être Jésus, le Maître de 6ème rayon, qui a exprimé à la perfection la dévotion du 6ème rayon : « Quiconque donne sa vie pour moi, trouvera le salut. »

7ème rayon – L’énergie de l’Ordre Cérémoniel. C’est la capacité de coordination qui unifie la qualité intérieure et la forme extérieure tangible, ou apparence. Ce rayon a trait principalement aux niveaux éthériques et de ce fait régit le véritable travail magique – la spiritualisation des formes.

Expression Supérieure : Toutes les formes de magie blanche.

Expression Inférieure : Le spiritisme – l’accent sur la forme, « les phénomènes »

Le 7ème rayon se trouve en essence dans le célèbre aphorisme d’Hermès Trismégiste : « En haut comme en bas. » Le scientifique David Bohm a également fait référence au 7ème rayon dans sa théorie de l’Ordre Implicite, une nouvelle forme de perception qu’il a définie en tant que Tout non divisé en perpétuel mouvement. Un hologramme est le symbole de l’ordre implicite, disait-il : un ordre parfait est englobé, de quelque manière implicite, dans chacune des dimensions de l’espace/temps.

Vous avez là les sept rayons, mais il est important de se souvenir que tous les sept rayons sont des sous rayons du 2ème rayon synthétique d’Amour/Sagesse : en bref, les énergies d’amour exprimées avec sagesse, sont la ligne de moindre résistance, pour les vies manifestées dans notre système solaire. « Dieu est Amour » est une vérité profonde, car l’amour est une loi basique de ce système solaire.

LES ASPECTS PSYCHOLOGIQUES

Les types de rayons amènent une nouvelle approche psychologique de l’homme par la compréhension des énergies qui l’animent et font de lui ce qu’il est. En outre, le rayon de la personnalité dans une vie précédente a laissé des habitudes de pensée et d’action bien définies. Il a créé certaines tendances immuables dans notre rythme de vie. Partant de là, nous pouvons commencer à voir que lorsque la véritable nature des sept rayons sera comprise, nous pourrons aborder le sujet de la dualité de l’homme avec une plus grande intelligence. Ceci éveillera les psychologues à une véritable compréhension de l’homme.

Rien n’existe dans tout le système solaire, à n’importe quel stade d’évolution, qui ne fasse partie, ou n’ait pas fait partie de toute éternité de l’un des sept rayons. Tous les règnes de la nature sont conditionnés par les sept rayons, mais c’est peut-être le règne humain qui en donne une description des plus intéressantes et complexes. Chacun des individus vibre dans une mesure particulière ; chacune des unités de la race humaine se trouve sur l’un quelconque des sept rayons. Donc chez une personne, une couleur est prédominante, et une certaine tonalité retentit, a dit Alice Bailey :

« Chacune des unités vibratoires d’énergie peut dire : Je suis une partie du Tout divin, qui dans sa nature septuple exprime l’amour et la vie de la Réalité Une, colorée par l’une des sept qualités d’amour de la Divinité, et sensible aux autres qualités. Chacun de ces sept courants ou émanations d’énergies a été coloré par une qualité divine, un aspect de l’amour, et tous ont été utilisés en vue de la perfection ultime du but latent et non révélé. »

Chaque être humain est amené en manifestation sous l’impulsion de quelque rayon, et est coloré par cette qualité de rayon, qui détermine sa forme et indique la voie qu’il devrait emprunter. Un rayon dote de conditions physiques, confère la qualité de la nature astrale, ainsi que la distribution des énergies. Chacun des rayons régit un centre particulier, donnant une prédisposition pour certaines forces et faiblesses. Il confère à l’être humain sa coloration et qualité. La personnalité passe de rayon en rayon, de vie en vie, jusqu’à ce que toutes les qualités soient développées. Tandis que ce processus du contrôle de l’âme se perfectionne, les types de rayons des véhicules de la personnalité émergent petit à petit, le rayon de la personnalité commence à prendre le contrôle, et le rayon de l’âme va finir par dominer et subjuguer la personnalité.

Si nous examinons les rayons, nous examinons en réalité des énergies. Les différents rayons de notre constitution posent le problème de l’interrelation des énergies, de leur fusion et leur équilibre, plus la synthèse finale des deux énergies principales – l’âme et la personnalité. Le champ d’énergies que nous appelons âme absorbe, domine ou utilise les énergies inférieures que nous appelons personnalité (elle-même composée de quatre énergies).

En général, dans le cas de la plupart des gens, le corps mental est régi par les rayons 1,4 ou 5 ; le corps astral par les rayons 2 ou 6 ; et le corps physique par les rayons 3 ou 7. Les âmes avancées, les disciples, choisiront occasionnellement un rayon différent pour un corps particulier autre que ceux que je viens de citer, mais la bonne idée dans tous les cas, c’est de partir du postulat que l’on est plutôt ordinaire, n’est-ce pas ? Apprendre à reconnaître un schéma de rayons n’est pas facile, mais nous avons quelques directives pour nous aider à avancer. Posez-vous la question : mon mental exprime-t-il facilement la puissance (1), ou s’efforce-t-il de trouver un équilibre en considérant de nombreux points de vue différents (4), ou est-il avide de détails, et tendant à observer avec détachement (5) ? Ma nature émotionnelle est-elle plutôt sereine (2) ou va-t-elle plutôt dans le sens de l’attitude du défenseur acharné (6) ? En termes de rayon du corps physique, demandez-vous si votre corps aime être actif et gère bien des tâches diversifiées (3) ou s’il préfère une allure physique organisée, rythmique (7).

Le rayon de la personnalité trouve son champ d’activité principal dans le corps physique. Ce rayon détermine son apparence, but, style de vie et occupation, tandis que le rayon de l’âme a une action directe sur le corps astral ; il en résulte que le champ de bataille de la vie se situe toujours sur le plan du mirage, dit-on. Le rayon de la personnalité génère une attitude séparative et amène un détachement du groupes d’âmes dont la personnalité est une expression extérieure, et conséquemment un attachement au côté forme de la manifestation. Le rayon égoïque alimente la conscience de groupe, ainsi que le détachement des formes extérieures, procurant un attachement pour le côté vie de la manifestation et le tout subjectif.

Quand le rayon de la personnalité devient prononcé et prédominant, et que les rayons des trois corps lui sont subordonnés, c’est alors que prend place la grande bataille entre le rayon de l’âme et celui de la personnalité. Lorsqu’on se prépare pour l’initiation, le rayon de la personnalité s’emploie à éviter le contact, induire en erreur, freiner les progrès, et faire faire des erreurs de jugement. La différenciation devient marquée, et le sens de la dualité s’installe davantage. Finalement, le rayon de l’âme devient le facteur dominant, et les rayons des corps inférieurs deviennent les sous rayons de ce rayon qui prend le contrôle. C’est la véritable relation de la personnalité à l’âme. Le disciple qui comprend cette relation et s’y conforme est prêt à fouler le sentier de l’initiation, dit-on.

D’après les paroles d’Alice Bailey : « Chaque personne est potentiellement un transmetteur des énergies de rayon, soit égoïque, ou bien de la personnalité. Chacun peut avec le temps apprendre à transmettre la qualité de son rayon d’âme au groupe, en stimulant ses semblables pour qu’ils aient davantage de courage, une vision plus claire, une plus grande pureté de motif, ainsi qu’un amour plus profond, tout en évitant néanmoins le danger de vitalisation indue des caractéristiques de leur personnalité. Ceci est une difficulté majeure. Pour effectuer ceci réellement et correctement, nous devons tous apprendre à nous percevoir les uns les autres en tant qu’âmes, et non comme des êtres humains. »

Peut-être qu’à ce stade, on pourrait rendre la psychologie des sept rayons davantage porteuse de sens, si on les examinait en termes d’individualités. Les deux volumes du Discipulat dans le Nouvel Age d’Alice Bailey nous présentent le cas d’un groupe de disciples que supervisait le Tibétain, alors qu’il travaillait avec Alice Bailey, et il a donné à chaque personne individuelle des informations sur ses rayons, qui sont publiées dans ces deux livres. Ces personnes n’ont jamais été identifiées sous leur nom véritable, uniquement par des initiales. Examinons quelques exemples pour comprendre la complexité du processus.

ISG-L

« Comme vous le savez, je pense qu’il est utile d’indiquer à tous ceux de mon groupe de disciples consacrés leurs cinq rayons déterminants ou qui les conditionnent, afin qu’ils puissent travailler avec intelligence à la fusion :

  1. Des divers rayons de la personnalité
  2. Du rayon de la personnalité avec le rayon de l’âme

Il y a deux facteurs importants de suprême intérêt pour tous les aspirants et – dans votre cas – le travail est rendu quelque peu ardu parce que vous devez en plus de ces deux tâches, déplacer le rayon de votre âme de sixième Rayon de la Dévotion sur le second rayon d’Amour-Sagesse. Ce n’est pas une chose facile à faire, sans passer par un intermède d’extrêmes difficultés et de perturbations au niveau des énergies, souvent accompagnées par une perte d’équilibre de la personnalité. Vous avez néanmoins accompli cette tâche presque jusqu’au bout, et la partie la plus pénible du processus est terminée. Elle a eu d’abord un effet physiologique sur vous, qui s’est manifesté sous forme des problèmes que vous avez eus voici quelques années. A cette époque, comme vous le savez, j’ai essayé de vous aider. Ces conditions se sont maintenant nettement améliorées. On peut en remarquer les implications psychologiques au niveau du transfert des énergies psychiques que vous maniez, depuis le centre du plexus solaire jusqu’au centre du cœur. En termes d’expression vivante, ceci veut dire que vous pouvez transmuter la dévotion en amour, et l’idéalisme en véritable sagesse. Ceci n’est-il pas votre but immédiat, mon frère ?

Comme vous le savez, votre rayon de l’âme est le second rayon, car votre nature fondamentale est essentiellement l’amour-sagesse. Le rayon de votre personnalité est le premier, le Rayon de Volonté ou Pouvoir. Celui-ci a été pendant longtemps subordonné au rayon passé de votre âme, celui de dévotion à l’âme, à la Hiérarchie, à l’humanité, aussi bien qu’à vous-même. Le problème de la prééminence de la personnalité a changé, depuis l’impression continuelle des attitudes, idées, et désirs de votre personnalité sur votre environnement (comme c’était le cas dans votre vie précédente), sur le fait de mettre de temps en temps l’accent, de manière cyclique et presque violente, sur un individu quelconque. Ceci n’arrive maintenant que de loin en loin (relativement parlant). Vous apprenez à laisser les autres libres – une leçon difficile pour une personnalité de premier rayon, animée comme la vôtre par le savoir et la bonne volonté.

Le rayon de votre corps mental est également le premier rayon. Ceci veut dire que votre mental intelligent peut être dominant si besoin est, et peut se manifester de manière beaucoup plus puissante qu’elle ne l’est d’ordinaire. C’est toujours une chose facile et intéressante pour l’âme de contrôler et d’illuminer le mental, quand les premier et second rayons sont aussi étroitement reliés, comme c’est le cas chez vous.

Alors que votre corps émotionnel se situe néanmoins, sur le sixième rayon (comme l’était votre âme lorsque vous êtes venu en incarnation) c’est là que l’accent de l’âme a été placé, et c’est que se trouvait pour vous la ligne de moindre résistance. A présent, la ligne de moindre résistance devrait être le mental, et votre principal objectif dans la vie et en méditation devrait être le mental, ainsi qu’une illumination accrue – ceci afin d’apporter à vos semblables un service plus conséquent.

Votre corps physique se trouve également sur le premier rayon, et vous pouvez constater la puissante combinaison que vous avez pour le service, si vous arrivez à comprendre réellement votre problème, et à travailler avec un sens de la synthèse. Donc, vos rayons sont les suivants :

  1. Le rayon de l’âme : le second rayon d’Amour-Sagesse
  2. Le rayon de la personnalité : le premier rayon de Pouvoir ou de Volonté
  3. Le rayon du mental : le premier rayon de Pouvoir
  4. Le rayon du corps astral : le sixième rayon de la Dévotion
  5. Le rayon du corps physique : le premier rayon de Pouvoir

C’est la puissante combinaison de ce premier rayon de forces dans votre équipement qui a généré cette instabilité émotionnelle dont vous avez toujours été conscient. Mais le déplacement des énergies de votre âme sur le second rayon va définitivement y mettre un terme, et amener une condition de stabilité concentrée. Ceci va aussi probablement améliorer votre condition physique. »

EES

« Le rayon de votre âme est le septième, ce qui devrait vous rendre capable de travailler avec aisance dans le nouveau monde qui arrive en manifestation si rapidement. Il vous permettra également de créer ordre et rythme dans votre environnement ; en ces temps de trouble et de difficultés, tout centre rythmique est précieux pour nous.

Le rayon de votre personnalité est le sixième. Ceci vous donne du pouvoir sur le plan astral, et par voie de conséquence il vous procure un corps astral puissant et sensitif, avec tout ce que cela implique comme succès et échecs, allant de pair avec cette situation.
L’étroite juxtaposition entre le rayon de votre âme et celui de votre personnalité est un atout, non un obstacle. Ceci donne des résultats rapides sur le plan physique, lorsque les deux types d’énergie sont appliqués simultanément. Réfléchissez-y.

Votre corps mental se trouve très certainement sur le quatrième rayon et c’est par le biais de ce quatrième Rayon d’Harmonie par le Conflit que vous pouvez créer rapidement des liens avec vos frères. Il favorise la compréhension, intelligemment appliquée, et il est aussi source de beauté grâce aux rapports qui ont été instaurés. C’est cette qualité en vous qui vous donne un sens ordonné de la couleur, des proportions et de l’harmonie dans votre environnement. Il évoque également en vous par moment une réaction violente vis-à-vis de tout ce qui paraît incorrect, non harmonieux et dissonant ou déviant.

Votre corps astral se trouve sur le sixième rayon, et il deviendra évident pour vous que c’est au travers de ce véhicule que votre personnalité trouvera la ligne de moindre résistance ; il y aura aussi le besoin d’une surveillance attentive. Je pense que ceci vous le savez, et il n’est nul besoin de m’étendre sur ce sujet.

Vous avez un corps physique de premier rayon. C’est le seul véhicule ou expression dynamique dans votre équipement qui se trouve sur l’un des rayons majeurs … plus tard dans votre vie, il sera utile que vous déplaciez le centre de l’attention égoïque ou de l’âme sur le second rayon. Ce changement de priorité comporte en lui le principal objectif de cette présente incarnation, d’où la possession d’une personnalité et d’un corps astral de sixième rayon. Le fait de pointer dans une direction en étant consacré, idéaliste, est pour vous une aide au niveau de l’initiative de votre âme. Je sais que ceci donnera beaucoup de grain à moudre au mental, et vous incitera à un dessein renouvelé dans votre vie et activités.

  1. Le rayon de l’âme : septième Rayon de l’Ordre Cérémoniel
  2. Le rayon de la personnalité : sixième Rayon de la Dévotion
  3. Le rayon du corps mental : quatrième Rayon de l’Harmonie par le Conflit
  4. Le rayon du corps astral : sixième rayon de la Dévotion
  5. Le rayon du corps physique : premier Rayon de Volonté ou Pouvoir.

Les qualités que vous devriez cultiver sont la persévérance, l’expansion et la résistance, appliquées avec amour. »
Alice Bailey résume le processus de l’intégration comme suit : «Comme les trois rayons qui gouvernent la triplicité inférieure s'unissent, forment une synthèse et produisent la personnalité vitale, et comme à leur tour ils dominent le rayon du corps physique dense, l'homme inférieur pénètre dans un état prolongé de conflit. Graduellement et d'une façon croissante, le rayon de l'âme, ‘le rayon de compréhension persistante et magnétique’, ainsi qu'on l'appelle d'une manière occulte, commence à devenir plus actif dans le cerveau de l'homme qui est une personnalité développée, et une conscience croissante de vibration est établie. Cette expérience comporte de nombreux degrés et de nombreux stades qui couvrent bien des vies. Le rayon de la personnalité et le rayon égoïque paraissent au début s'opposer ; plus tard, un état de guerre continu s'établit, auquel assiste le disciple et auquel il participe d'une manière dramatique. Arjuna émerge dans l'arène du champ de bataille. Il se tient à mi-chemin entre les deux forces, un minuscule point conscient de connaissance sensible et de lumière. Autour de lui, en lui et à travers lui, les énergies des deux rayons se déversent et sont en conflit. Graduellement, comme la bataille continue à faire rage, il devient un facteur plus actif et abandonne l'attitude du spectateur détaché et désintéressé. Lorsqu'il devient définitivement conscient des issues en cause et qu'il jette définitivement le poids de son influence, de ses désirs et de son mental du côté de l'âme, alors il peut prendre la première initiation…. Le rayon de la personnalité est "éteint" occultement parlant, ou absorbé par le rayon de l'âme. Toutes les puissances et tous les attributs des rayons inférieurs deviennent les auxiliaires du rayon de l'âme et sont colorés par lui. Le disciple devient "un homme de Dieu", une personne dont les pouvoirs sont contrôlés par la vibration dominante du rayon de l'âme et dont le mécanisme intérieur et sensible vibre à la même vibration. » (PE II 17)

LES METHODES DE SERVICE DES SEPT RAYONS nous donnent également un éclairage, au niveau de la compréhension des différences de méthode et d’expression des rayons.

Rayon I : Les serviteurs, si ce sont des disciples entraînés, opèrent au moyen de ce que l’on pourrait appeler l’imposition de la Volonté de Dieu sur le mental humain. Ils font ceci grâce à l’impact puissant des idées sur le mental humain – d’abord en initiant une période de destruction et en brisant ce qui est obsolète et crée des obstacles, et plus tard en faisant nettement rayonner les idées nouvelles, qui seront saisies par le mental de l’humanité intelligente.

Rayon II : Les serviteurs méditent et réfléchissent sur les nouvelles idées en relation avec le Plan. Par le pouvoir de leur amour magnétique, ils réunissent ceux qui en sont à un point de leur évolution où ils sont capables de répondre à ce Plan. Ces serviteurs peuvent choisir et entraîner les personnes qui sont capables de « transporter » les idées plus avant au sein de l’humanité.

Rayon III : Les serviteurs stimulent l’intellect de l’humanité, en l’aiguisant et en l’inspirant. Ils s’emploient à triturer les idées pour les rendre plus faciles à saisir par les personnes intelligentes dont l’intuition n’est pas encore développée. Ainsi, la progression est la suivante : les serviteurs de 1er rayon enregistrent les idées, qui sont ensuite rendues magnétiques par les serviteurs de 2ème rayon, et adaptées au besoin immédiat, et verbalisées par les travailleurs du 3ème rayon.

Rayon IV : Il existe peu d’âmes de 4ème rayon en incarnation, mais beaucoup de personnalités de 4ème rayon le sont. Leur tâche principale est d’harmoniser les nouvelles idées avec les anciennes, de façon à ce qu’il n’y ait pas de brèche ou de cassure dangereuse. Ils instaurent un « juste compromis » et adaptent le nouveau et l’ancien de façon à conserver une trame authentique. Ils participent au processus de pontage, car ce sont de véritables intuitifs.

Rayon V : Ces serviteurs arrivent rapidement sur le devant de la scène. Ils étudient la forme afin d’en découvrir les idées voilées, la force motrice, en démontrant que l’idée est vraie ou fausse. Au moyen des investigations scientifiques, de la recherche et des découvertes, ils préparent un monde nouveau.

Rayon VI : Les serviteurs durant les 2000 années écoulées ont entraîné l’humanité à reconnaître les idéaux, qui sont les épures des idées, en entraînant les penseurs dans le monde à désirer le bon, le vrai et le beau. Quelques personnes peuvent être galvanisées par une idée, d’autres touchées plus facilement par un idéal.

Rayon VII : Les serviteurs travaillent sur le plan physique. C’est le rayon qui arrive au pouvoir. Ils se concentrent sur la création d’un groupe de travailleurs pour faire avancer le Plan. Les méthodes d’un autre âge consistaient à donner une position de force à un individu de premier plan qui pouvait imposer ses idées sur ses adeptes ; les méthodes du nouvel âge consistent à évoquer l’idéalisme de groupe.

LES CYCLES DE RAYONS

« En dernière analyse, toute l’histoire est celle de l’enregistrement des énergies et des forces (rayons) telles qu’elles opèrent sur l’humanité, s’exprimant au travers des civilisations et des cultures qui se succèdent, amenant des changements, et façonnant les nombreuses races et nations », a dit Alice Bailey. Chacun des rayons incarne une idée qui doit être perçue comme un idéal. Les rayons fournissent en leur temps la trame mondiale, le potentiel intérieur du processus évolutionnaire. Mais lorsqu’un rayon commence à sortir de la manifestation, il génère un cycle de cristallisation, qui en appelle à la destruction et amène des conditions mentales de nature statique. L’histoire du monde est basée sur l’apparition des idéaux, leur acceptation, leur transformation en idées, qui sont finalement supplantées par les idées subséquentes qui vont s’imposer.

Cinq énergies de rayons sont actuellement en manifestation : celles du 6ème, 7ème, 2ème (toujours présent), du 3ème et du 1e rayon. Ces cinq énergies réunies vont déterminer la tendance des affaires mondiales, dit-on. Le 2ème rayon a le cycle le plus long, générant une « crise de l’amour ». Le cycle de 3ème rayon est également très long parce que l’intelligence doit être stimulée, même chez « les fils des hommes les plus inférieurs. »

La force de premier rayon est aujourd’hui la force la plus puissante dans le monde. Elle exprime la Volonté de Dieu dans les affaires mondiales, qui est la volonté de bien. Une étude de l’histoire montre la progression vers l’unité et la synthèse dans tous les départements de la vie humaine. L’unité dans la diversité, tel est le Plan de toute Éternité – l’unité en conscience, la diversité dans la forme. Le 1er rayon s’exprime aussi en tant qu’élément destructeur. Les énergies de 1er rayon s’écoulent de Shamballa et sont à l’arrière plan de la crise mondiale actuelle, car « La Volonté de Dieu est d’amener certains changements radicaux et mémorables dans la conscience de la race, qui modifieront complètement l’attitude des hommes dans la vie » a dit Alice Bailey.

On peut voir l’influence du 3ème rayon au niveau de l’argent, qui est l’expression matérialisée de l’énergie spirituelle de l’intelligence. Jusqu’à présent, l’intelligence humaine était au service du matérialisme, mais ceci heureusement va changer, si l’humanité répond correctement au conflit d’énergies créé par un rayon qui sort de la manifestation (le 6ème) et un rayon qui y entre (le 7ème).

DU SIXIEME RAYON VERS LE SEPTIEME

Les derniers 2000 ans ont été conditionnés par le 6ème rayon de la Dévotion et de l’Idéalisme. Ce rayon a favorisé la croissance des grandes religions mondiales, parce que le 6ème rayon est doté de « la capacité d’abstraction ». La qualité dominante de l’expérience humaine au cours des 2000 ans écoulés a été une expression accrue de l’idéalisme. Mais au bout de 2000 ans, le conditionnement a incliné à la tendance à imposer son idéal particulier à d’autres, aux dépens de l’idée originale.

Le sixième rayon est le rayon d’une procédure aveugle ; on ne perçoit qu’un seul aspect de la réalité en même temps – et d’ordinaire le moins désirable. On est imperméable à tout le reste ; on a la vision d’une seule image ; l’horizon est limité à un point unique dans l’espace. Pour le gros de l’humanité, cette vision s’est focalisée sur le monde matériel, le confort matériel, les possessions matérielles et les initiatives matérialistes. AAB a fait remarquer que le mouvement travailliste en est la preuve.

Deux de ces rayons luttent pour s’exprimer – L’un qui entre en manifestation ( le 7ème), et l’autre qui en sort (le 6ème). Quoique le 6ème rayon ait commencé à sortir vers les années 1625 environ, il continue à exercer l’influence la plus puissante. L’influence du 6ème rayon a mené au développement du goût au sein de toutes les formes. « Le bon goût » est très apprécié ; à présent les disciples doivent transmuter ceci en un sens du discernement des valeurs spirituelles. Curieusement, lorsqu’un cycle de rayon sort de la manifestation, la manifestation inférieure de ce rayon perdure plus longtemps que l’expression supérieure. Ainsi, le 6ème rayon s’exprime à présent au travers de forces réactionnaires, qui sont en conflit avec les forces progressistes du 7ème rayon qui cherchent à s’imposer, et qui voudraient mener la civilisation mondiale dans des voies radicalement opposées. Un rayon amène la cristallisation et la perpétuation de la culture existante, l’autre rayon alimente la tendance à créer quelque chose d’entièrement nouveau, généré par les bouleversements actuels dans le monde. Les personnes du 6ème rayon sont souvent des réactionnaires, des conservateurs purs et durs et fanatiques, qui s’accrochent au passé et freinent le progrès. Elles contribuent néanmoins à un équilibre et stabilité souhaitables.

Alice Bailey a dit que l’échec des dévots de 6ème rayon pour ce qui est de travailler intelligemment et de façon aimante avec la substance et d’instaurer de justes relations avec la forme extérieure a mené au cours des derniers 2000 ans vers un monde mal administré, qui a un problème de clivage : comme on peut le constater entre science et religion et entre religion et spiritualité, tel qu’il se pose au regard de l’argent, par exemple. La tâche des travailleurs du nouvel âge consiste à relier ensemble ces deux semblants d’opposés, de démontrer que l’esprit et la matière ne sont pas antagonistes, et qu’il n’existe qu’une seule substance spirituelle à travers le monde, qui opère et amène les formes tangibles extérieures.

Le 7ème rayon exerce progressivement une influence croissante. Il permet d’inaugurer le nouvel âge, basé sur un cheminement et une aspiration spirituels, une liberté de pensée, une compréhension aimante et une activité rythmique sur le plan physique. Un grand nombre d’individus de 7ème rayon – âme ou personnalité – arrivent maintenant en incarnation, et on leur a confié le soin d’organiser les activités du nouvel âge et de mettre fin à un art de vivre obsolète, et aux anciennes attitudes cristallisées.

Le résultat des influx croissants du 7ème rayon, et de l’affaiblissement du pouvoir du 6ème rayon, c’est que les millions de personnes qui ne sont réceptives à aucun des deux rayons, sont plongées dans un état de désarroi – le sentiment d’être complètement déboussolées, car tout ce à quoi elles tiennent est en train de disparaître rapidement.

Le 7ème rayon qui arrive opère au travers du centre sacré planétaire, et ensuite par le centre sacré de chacun des êtres humains. Alors que le 7ème rayon afflue, nous pouvons constater qu’on se polarise de plus en plus sur la sexualité – pas toujours un joli tableau, mais du fait que le 7ème rayon régit la fusion de l’esprit et de la matière, il mènera sûrement vers une approche plus sage de la sexualité.

L’expression supérieure du 7ème rayon est la magie blanche : le pouvoir du travailleur entraîné à relier « l’intérieur et l’extérieur » de façon à ce qui est en bas se calque sur ce qui est en haut. Le travail du 7ème rayon consiste à relier la vie et la forme, mais lorsque l’accent est mis sur l’aspect forme, on en arrive à une manière de procéder incorrecte, et le travail du magicien noir peut commencer.

Le 7ème rayon qui entre en manifestation exprime le pouvoir d’organiser, d’intégrer et de synthétiser les grandes paires d’opposés, amenant de nouvelles formes de spiritualité, mais aussi de nouvelles formes matérialistes du mal. C’est ce formidable élan qui fera apparaître au grand jour tout ce qui est enrobé dans la matière, et qui mènera finalement à la révélation de l’esprit et de la gloire cachée, quand ce qui aura été révélé de la forme matérielle aura été purifié et racheté. Le Christ l’avait prédit, quand il a annoncé que les choses cachées seraient rendues apparentes, et les secrets criés sur tous les toits. Au moyen de ce processus de révélation, le discernement mental se développera, menant à un sens des valeurs plus authentique, affleurant à la conscience.

Les forces du 7ème rayon opèrent sur le septième plan ou plan physique – le plan où s’effectuent les changements majeurs dans toutes les formes. Ceci génère la précipitation du karma, mais du fait de cet effet d’ancrage, le 7ème rayon va permettre l’avancement spirituel de tous les degrés. Mais il faut se souvenir que le 7ème rayon est la ligne directe le long de laquelle les énergies de premier rayon peuvent circuler, libérant la vie en des formes nouvelles et meilleures, et causant la destruction des modes de vie surannés. « On ne peut mettre du vin nouveau dans de vieilles outres » dit-on. Ceci expliquerait-t-il le sentiment croissant que quelque chose est en train d’être détruit, pour faire place à la nouveauté ? Ceci n’est-t-il pas ce qui provoque les éléments « réactionnaires », et le fanatisme exacerbé que nous pouvons observer dans de si nombreux départements de la vie ?

Partant de cette description des sept rayons, nous devrions commencer à réaliser que nous ne sommes pas toujours concernés – les sept rayons n’ont pas trait uniquement à des individus humains, mais à des sociétés tout entières et à d’autres règnes. Alice Bailey a dit « Il n’y a rien dans tout le système solaire, à n’importe quel stade de l’évolution, qui ne fasse pas partie de l’un des sept rayons. » Et ceci englobe également les nations dans le monde. Toutes les nations principales sont régies par deux rayons, tout comme pour un individu – un rayon de la personnalité, qui est le facteur prédominant et dirigeant à notre époque, et par un rayon de l’âme, qui est perçu uniquement par les disciples et les aspirants de n’importe quelle nation. Ce rayon de l’âme doit être évoqué en vue d’une activité plus intense par le nouveau groupe des serviteurs du monde, le réseau mondial subjectif de tous les serviteurs, qui sont à pied d’oeuvre dans tous les champs d’activité, pas seulement ce qui est éminemment spirituel. Peut-être que ce point, ce challenge, constitue un bon point de départ pour notre discussion de groupe. Merci de votre attention.

* * * * *

Haut de page ^