Lucis Trust / École Arcane / Douze Fêtes Spi... / Balance / Allocution Fêtes de la Balance  

Allocution Fêtes de la Balance

Chers Amis, soyez les bienvenus à cette Fête de Pleine Lune de la Balance, moment qui est une porte ouverte et une véritable opportunité permettant le contact direct et l’alignement clair entre la Hiérarchie et l’Humanité. Nos réflexions en introduction nous prédisposent à constituer une unité créative grâce à nos apports à la pensée de groupe. En nous polarisant ensemble sur le plan mental et en élaborant des formes pensées qui incarnent et renforcent les énergies subjectives, nous travaillons avec la substance mentale et semons sur ce plan pour y puiser inspiration et force active. Cette pleine lune nous offre la possibilité de prendre d’avantage conscience et de mieux comprendre les qualités de ce signe. Ainsi travaillerons-nous sur la note-clef : « Je choisis la Voie qui mène entre les deux grandes lignes de force ». Observons quelques instants de silence en nous unissant subjectivement à beaucoup d’autres personnes et groupes dans le monde qui célèbrent cette fête comme nous, dans le but de s’aligner et d’être réceptifs aux énergies de cette constellation et de collaborer ainsi à la construction du canal de lumière entre la Hiérarchie et l’humanité. Prononçons ensemble le Gayatri :

O Toi qui soutiens l'univers
De qui toutes choses procèdent,
Vers qui tout s'en retourne,
Dévoile-nous la face du vrai Soleil Spirituel
Caché par un disque de Lumière dorée
Afin de connaître la Vérité
Et accomplir tout notre devoir
Alors que nous cheminons vers Tes pieds sacrés.
OM

La Balance est le signe du sentier de probation et c’est pour cela que l’être humain se trouve à ce point là entre les deux grandes lignes de force, l’esprit et la matière, qui sont simplement les deux pôles de la même énergie. La voie du milieu est parcourue en se polarisant sur le sentier de l’âme et en trouvant ainsi le point d’équilibre entre le spirituel et le personnel. C’est le signe de la stabilisation, de l’évaluation prudente des valeurs et de l’obtention de l’équilibre correct entre les paires d’opposés ; c’est le parcours sur la voie très étroite du milieu pour trouver le point médiant. C’est grâce au développement des qualités du mental, des aptitudes à analyser et à discerner ainsi qu’à l’appréciation juste des valeurs de la vie, que dans le signe de la Balance, nous pourrons polariser notre conscience dans la vie de l’âme.

Le sentier de probation s’accompagne toujours de la nécessité de purifier et transmuter, d’apporter lumière, clarté et compréhension dans tous les aspects de la vie. La transmutation et la purification des sentiments, associées à un mental cultivé et aligné, représentent les éléments créateurs, dans la vie de la personnalité et dans le monde tangible, qui conduisent du désir personnel et égoïste à celui aligné sur la vie de l’âme conduisant toujours au bien commun.

Ce processus de transformation de la personnalité et de polarisation sur la vie de l’âme permet de prendre conscience de certains des mirages et illusions encore présents dans la vie de l’individu comme dans celle de l’humanité. En définitive, c’est notre conception et notre vision de la réalité de la vie qui sont erronées et, en prenant conscience de cela, nous travaillons grâce à l’amour et à l’intelligence créative pour éliminer ces obstacles et les transformer en outils de collaboration et de dévouement au service de la vie de l’âme, pour le bien de tous.

Le Tibétain nous dit : “ Il peut être considéré comme le signe dans lequel la première vision réelle du Sentier est obtenue en même temps que celle du but vers lequel le disciple doit en définitive diriger ses pas. Ce Sentier est le sentier étroit comme une lame de rasoir, qui passe entre les paires d’opposés et qui, pour être parcouru en toute sécurité, requiert le développement d’un sens des valeurs et le pouvoir d’utiliser correctement la faculté analytique et modératrice du mental.” (Astr.Eso.pag.227)

Il est révélateur qu’Hercule achève son septième travail en descendant de la montagne tout en traînant le sanglier féroce mais apprivoisé, par les pâtes arrières, en chantant, dansant et riant, ce qui provoque le rire de tous ceux qui assistent à la scène. Ceci nous fait réfléchir sur le rire et l’humour comme outils puissants pouvant démonter les mécanismes du mirage et de l’illusion et ainsi les transformer. Dans des situations difficiles et de crise, perçues comme importantes ou de gravité extrême, l’humour et le rire détendent immédiatement une situation et nous permettent d’en avoir une perception différente, plus ouverte et détendue, de nous décentrer de nous-mêmes pour voir la situation à travers un prisme plus léger et réel.

L’expression de la Balance en activité et en action est : « Les lois et la législation qui gouvernent notre système solaire montrent la qualité et le caractère de Dieu », Qui se manifeste au niveau de la conscience humaine, réglant et représentant la justice et la loi. La Balance gouverne la profession juridique et maintient l’équilibre entre le bien et le mal, le négatif et le positif, l’orient et l’occident.

Le signe de la Balance est représenté par une balance à deux plateaux ; la justice est représentée par une femme aux yeux bandées, peut être est-elle aveuglée par la vision extérieure et que l’intuition est alors la clef pour trouver la justice. La représentation graphique de la Balance est liée au mirage et à l’illusion, à l’aptitude à avoir la vision juste, pour traverser la déformation de la réalité résultant d’une vision externe et atteindre la voie de l’âme.

Peut être qu’en tant qu’individus, et même en tant qu’humanité, nous sommes dans la phase où nous commençons à nous rendre compte que nous avons dû toucher le fond de la matière, dans sa partie la plus dense, pour prendre réellement conscience qu’il est nécessaire de se décentrer du personnel et de l’individuel - qui conduisent à la séparation et à l’appauvrissement à tous les niveaux de la vie et de la société - pour commencer à réfléchir et à entreprendre des actions qui soient adaptées et bénéfiques à tous. Il s’agit d’une conscience orientée vers l’inclusivité, vers le bien à la fois de chacun des éléments et celui du groupe. Ici et là, dans le monde, peut être sommes-nous en train de nous rendre compte que, tous ensemble, nous formons un tout et que c’est grâce à la collaboration, la coopération et en nous tendant une main fraternelle les uns aux autres, que nous pourrons cheminer vers le progrès et le bien être commun.

La grande majorité des êtres humains passe par l’épreuve de la Balance, c’est à dire l’épreuve du sentier de probation, ce qui rend évidente la nécessité de réajuster la situation mondiale actuelle, de trouver un équilibre entre les deux paires d’opposés, entre Orient et Occident, entre masculin et féminin, Nord et Sud. D’un côté s’exprime le matérialisme, soulevé par un désir immodéré de biens matériels, dans un but égoïste, d’une partie de l’humanité qui vit dans une abondance démesurée et le gaspillage des énergies, comme l’usage des ressources énergétiques de la planète par exemple, et ce malgré les inégalités économiques au sein d’une même société. D’un autre côté, ce déséquilibre est évident et marqué, en comparaison avec d’autres parties du monde où les personnes vivent dans le besoin le plus absolu de denrées de base et que dans bien des cas elles arrivent à peine à survivre.

Sous certains aspects, nous pouvons voir l’influence de la Balance qui commence à s’exercer dans la conscience publique, puisqu’il y a de plus en plus de relations, de projets, d’accords et d’avancées - dans tous les domaines - basés sur les justes relations, la tolérance, la coopération avec autrui et l’acceptation d’autres formes de vie et de cultures pour trouver d’autres facons de faire et plus justes, envers l’individu et son entourage. Ainsi voyons-nous le progrès de l’altruisme malgré qu’il soit encore à l’état subjectif.

Les fêtes spirituelles majeures ont lieu dans l’intervalle supérieur de l’année, moment le plus culminant pour être en contact avec les énergies spirituelles les plus élevées. En ce moment, nous nous trouvons dans l’intervalle inférieur, moment idoine pour concrétiser le contact établi au cours de l’intervalle supérieur, avec l’expression des idées et la réalisation de projets sur le plan physique afin de soutenir la croissance interne et subjective de l’être humain, extériorisée par l’amélioration des conditions de vie au plan physique.

La Balance se situe dans cette période, le mois de septembre dernier, des réunions ont eu lieu aux Nations Unies, au sein du programme de l’Alliance des Civilisations, dans le but de combattre les extrémismes, d’explorer l’impact des migrations sur les comportements et le rôle de l’être humain, afin de lutter contre l’intolérance et de fournir les efforts pour apprendre à construire par l’éducation et par une culture inclusive et de paix. C’est dans cette même intention que nous rassemblerons nos efforts le 25 octobre prochain lors de notre Forum et que nous concentrerons notre attention pour soutenir l’initiative des Nations Unies qui ont déclaré l’année 2015 comme étant « L’année internationale de la lumière et des Techniques utilisant la Lumière ». A cet effet, nous mènerons une réflexion et des débats sur le thème : « Vers un Age de Lumière ». Sur le plan ésotérique, nous savons que la lumière est symbole de connaissance, qu’elle est porteuse de vie et qu’elle est le véhicule pour l’expansion de conscience.

Les Nations Unies expliquent, parmi leur raisons d’être et leurs objectifs, que la lumière joue un rôle central dans les activités humaines. Elle est à l’origine de la photosynthèse et de la vie, elle a révolutionné la société grâce à la médecine, aux communications, aux loisirs, à l’art et à la culture. Les industries fondées sur la lumière sont d’importants moteurs économiques et les technologies du même ordre répondent pleinement aux besoins de l’humanité et, en donnant accès à l’information, elles assurent la préservation du patrimoine culturel, promeuvent le développement durable et améliorent la santé et le bien être social. Ces technologies fondées sur la lumière apportent chaque jour d’avantage de solutions aux problèmes mondiaux comme par exemple dans les domaines de l’énergie, de l’éducation, de l’agriculture et de la santé des communautés. D’ailleurs, depuis des siècles, la lumière a franchi toutes les barrières, y compris géographiques, culturelles, raciales, de genre et d’âge.

Les applications de ces technologies contribuent à l’amélioration de la qualité de vie dans le monde en développement et constituent des éléments clefs pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement et aller au delà.

Finalement, c’est grâce à la lumière qui est symboliquement et physiquement pleine de sens que nous entretenons l’expansion de conscience en l’être humain.

C’est avec ces quelques réflexions sur l’expression de la Balance que nous passons à présent à la méditation, avec sa note clef : “Je choisis la Voie qui mène entre les deux grandes lignes de force".