Lucis Trust / École Arcane / Douze Fêtes Spi... / Scorpion / Allocution Fêtes du Scorpion  

Allocution Fêtes du Scorpion

Bonsoir chers amis et bienvenue à la soirée de méditation de la pleine lune du Scorpion dont l'énergie permet d'aider les individus et l'humanité entière à s'éprouver eux-mêmes, appliquant des qualités telles que la constance, la fiabilité et la responsabilité dans le service au grand tout. En cette période de l'année, dans cette nouvelle énergie constellaire qui nous est offerte, nous pouvons maintenant observer un temps de silence. Visualisons notre groupe comme un point rayonnant de lumière, relié aux autres groupes méditants dans le monde au sein de ce grand réseau de lumière.

Disons ensemble l’Affirmation du Disciple :

Je suis une étincelle dans une grande lumière.
Je suis un filet d’énergie aimante dans le fleuve de l’amour divin.
Je suis, centrée dans l’ardente volonté de Dieu,
Une étincelle de la flamme du sacrifice.
Et ainsi je demeure.

Je suis une voie de réalisation pour les hommes.
Je suis une source de force qui les soutient.
Je suis un rayon de lumière éclairant leur chemin.
Et ainsi je demeure.

Et, demeurant ainsi, je reviens
Et foule le sentier des hommes
Et je connais les voies de Dieu.
Et ainsi je demeure.

OM

L'affirmation du disciple correspond bien au signe du Scorpion, car plus que tous les autres signes, le Scorpion régit le sentier du disciple. “ Je suis le guerrier et je sors triomphant de la bataille ” en est la devise. En effet, comme l'indique le Tibétain dans, Astrologie ésotérique, p. 68, éd. anglaise, le Scorpion, tout comme le Cancer, vit une "transformation de la conscience de masse en la conscience inclusive du disciple [pour devenir] Le disciple Triomphant." La période précédent l'hiver évoque ce signe de la mort et de "la mise en terre, de la descente dans les profondeurs afin d'être élevé à nouveau vers les hauteurs, le sommet de la montagne dans le Capricorne" où "la chaleur de la terre " et "la piqûre du Scorpion" sont les dons qui, s'ils sont acceptés "conduisent l'homme à la libération (...) de la domination et de la souffrance sur la croix fixe". En effet, la mort dite symboliquement par "suffocation" libère le disciple dans le centre planétaire que nous appelons la Hiérarchie, ou encore Royaume des âmes. (ibid., p. 97-98). Ainsi la mort acceptée, notamment de la personnalité inférieure, aussi bien personnalité de l'individu que personnalité de groupe, conduit à une renaissance, en énergies renouvelées de l'individu ou du groupe d'individus.

Ici, entre en jeu, la symbolique et fabuleuse histoire pourtant si vraie dans nos vies quotidiennes, du Disciple Hercule tuant l'hydre à neuf têtes en s'agenouillant dans la lumière, afin d'élever la tête dominante de l'hydre dans cette lumière de feu purifiante; évitant définitivement la démultiplication des neuf autres têtes qu'il ne cessait de trancher en vain. "Nous nous élevons en nous agenouillant ; nous conquérons en nous rendant ; nous gagnons en cédant", dit l'Instructeur dans le huitième travail, la "Destruction de l'hydre de Lerne" (Les Travaux d'Hercule, p.67, éd. angl).

Dans notre huitième travail, nous sommes amenés à soulever l'hydre, symbole de la personnalité inférieure, dans l'air et "dans la lumière de la raison et de la compréhension" où elle perd tout son pouvoir. Tout comme le disciple Hercule, nous laissons "pénétrer la lumière dans les replis ténébreux de la conscience" (ibid. p.135, éd.fran.). Il s'agit bien là de notre présente technique d'approche de la Hiérarchie Spirituelle en groupe, lors de la pleine lune : en groupe, dans cette salle, comme tous les groupes de méditants du monde entier à qui nous sommes actuellement reliés subjectivement, nous laissons pénétrer la lumière, tuant ensemble à petit feu (de l'esprit), l'hydre présente dans la conscience de masse planétaire.

Rappelons que nous triomphons ensemble, en énergie et force de groupe, des neuf têtes de l'hydre, lorsque nous nous unissons, chaque mois, "horizontalement" à tous les hommes et femmes de volonté-de-bien qui méditent lors de la pleine lune ; nous nous unissons "verticalement" à la Hiérarchie Spirituelle, en nous élevant mentalement pour laisser pénétrer la lumière et les impressions hiérarchiques, en servant de canaux, tant individuels que de groupe, pour infuser la personnalité mondiale de ces énergies de l'Âme-Une. Les neuf têtes – trois des épreuves physiques (le sexe, le confort physique, l'argent, tout cela approprié égoïstement pour le soi inférieur), trois autres têtes des épreuves émotionnelles (la peur influençant les actions, la haine conditionnant les relations, l'ambition qui fixe les valeurs et les objectifs), enfin trois têtes des épreuves du mental concret (l'orgueil ou satisfaction intellectuelle qui fait une barrière à l'énergie de l'âme ; la séparativité où le mental isolé fait barrière aux justes relations ; la cruauté faisant du mental un instrument de pouvoir pour le soi séparé et non pour le bien-être de l'ensemble). En acceptant, puis en reconnaissant nos propres défauts, nous commençons à les dépasser, puis à les maîtriser. Nous les transformons ainsi en qualité, avec comme résultat, l'établissement de justes relations entre l'âme et l'environnement immédiat et mondial. Ainsi les aspects de la personnalité matérialiste sont sacrifiés, c'est-à-dire spiritualisés, car sacrifier, c'est rendre sacré, spirituel.

Avec le triomphe du disciple en Scorpion, le pouvoir du mental faiblit :"Sa raison d'être et sa fonction d'illumination entre l'âme et le cerveau physique" déclinent. L'homme apprend à "traite[r] directement avec la source dont il provient." Le médiateur se déplace vers un plan encore supérieur ; il n'est plus le médiateur entre deux niveaux de conscience, mais entre la vie et la conscience elle-même" (Astrologie ésotérique, p. 132, éd. angl.). En effet, c'est dans le signe du Scorpion que le pouvoir de l'intellect en déclin laisse place à l'intuition. En réunion de méditation de groupe, nous apprenons à développer cette intuition de groupe, plus puissante pour capter les Idées du Verseau à relayer, retransmettre et retranscrire dans le mental de l'humanité.

C'est bien ce que nous observons dans la conscience spirituelle humaine en manifestation. Par exemple, nous avons pu mettre en pratique, lors du forum de la Bonne Volonté Mondiale, le 2 novembre dernier, l'idée que l'"énergie" de groupe "suit la pensée", notamment dans le travail mondial et subjectif des Triangles. En effet, nous ne nous relions pas spécialement en méditation au même moment pour invoquer les énergies spirituelles quotidiennement, au travers de la Grande Invocation. Nous ne prenons pas rendez-vous journellement au même endroit pour travailler par groupe de trois au sein du réseau mondial des Triangles. Nous nous relions, simplement, par un flux de lumière et de bonne volonté au réseau planétaire des Triangles, laissant pénétrer la lumière spirituelle de la Hiérarchie. C'est l'un des travaux de collaboration le plus intuitif préconisé par le Tibétain, l'un des plus ésotériques et des plus efficaces car il met en mouvement des énergies subjectives par la puissance énergétique de la Grande Invocation.

Rappelons l'un des points évoqués, lors de ce dernier forum, également écrit dans la Charte de l'ONU, en tant que quatrième but de bonne volonté des Nations Unies : "Etre un centre où s'harmonisent les efforts des nations". Les nations sont des entités de forces humaines en actions livrées à un champ de bataille de forces contraires, souvent en opposition. Or l'alliance subjective du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, lors des méditations de groupe et tout travail spirituel de groupe, permet de déchirer progressivement le triple voile de la maya, du mirage et de l'illusion, car les énergies affluentes du Scorpion nous permettent d'être un Centre de Lumière rayonnant en tant que groupe de serviteurs aspirant à un monde meilleur. En effet, le Groupe des Serviteurs du Monde qui constitue le Disciple Mondial, traverse la chaîne de l'évolution parcourant, en sens inverse, comme tout disciple, la roue zodiacale de l'histoire spirituelle de l'Humanité.

La lumière, c'est également la connaissance apportée à tout citoyen lambda, la possibilité d'agir sur le plan concret car l'effet continu des méditations dans le monde des causes finit par porter ses fruits dans le monde des phénomènes. En cette ère du verseau où le collectif prend le pas sur l'individualisme, nous pouvons observer maintes actions possibles à partir d'un click de souris, derrière son écran d'ordinateur, apparemment seul chez soi. L'énergie de la bonne volonté et de la volonté-de-bien infusée par ces méditations de groupe dans le monde entier, finit par toucher la conscience humaine des personnes de cœur et au mental ouvert partout dans le monde. Par exemple, des sites web pour changer la façon de gouverner le monde au travers d'une démocratie nouvelle parce que participative. Au niveau de l'Europe, la Commission Européenne a mis en ligne un site participatif à la disposition de tout citoyen européen (http://ec.europa.eu/citizens-initiative/public/initiatives/ongoing ) afin que toute personne en âge de voter puisse intervenir politiquement dans les décisions européennes des hauts fonctionnaires. La fondation Nicolas Hulot approfondit cet esprit d'initiative politique en proposant un think-tank en ligne, accessible à tous (http://think-tank.fnh.org/content/democratie-participative-guide-des-outils-pour-agir-zoom-linitiative-citoyenne-europeenne )

Ainsi, la nouvelle gouvernance mondiale prend un tournant grâce à l'intervention et à la libéralisation des voies du pouvoir de façon canalisée et constructive. La tête de l'hydre qui se finissait dans le plan mental semble commencer à dépasser le voile de l'illusion et de la séparativité pour établir un réseau mental international en ligne pour le service de l'humanité et l'assurance de son bien-être spirituel (qui commence par le bien-être de base comme l'éducation, les droits sociaux, etc.).

Rappelons enfin, qu'Hercule est aussi le nom de la troisième constellation reliée au signe du Scorpion. Dans cette constellation, lorsque l'individu, en tant que personnalité, regarde "la couronne", il dit "Je traverse une période difficile, mon entourage est contre moi, mes conditions familiales sont mauvaises, mais un jour j'aurai la couronne". Lorsque l'aspirant ou le disciple regarde l'Aigle (et non plus la couronne), il voit l'esprit, ce symbole de lumière qui permet de "faire descendre le feu" spirituel dans les profondeurs de la matière terrestre, tout en gardant les yeux fixés sur l'aigle, en se concentrant dans la divinité, comme nous le conseille Alice Bailey : "il découvre ce merveilleux symbole de lumière qui émerge et rend toute victoire possible" (ibid., p. 139, éd. fran).

Nous pouvons maintenant méditer avec la note-clé « Je suis le guerrier et je sors triomphant de la bataille »