Lucis Trust / École Arcane / Douze Fêtes Spi... / Vierge / Allocution Fêtes de la Vierge  

Allocution Fêtes de la Vierge

Bonsoir à toutes et à tous. Bienvenue à cette réunion et célébration de la Pleine Lune, Pleine Lune de la Vierge qui aura lieu demain à 01h39 GMT, soit 03h39 à Genève.

Aujourd’hui nous méditons ensemble sur la note-clé de la Vierge : « Je suis la Mère et l’Enfant, Moi Dieu, je suis matière », dont la symbolique concerne le but entier du processus évolutif qui est de protéger, de nourrir et, finalement de révéler la réalité spirituelle cachée en chacun de nous.

Demeurons un moment en silence pour laisser résonner en nous cette note-clé qui a un retentissement très profond pour l’humanité en ce moment de l’histoire de son évolution et, également pour nous aligner en pensée sur l’âme du groupe et, visualisons notre relation avec tous ceux qui méditent partout dans le monde et participent, individuellement ou en groupe, à construire l’approche de pleine lune vers la Hiérarchie.
Puis nous dirons ensemble le Mantram du Nouveau Groupe des Serviteurs de Monde:

Mantram du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde:

Que la puissance de la Vie Une afflue par le groupe de tous les vrais serviteurs du monde.
Que l’amour de l’Ame Unique caractérise la vie de tous ceux qui cherchent à aider les Grands Êtres.
Puissions-nous remplir notre rôle dans l’Oeuvre unique,

Par l’oubli de soi, l’innocuité et la parole juste.

OM

L’énergie de la constellation de la Vierge qualifie les forces extra planétaires qui s’écoulent autour de nous. La Vierge est la matière ou le principe maternel qui nourrit la graine divine ancrée dans le cœur de chaque être humain. La Vierge est ésotériquement la mère de l’enfant-Christ, la mère de la forme et de ce qui habite la forme ; donc, elle émane des énergies qui nourrissent et aident la croissance de la conscience christique. Le Verseau, dont les énergies nous influencent de plus en plus, est l’expression de la conscience de groupe qui est la première et immédiate révélation de la conscience christique qui a toujours été présente dans l’humanité.

La Vierge a accepté « la mission » d’amener le Christ en manifestation en chacun de nous, cela est le but de toute expérience humaine, le but ultime de chaque être humain et de toute l’Humanité.

Le sens profond du signe de la Vierge contient une révélation qui doit jaillir à la lumière. Le Tibétain dit :
« Le signe de la Vierge est un des signes les plus importants du zodiaque, car son symbolisme concerne le but entier du processus d’évolution qui doit se construire, se nourrir pour enfin révéler la réalité spirituelle cachée ». Toute forme a ses différents voiles, cependant, l’être humain est équipé et capable de manifester la lumière de l’âme – comme St. Paul disait : « Christ est en vous, l’espoir de la gloire ».

La Vierge nous offre un symbole de croissance spirituelle. La forme matérielle doit être raffinée – pour qu’elle puisse refléter la radiance, la beauté et l’amour de l’âme qui nous habite. Une nouvelle vie spirituelle s’instaure grâce à l’unité de l’esprit, positif, et de la matière, pôle négatif. C’est au cours du processus de stimulation spirituelle que l’union s’élabore afin de laisser rayonner la lumière.

En Vierge, les deux paires d’opposés – l’âme et le corps – se réconcilient et forment une proximité de relation : La mère protège le germe de la vie du Christ et la matière garde, chérit et nourrit l’âme qui gît en elle. L’Humanité oscille fortement entre les paires d’opposées, il semblerait qu’actuellement nous arrivons au point le plus bas de notre course, là où le mouvement d’un côté à l’autre est très fort, provoquant ainsi rapidement des réactions – c’est-à-dire que la loi de cause à effet opère – elle aussi - toujours plus rapidement, quasi instantanément.
L’Humanité est en train de se « battre », afin de trouver le chemin du milieu en équilibrant de plus en plus les paires d’opposées.
L’Humanité lutte avec elle-même, comme l’individu lutte avec lui-même lorsque il est confronté à une situation nouvelle qui le dépasse et l’oblige à reconsidérer la profondeur de ses valeurs et de ses repères. Notre propre lutte démontre combien il est difficile d’atteindre l’unité.
L’accomplissement de l’évolution est le résultat d’une chaîne ininterrompue de causes à effets et nous devons aujourd’hui, plus que jamais auparavant, faire face aux conséquences de nos actions passées.

Pour le moment les différentes nationalités expriment surtout et avant tout leur rayon de la personnalité et non – pas encore – leur rayon de l’âme. Comme les individus, les nations luttent pour atteindre de meilleures conditions de vie pour leur nation respective, selon leur qualité spécifique. Cela se fait jusque là et se fait encore dans une grande proportion d’une manière égoïste et séparatiste. La nation est le reflet de la qualité de l’état de conscience de ses sujets, comme l’est le gouvernement de la nation.

La Vierge est un signe de synthèse, synthèse qui est accentuée par le déversement à travers elle des énergies de huit autres signes – en fait, les énergies de tous les signes à l’exception du Lion, de la Balance et du Capricorne - par l’intermédiaire de leurs régents planétaires réciproques. C’est cette énergie de synthèse, en incluant la Vierge elle-même nous avons neuf énergies interdépendantes, qui qualifie donc les forces extra planétaires qui s’écoulent autour de nous. L’entrée dans le premier décan du Verseau gouverné par Saturne explique les difficultés et grandes agitations actuelles. Soulèvements politiques, divisions dans les religions, division entre ceux qui pensent à l’universalité et ceux qui s’inclinent devant l’autorité et le dogme. Division entre ceux qui s’inclinent devant les choses matérielles et ceux qui sont en train d’acquérir la vision spirituelle. Dans quasiment tous les domaines de la pensée les deux forces s’affrontent à cause de l’impact des énergies des Poissons qui se retirent et des énergies du Verseau qui affluent.

La reconnaissance de l’unité – de la vie Une – est indispensable, si nous voulons exprimer la synthèse et que cette synthèse soit manifestée par nos actes sur le plan physique. Nous expérimentons très aisément la vie dans les trois mondes en tant qu’activité, mais l’amour fondé sur l’unité et s’exprimant en synthèse est encore à l’état embryonnaire dans la conscience collective. La pleine expérience constructive se réalisera quand la tête et le cœur serons en union et travaillerons en union.

Quand je me suis focalisé sur ce texte, la lecture d’une pensée de groupe publiée dans un bulletin et qui a retenu mon attention il y a quelques années déjà, et que j’avais noté, m’est revenu en mémoire :

« .....La synthèse vivante est mieux comprise comme un processus de la multitude maintenue en cohésion dans l’UN. C’est important de montrer que c’est très différent d’une unité forcée ou toute chose est semblable. Le mot « vivante » nous donne ici un indice. Le système vivant organique tend à être riche en diversité, et plein d'éléments en apparence contradictoires. La synthèse vivante suggère que de nombreuses parties s’accordent ensemble de telle façon qu’elles retiennent la conscience de leur individualité et de leur différence avec le sentiment, en arc de voûte, d’être une partie d’un plus grand Tout. Dans les affaires sociales et la psyché humaine, la synthèse vivante décrit la sensibilité en éveil à la totalité, l’interdépendance et l’universalité. Je ne suis pas en train de suggérer, comme nous l’entendons parfois dans les cercles du Nouvel Âge, que nous vivons dans un siècle de lumière, ou que l’Amour et la lumière sont les énergies dominantes de notre temps. Ce n’est clairement pas le cas. Cependant ce qui arrive, me semble-t-il, est qu’il existe maintenant une nette dynamique dans la psyché et la société où ’instinct de séparation et d’indentification avec le soi séparé est en train d’être contrebalancé par et dans un état de tension avec la notion nouvellement émergente de mondialisation. Il y a la preuve de cette dynamique dans tous les domaines d’expérimentation, de pensée, d’art, de sciences et c’est grâce à cette dynamique qu’un nouveau monde en en train de naître. En tant qu’espèce, nous sommes en train d’être initiés à un yoga de synthèse tandis que nous apprenons comment réagir au sentiment croissant d’universalité...... »

La révélation spirituelle inonde de plus en plus le monde. De plus en plus d’êtres humains cherchent à comprendre le but de l’homme et de l’Humanité en tant qu’ensemble, ainsi que l’évolution des règnes sub-humains, dont l’homme est responsable, et le destin de la planète.

C’est pour la révélation de la réalité spirituelle – et afin que le processus de révélation se poursuive - que les grands instructeurs comme le Boudhha, le Christ et le Maître Jésus, Krishna, Mahomet et d’autres, vinrent dans ce monde. Leur révélation était alors appropriée au niveau général de la conscience humaine à l’époque de leur apparition.

Le service sous-tend l’évolution de notre planète et est un effet spontané du contrôle de l’âme. La qualité de l’âme et sa caractéristique sont la lumière qui, utilisée en tant que projecteur, permet de détecter et de dissiper les illusions et les mirages. Le disciple doit apprendre à travailler avec une foi pure et avec amour, quelles que soient les circonstances extérieures. Regarder, discerner et faire face aux situations de la vie telles qu’elles sont, respecter la vérité, sans passion, avec sérénité, libère le flux d’illumination et de ce fait, aide peu à peu à dissiper le mirage mondial. La Vierge symbolise les profondeurs, l’obscurité, la tranquillité et la chaleur. L’être humain passe dans la vallée de l’expérience profonde et par les crises. C’est le lieu où les secrets sont découverts et amenés à la lumière. Par la suite, le désir de l’homme à reconnaître en son intérieur, le Christ immanent, commence à exercer une pression, une domination croissante jusqu’à ce que la réalité spirituelle intérieure libérée de l’esclavage de la matière devienne manifeste et s’exprime par l’amour et le service.

« L’amour, la volonté et l’harmonie par le conflit sont les influences qui font des êtres humains ce qu’ils sont réellement, des Christs en développement ».

La crise que l’humanité entière traverse actuellement est probablement aussi la plus grande opportunité d’avancement spirituel qu’elle n’a jamais eu dans son long parcours douloureux. Sous l’influence des énergies affluentes, elle peut enfin sortir des vieilles structures et créer ce monde meilleur duquel l’homme rêve depuis si longtemps.

Le véritable objectif évolutif est la création de formes aptes à servir en tant que canaux de lumière. L’Ère du Verseau encourage la fusion de l’esprit avec la matière. L’Humanité se trouve à un point crucial et il est plus que jamais important d’instaurer plus largement les principes caractéristiques du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde : Servir dans l’oubli de soi, l’innocuité qui est l’amour en action et par la parole juste.

Méditons maintenant en rythme avec l’âme, dans une identification consciente avec l’alignement cœur-âme sur la note-clé de la Vierge : « Je suis la Mère et l’Enfant, Moi Dieu, je suis matière ».