Naviguer dans les chapitres de ce livre

SECTION II - Enseignement sur le corps éthérique - Partie 3

Il est essentiel que partout les serviteurs, hommes et femmes intelligents et de bonne volonté, aient une compréhension nouvelle et claire du travail à faire, et qu'ils deviennent des « points de relais transmettant le flux divin au lieu de le retarder égoïstement ». Il faut pour ceci de la clairvoyance et du courage. Du courage est nécessaire pour ajuster sa vie chaque jour et dans toutes les relations – en fonction des besoins de l'heure et du service de l'humanité ; du courage encore pour s'attaquer aux problèmes de la vie au nom des autres, en faisant abstraction de ses propres [196] désirs, devant l'urgence et la nécessité, puis pour persévérer constamment dans cette voie. Cependant, beaucoup de choses encouragent le serviteur. L'humanité a maintenant atteint un développement suffisant pour comprendre nettement le plan de la Hiérarchie, que vous l'appeliez fraternité, partage, internationalisme, unité, ou ce que vous voudrez. Cette opinion est réelle et se propage, un phénomène généralement reconnu par les penseurs et ésotéristes du monde entier, par les gens religieux éclairés, par les hommes d'État larges d'esprit, par les industriels et hommes d'affaires à vision inclusive et à vues humanitaires, et même actuellement par l'homme de la rue. Les valeurs spirituelles émergentes sont aussi davantage reconnues de manière plus manifeste et l'empressement à supprimer les obstacles au service est plus grand. Les plans du Christ pour la libération de l'humanité ont atteint plus de maturité, car ils ont dû attendre l’époque où la tendance de l'aspiration humaine serait plus catégorique ; et la nouvelle ère, avec ses potentialités latentes peut maintenant s'apercevoir à l'horizon, dépouillée des voiles de l'illusion et des désirs irréalistes qui l'obscurcissaient, il y à 10 ans. Tout ceci constitue un défi pour le disciple. Que doit-il faire ?

Le disciple doit s’accepter tel qu'il est à tout moment, quel que soit son équipement et quelles que soient les circonstances, puis il doit se subordonner, de même que ses affaires et son temps aux nécessités de l'heure, particulièrement pendant une période de crise dans le groupe, le pays ou le monde. S'il fait cela en pleine conscience, et oriente ainsi sa pensée vers les valeurs réelles, il découvrira qu'il est pris soin de ses affaires privées, que ses capacités s'accroissent, et que ses limitations s'oublient. Il entre dans les rangs de ceux qui se rendent compte des besoins du prochain cycle, un cycle où les idées et idéaux neufs sont soulignés et pour lesquels il faut livrer bataille, où de plus vastes plans pour le bien de tous[197] doivent être compris, approuvés et prêchés, la vision nouvelle et plus lumineuse de la vie humaine doit être comprise et enfin réalisée, et un cycle où l'effort de tous les membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde doit être voué à l'allégement du fardeau de l'humanité.

Un certain mantra ésotérique exprime cette attitude, l'attitude du disciple qui s'efforce, en coopération avec d'autres, d'unir le dessein hiérarchique à l'aspiration humaine afin d'amener l'humanité plus près de son but. L'intention de la Hiérarchie est d'accroître l'aptitude des hommes à être libres en vue de leur travail efficace avec cette "vie plus abondante" que le Christ apportera, et qui exige que l'esprit de l'homme soit libre – libre d'approcher la divinité et libre également de choisir la Voie de cette approche. Le mantra a pour titre : "l'Affirmation du Disciple". Il implique certaines reconnaissances et acceptations intérieures facilement perçues par ceux dont l'intuition est suffisamment éveillée ; mais sa signification ne devrait pas dépasser l'aptitude de tout étudiant et penseur sincères à en saisir l'écho s'il leur plaît à penser qu'il est significatif et justifie leur effort.

 

Je suis une étincelle dans une grande Lumière.

Je suis un filet d'énergie aimante dans le fleuve d'amour divin.

Je suis, centré dans l'ardente volonté de Dieu, une étincelle de la Flamme du sacrifice.

Et ainsi je demeure.

 

Je suis une voie de réalisation pour les hommes.

Je suis une source de force qui les soutient.

Je suis un rayon de lumière éclairant leur chemin.

Et ainsi je demeure.

Et demeurant ainsi, je reviens.

Et foule le sentier des hommes,

Et je connais les voies de Dieu.

Et ainsi je demeure.

 

 

FIN DU LIVRE